La faible croissance de la productivité : le talon d'Achille de l'économie canadienne



    OTTAWA, le 10 avril /CNW Telbec/ - La faible croissance de la
productivité serait le talon d'Achille de l'économie canadienne, selon les
statistiques suivantes :

    
    - Depuis 1973, pour ce qui est de l'économie totale, le Canada se classe
      au troisième rang des pays membres de l'OCDE ayant enregistré la plus
      faible croissance de la production par heure, à 1,2 % par année. Ainsi,
      le Canada a chuté du 5e au 18e rang quant à son niveau de produit
      intérieur brut par heure travaillée entre 1973 et 2006.
    - Depuis 2000, dans le secteur d'entreprise, la production par heure a
      connu une faible croissance de 1,1 % par année au Canada, soit le tiers
      du taux observé aux Etats-Unis.
    - Dans le secteur manufacturier, la production par heure au Canada a
      progressé au rythme de 0,65 % par année entre 2000 et 2006, ce qui
      représente à peine 1/8 du taux annuel moyen de 5,32 % enregistré aux
      Etats-Unis. Il en a résulté pour le Canada une perte importante sur le
      plan de la compétitivité des coûts.

    Le Centre d'étude des niveaux de vie (CENV) d'Ottawa publie aujourd'hui
son numéro du printemps 2007 de l'Observateur international de la
productivité, qui contient un article signé Andrew Sharpe, directeur du CSLS,
sur le bourbier que connaît le Canada en matière de productivité. Il s'agit
d'une version abrégée d'un rapport rédigé à l'intention de Ressources humaines
et Développement des compétences Canada.
    M. Sharpe se penche sur la productivité de six pays, soit les Etats-Unis,
le Royaume-Uni, l'Australie, l'Irlande, la Suède et la Finlande, et sur les
leçons que le Canada doit tirer.

    - La progression de la productivité passe nécessairement par la
      compétitivité des marchés. Les gouvernements doivent veiller à ce que
      les marchés des produits, les marchés du travail et les marchés
      financiers soient aussi concurrentiels que possible.
    - La croissance de la productivité repose sur le capital humain. L'aide
      gouvernementale à l'éducation, tant dans le domaine de la recherche que
      de l'enseignement, constitue vraisemblablement le meilleur moyen
      d'affecter les fonds publics à la promotion de la croissance de la
      productivité.
    - La croissance de la productivité est soutenue par l'adoption de
      technologies exemplaires. Les gouvernements peuvent favoriser la
      croissance de la productivité dans le secteur privé en privilégiant le
      recours à des technologies exemplaires.
    - La rigidité institutionnelle nuit à la croissance de la productivité.
      Les gouvernements peuvent favoriser un assouplissement institutionnel
      qui soit propice à la croissance de la productivité.
    




Renseignements :

Renseignements: Pour prendre rendez-vous avec M. Sharpe, communiquez
avec Martha Plaine, (613) 728-4754, mlplaine@yahoo.ca; M. Sharpe, (613)
233-8891; Vous pouvez prendre connaissance de l'article à
http://csls.ca/ipm/ipm14f.asp

Profil de l'entreprise

CENTRE D'ETUDE DES NIVEAUX DE VIE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.