La Déclaration en prévention du suicide appelée à franchir bien des pas au Canada - Une marche pour se rappeler et ainsi prévenir ensemble le suicide



    QUEBEC, le 28 oct. /CNW Telbec/ - C'est ce matin, à la suite d'une marche
silencieuse en mémoire des personnes disparues par suicide, que la Déclaration
en prévention du suicide de la Fédération des cégeps du Québec a fait un pas
au-delà des frontières du réseau collégial. Devant plus de 400 personnes, dont
des membres des Premières Nations, et dans une atmosphère empreinte du
sentiment qu'ensemble on peut changer les choses, la Déclaration a été remise
par France Turgeon, présidente du comité de travail en prévention du suicide
de la Fédération des cégeps, à Sylvie Nadeau, présidente du Congrès canadien
en prévention du suicide ainsi qu'à Adrian Hill, président de l'Association
canadienne de prévention du suicide. Cette marche s'est tenue dans le cadre du
Congrès canadien en prévention du suicide. Il a lieu pour une 1re fois à
Québec dans le contexte d'un double anniversaire, soit celui du 30e du Centre
de prévention du suicide de Québec (le 1er à avoir vu le jour au Canada) ainsi
que le 400e de la fondation de la Ville de Québec.
    "Nous souhaitons que le plus grand nombre possible de Canadiens
s'approprie la Déclaration en prévention du suicide, car c'est ensemble que
nous faisons la différence. Les intervenants soulignent que leur travail de
prévention donne de véritables résultats lorsque leurs actions sont concertées
avec les organismes du milieu et la population. A preuve, nous connaissons
cette année le plus faible taux de suicide enregistré depuis les vingt-cinq
dernières années au Québec", a déclaré Sylvie Nadeau, présidente du Congrès
canadien en prévention du suicide et directrice générale du Centre de
prévention du suicide de Québec. "Au-delà du travail fait par les
intervenants, nous interpellons tous les citoyens à constater leur pouvoir de
changer les choses en clamant collectivement : T'es important pour nous... Le
suicide n'est pas une option. La prévention passe par le souci de l'autre."
    "En tant que président de l'Association canadienne de prévention du
suicide, je porterai haut et fort le principal message de la Déclaration, qui
souligne que chacun est important et que le suicide n'est pas une option. Nous
devons faire entendre ce message à toutes les personnes souffrantes. Pour une
personne qui se suicide, c'est environ 21 personnes qui sont affectées, dont
les proches, les collègues, les amis, les voisins... ", a tenu à ajouter
Adrian Hill. "Tous les Canadiens sont invités à s'approprier la Déclaration
afin de 'sauver des vies'. Elle sera disponible sur les sites Internet des
associations canadienne et québécoise en prévention du suicide."
    En rédigeant et en rendant publique la Déclaration en septembre 2007, la
Fédération des cégeps souhaitait qu'elle s'étende au-delà du réseau collégial
public et qu'elle mobilise de multiples réseaux au Québec et ailleurs au
Canada. La transmission de la Déclaration aujourd'hui en présence notamment,
de citoyens, d'intervenants de divers milieux et de chercheurs de partout au
Canada permettra certes de tous se rallier pour prévenir ce fléau auprès des
différents groupes d'âge.

    
    Suicide et dépendances
    ----------------------
    
    Le Congrès canadien s'intitule, cette année, Unir nos forces pour
prévenir le suicide : suicide et dépendances. Parmi les personnes qui se sont
enlevées la vie, certaines étaient aux prises avec une dépendance aux jeux de
hasard et d'argent, au monde Internet, à l'alcool ou à d'autres drogues : une
dépendance souvent associée à d'autres problèmes de santé mentale. Le Congrès
se terminera demain matin, le mercredi 29 octobre, à l'hôtel Loews Le
Concorde. La dernière matinée portera un regard sur cette même problématique
chez les Premières Nations, les Inuits et les Métis.

    
    Centre de prévention du suicide de Québec
    -----------------------------------------
    
    Depuis déjà trente ans, le Centre de prévention du suicide de Québec fait
un travail de prévention, d'intervention et de post-intervention. Il agit
auprès des gens suicidaires, des proches, des endeuillés et des intervenants.
Des ressources sont disponibles en tout temps pour des personnes qui vivent
une situation de crise ou pour l'entourage d'une personne en détresse. Au
Québec, le numéro à composer sans frais est 1-866-APPELLE (1-866-277-3553).

    Le communiqué en version anglaise est disponible sur demande.

    Vous pouvez obtenir la Déclaration en prévention du suicide à :
http://www.fedecegeps.qc.ca/index.php?section=61&view=ds.
    Des photos et un document intitulé Surveillance de la mortalité par
suicide au Québec : Ampleur et évolution du problème de 1981 à 2006, préparé
par l'Institut national de santé publique, est disponible sur demande (relate
plusieurs statistiques).

    Pour plus d'information, vous pouvez aussi consulter les sites Internet
suivants : www.cpsquebec.ca, www.congresaqps2008.info, www.aqps.info et
http://www.casp-acps.ca/index.html.




Renseignements :

Renseignements: Nathalie Demers, Communication Opinion, (418) 640-5200,
1-877-949-5200; Source: Sylvie Nadeau, Directrice générale du Centre de
prévention du suicide de Québec, Présidente du Congrès canadien en prévention
du suicide, Vice-présidente de l'Association québécoise en prévention du
suicide


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.