La culture avant l'argent - le public estime que l'adoption des valeurs canadiennes par les immigrants est plus importante que leur autonomie économique : sondage de la Fondation Trudeau

Un nouveau sondage révèle une grande similitude entre l'opinion des nouveaux arrivants et celle des Canadiens et Canadiennes de naissance sur les principaux enjeux en matière d'immigration

Enquête préalable au 8e Colloque Trudeau sur les politiques publiques, du 17 au 19 novembre à Halifax, N.-É.

MONTRÉAL, le 16 nov. 2011 /CNW/ - Presque la totalité des Canadiens et des Canadiennes s'attendent à ce que les nouveaux immigrants qui souhaitent vivre au Canada adoptent les valeurs canadiennes, alors qu'ils se montrent beaucoup plus tolérants envers le temps qu'il leur faudra pour atteindre l'autonomie financière, selon un nouveau sondage commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l'Université Dalhousie. Il est intéressant de noter que les nouveaux arrivants partagent eux-mêmes cet avis et que leurs points de vue sur les autres enjeux liés à l'immigration sont aussi très proches de ceux des Canadiens et Canadiennes de naissance. Les résultats du sondage sont dévoilés dans le cadre du colloque sur l'immigration organisé par la Fondation à Halifax, du 17 au 19 novembre.

« Le Canada s'est bâti grâce à l'immigration. Elle fait partie de notre histoire, d'où l'importance de comprendre comment elle peut - et doit - participer à l'avenir du pays, » affirme Pierre-Gerlier Forest, président de la Fondation Pierre Elliott Trudeau. « Le Colloque de la Fondation, alimenté par ce type de recherche, est un lieu de débats éclairés qui réunit les grands spécialistes du monde pour faire avancer les connaissances sur d'importants enjeux publics tels que l'immigration. »

Quand on leur demande quelles conditions devraient remplir les immigrants pour être acceptés au pays, les Canadiens et les Canadiennes répondent presque à l'unanimité (97 %) : l'adoption des valeurs canadiennes de tolérance envers les autres et d'égalité des sexes. Quatre-vingt-seize pour cent des immigrants sont aussi de cet avis. Par contre, moins de six répondants sur dix (59 %) estiment que les nouveaux arrivants devraient assurer leur autonomie économique au cours de leur première année au Canada; 60 pour cent des immigrants partagent ce point de vue.

Les résultats du sondage sont dévoilés alors que le gouvernement fédéral a annoncé son intention de lancer un débat sur la question de l'immigration. Ils mettent en lumière l'opinion des Canadiens et des Canadiennes sur plusieurs enjeux d'importance et pourraient permettre de redéfinir la politique sur l'immigration.

Par exemple, la moitié (51 %) des personnes interrogées estiment que le Canada devrait accorder une plus grande priorité aux immigrants qui sont admissibles en fonction de leur éducation et de leur employabilité. Quarante-deux pour cent des répondants disent que le degré de priorité pour ces immigrants devrait demeurer le même, tandis que seulement quatre pour cent d'entre eux disent que la priorité devrait être de moindre importance.

Par ailleurs, plus du tiers (35 %) des répondants croient qu'il faut accorder une plus grande priorité aux immigrants qui ont un parent qui vit au Canada et 55 pour cent disent que le degré de priorité devrait rester le même. Seulement huit pour cent des répondants estiment qu'il faudrait accorder moins d'importance à cette catégorie.

De même, l'opinion publique sur l'entrée de travailleurs étrangers temporaires est partagée : trois répondants sur dix (33 %) sont d'accord avec l'idée d'accepter un plus grand nombre de travailleurs temporaires, alors qu'un tiers d'entre eux (35 %) s'y opposent; une part appréciable de répondants (32 %) dit ne pas avoir d'opinion claire sur le sujet.

Bien que les nouveaux arrivants s'installent habituellement dans les grands centres urbains comme Montréal, Toronto et Vancouver, créant ainsi des quartiers ethniques populaires tels que le Quartier chinois et la Petite Italie, trois-quarts des répondants (74 %) estiment que les immigrants devraient être répartis plus uniformément au pays. Le sondage révèle que 72 pour cent des immigrants partagent ce point de vue.

