La décision des lignes aériennes sur l'obésité préoccupe les médecins du Canada



    OTTAWA, le 9 janv. /CNW Telbec/ - L'Association médicale canadienne (AMC)
est déçue d'apprendre que deux lignes aériennes canadiennes importantes ont
adopté une politique qui exigera des médecins de patients obèses et handicapés
qui veulent prendre l'avion un certificat médical. Selon l'AMC, cette
politique témoigne d'une indifférence face à la pénurie de ressources
médicales.
    "La question de savoir si une personne peut ou ne peut pas s'asseoir dans
un siège en raison de son obésité n'a pas besoin d'être déterminée par un
médecin," affirme le Dr Robert Ouellet, président de l'AMC. Il constate que
les lignes aériennes ont décidé de demander un certificat médical sans
consulter l'AMC et sans reconnaître que le gouvernement et l'industrie
submergent déjà les médecins de demandes d'attestation médicale.
    La décision des lignes aériennes, annoncée le 8 janvier, vient à la suite
d'une ordonnance de l'Office des transports du Canada selon laquelle les
transporteurs aériens doivent offrir un siège supplémentaire gratuit aux
personnes obèses ou handicapées qui en ont besoin. La Cour suprême du Canada a
entériné l'ordonnance en novembre dernier et a donné aux lignes aériennes
jusqu'au 10 janvier 2009 pour l'observer en adoptant une politique "une
personne, un tarif". La nouvelle politique s'applique aux passagers qui ont
besoin d'un accompagnateur à cause d'un handicap (p. ex. une forme de
paralysie) et aux personnes qui, à cause d'un excès de poids, ne peuvent pas
s'asseoir dans un seul siège d'avion.
    Air Canada a annoncé hier que les passagers visés devront présenter "un
certificat médical qui attestent leur handicap et leur besoin d'avoir un
accompagnateur, et qui indique que le passager a l'autorisation médicale de
voyager". WestJet, autre ligne aérienne canadienne importante, a annoncé
qu'elle fixera des exigences semblables en ajoutant que "tous les formulaires
médicaux présentés par les passagers seront examinés par notre personnel
infirmier, qui pourrait communiquer avec le médecin du passager pour obtenir
plus d'information en vue d'accepter ou de refuser la demande".
    Pour conclure, le Dr Robert Ouellet déclare que "même si l'AMC appuie
tout à fait les droits de ces passagers, nous ne croyons pas que les lignes
aériennes devraient refiler la responsabilité aux médecins, car cet enjeu
relève de pratiques commerciales. L'AMC écrira à Air Canada et à WestJet pour
leur demander de réexaminer immédiatement leur décision de demander des
certificats médicaux".




Renseignements :

Renseignements: Lucie Boileau, Gestionnaire, Relations avec les médias,
800-663-7336, (613) 731-8610, poste 1266


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.