La CSST refuse d'intervenir sur les dangers que pose la piste cyclable de la rue Saint-Urbain



    MONTREAL, le 24 août /CNW Telbec/ - Faudrait-il un accident pour qu'on
s'occupe des dangers de la piste cyclable de la rue Saint-Urbain? C'est la
question que se pose Claude Benoît, le président du syndicat des chauffeurs
d'autobus de la Société de transport de Montréal (SCFP 1983). Malgré les
interventions faites auprès de la Commission de la santé et sécurité du
travail (CSST), dont le dépôt d'une pétition de 1183 signatures, celle-ci
refuse toujours d'intervenir.
    "Nous n'avons rien contre les pistes cyclables, fait valoir Claude
Benoit, mais la bande de la rue Saint-Urbain est extrêmement dangereuse. Les
cyclistes circulent à gauche des voitures stationnées à droite de ce sens
unique. Pour faire monter ou descendre les passagers, les chauffeurs doivent
donc couper la bande cyclable. Nous avons demandé à la CSST de s'en mêler à la
suite d'une plainte officielle. Le 19 août, nous avons fait parvenir une
pétition de 1183 signatures à la CSST. Malgré toutes nos représentations, la
CSST refuser toujours de s'en mêler, déplore Claude Benoit. La dernière chose
que nous voulons, c'est de voir un accident se produire. Quelqu'un va devoir
prendre ses responsabilités et le plus tôt sera le mieux."
    L'ensemble des chauffeurs dénonce le danger que représente la piste de la
rue Saint Urbain. Pour le président du syndicat, il est clair qu'un "véhicule
de 10 tonnes de 40 pieds de long qui empiète sur cette zone réservée met en
péril la sécurité des cyclistes et constitue une source de stress pour les
chauffeurs."
    De son côté, la CSST répond jusqu'ici qu'elle ne s'occupe pas de la
sécurité des cyclistes ou des piétons, mais uniquement de sécurité au travail.
Elle estime qu'il n'y a pas de danger pour les chauffeurs.
    Claude Benoît trouve inacceptable cette réponse. "Lors d'une collision
bus -cycliste, le chauffeur subit un stress post-traumatique important qui
affecte sa santé", explique le président. J'espère qu'on n'attendra pas la
recommandation d'un coroner pour promouvoir la sécurité de tous, cyclistes,
piétons et chauffeurs", conclut-il.

    Le SCFP représente quelque 5500 membres dans le transport urbain au
Québec. En plus de ce secteur d'activité, le SCFP est présent dans 10 autres
secteurs, entre autres, la santé et les services sociaux, l'éducation, les
municipalités, le transport aérien et les communications. Comptant au total
près de 105 000 membres au Québec, il est le plus important syndicat affilié
de la FTQ.




Renseignements :

Renseignements: Claude Benoit, président SCFP 1983, cell. (514)
984-6664; Robert Bellerose, Information SCFP, cell. (514) 247-9266; Source:
Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.