Dans l'ensemble, le sondage montre que les Canadiens et les Canadiennes sont beaucoup plus enclins à se dire positifs quant à l'impact général de la longue tradition canadienne d'accueil de nouveaux arrivants. Trois fois plus de répondants estiment que l'immigration fait du Canada un meilleur endroit (47 %) par opposition à un pire endroit (16 %), le reste des répondants indique que l'immigration n'apporte aucun changement (29 %) ou se dit incapable de donner une réponse claire (8 %). Semblablement, le public canadien est plus enclin à penser que les immigrants s'adaptent bien à leur nouvelle communauté en termes de recherche d'emploi (58 %), de participation aux institutions civiques (comme l'exercice du droit de vote) (57 %) et d'adoption des valeurs canadiennes (55 %), bien qu'il y ait une minorité appréciable qui ne partage pas ce point de vue.

Le Colloque de la Fondation Trudeau, intitulé Devenir citoyens : au-delà du consensus canadien sur l'immigration, a lieu à Halifax du 17 au 19 novembre. Le programme propose des conférences, des panels et des séances de discussion avec de grands spécialistes des principaux enjeux liés à l'immigration. Les sujets abordés comprennent, notamment, la politique d'immigration, le multiculturalisme, l'intégration, l'impact économique, les répercussions socioculturelles et même l'impact environnemental de l'immigration.

Les médias sont invités à prendre part au colloque. Pour plus de renseignements, consulter www.fondationtrudeau.ca/colloque2011.

Au sujet de la Fondation Trudeau

La Fondation Pierre Elliott Trudeau est un organisme de bienfaisance canadien, indépendant et sans affiliation politique, fondé en 2001 par les amis, la famille et les collègues de l'ancien premier ministre pour lui rendre hommage. En 2002, le gouvernement du Canada accordait un fonds de dotation de 125 millions de dollars à la Fondation, à la suite d'un vote unanime de la Chambre des communes. En outre, la Fondation bénéficie de l'appui de donateurs privés qui soutiennent des initiatives spécifiques. Grâce à ses programmes de bourses d'études doctorales, de prix de recherche, de mentorat et d'interaction publique, la Fondation soutient des esprits libres qui se distinguent en s'intéressant aux questions essentielles de notre société. Plus de renseignements à www.fondationtrudeau.ca.

Au sujet du sondage
Les résultats sont tirés d'un sondage téléphonique effectué par Environics Research Group entre le 11 et le 22 octobre 2011 auprès d'un échantillon représentatif de 2 000 Canadiens et Canadiennes adultes (de 18 ans ou plus). Aux fins de l'analyse, l'échantillon a été segmenté selon les provinces et la taille des communautés afin d'assurer une représentation adéquate de tous les éléments de la population. L'erreur d'échantillonnage est de plus ou moins 2,1 pour cent, 19 fois sur 20. La marge d'erreur est plus grande pour les résultats des sous-groupes régionaux ou sociodémographiques.

Les questions du sondage ont été conçues par les chercheurs principaux d'Environics en collaboration avec des représentants de la Fondation Pierre Elliott Trudeau et de l'Université Dalhousie.

SOURCE Fondation Trudeau

Renseignements :

Pour se procurer une accréditation média, pour plus de renseignements ou pour solliciter une entrevue avec un responsable de la Fondation, veuillez communiquer avec :

Médias (inscription ou questions) : Sur les lieux du 17 au 19 novembre
Alida Alepian (francophones)
Capital-Image
514-739-1188
aalepian@capital-image.com 
Olivia Yu (anglophones)
Environics Communications
416-969-2718
oyu@environicspr.com
Élise Comtois
Fondation Pierre Elliott Trudeau
514-466-1575 (portable)
comtois@fondationtrudeau.ca

 

Profil de l'entreprise

Fondation Trudeau

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.