La CSQ fait le point sur la situation de l'éducation en Estrie



    Des problèmes majeurs sans les moyens financiers pour y faire face

    SHERBROOKE, QC, le 18 mars /CNW Telbec/ - "Accablée par l'un des taux de
décrochage scolaire parmi les plus élevés au Québec, la région de l'Estrie est
confrontée à de sérieux défis pour assurer la réussite scolaire de sa
population."
    Le président de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), M. Rejean
Parent, a profité de la tenue aujourd'hui à Sherbrooke du volet régional des
Rendez-vous CSQ de l'éducation 2008 pour faire le point sur la situation de
l'éducation en Estrie. Il était accompagné pour l'occasion de la porte-parole
régionale de cette campagne nationale, Mme Sylvie Simoneau, présidente du
Syndicat de l'enseignement de l'Estrie (SEE-CSQ), de la présidente de la
Fédération du personnel de soutien de l'enseignement supérieur (FPSES-CSQ),
Mme Marie Racine, et de la vice-présidente de la Fédération des syndicats de
l'enseignement (FSE-CSQ), Mme Manon Bernard.
    Il faut rappeler que la Centrale des syndicats du Québec entreprend
aujourd'hui à Sherbrooke une importante tournée nationale, qui visitera
l'ensemble des régions du Québec, afin de faire le point sur l'état de santé
de notre système d'éducation et proposer des mesures concrètes pour améliorer
la situation.

    Une baisse significative des élèves qui aggrave le casse-tête financier

    Le président de la CSQ, M. Réjean Parent, a profité de l'occasion pour
dresser un bilan de l'éducation en Estrie, auquel s'ajouteront les avis et
opinions exprimés par les membres du personnel de l'éducation de la région qui
participeront à la consultation ce soir.
    "La situation du décrochage en Estrie mérite qu'on y accorde beaucoup
d'importance", explique M. Parent. En effet, selon les données du ministère de
l'Education, du Loisir et du Sport (MELS), l'Estrie se classe 14e sur
17 régions administratives au Québec en matière de réussite scolaire.
    Plus précisément, le taux de décrochage au secondaire est de 28,1 % dans
l'ensemble du Québec, alors qu'en Estrie, il s'élève à 34,1 % (MELS 2005). Il
touche plus particulièrement les garçons : 42,5 % d'entre eux décrochent avant
d'avoir obtenu leur diplôme d'études secondaires. Cela signifie qu'au cours
des cinq dernières années, 5000 élèves ont quitté l'école sans diplôme, dont
3200 garçons. Cela risque d'affecter la situation économique en Estrie, car il
y a de moins en moins d'emplois accessibles aux non-diplômés (30 % de moins
entre 1997 et 2000).

    Une embellie en formation professionnelle, mais des nuages au-dessus de
    la formation technique

    L'Estrie a connu, au cours des dernières années, une forte augmentation
du nombre d'inscriptions en formation professionnelle, qui est passé de 3115
en 2001-2002 à 3671 en 2005-2006. Cela représente une bonne nouvelle, car le
Québec vit actuellement une pénurie de main-d'oeuvre qualifiée.
    Cependant, l'effectif de la formation technique a connu, de son côté, une
forte baisse, passant de 5333 inscriptions en 1999-2000 à 4253 en 2005-2006.
Or, le taux de croissance annuel moyen de l'emploi prévu par Emploi-Québec
pour les prochaines années est très élevé pour les personnes ayant une
formation technique. "Un sérieux coup de barre sera donc nécessaire pour
intéresser davantage de jeunes à s'inscrire en formation technique au cégep",
affirme M. Parent.

    Dégradation des conditions de travail

    Le dirigeant syndical demande, par conséquent, un réinvestissement
important dans le réseau de l'éducation. "Il en va de l'avenir économique du
Québec, précise-t-il. C'est loin d'être le cas actuellement, et les
conséquences sont néfastes sur le personnel de l'éducation de la région
(enseignantes et enseignants, professionnelles et professionnels et personnel
de soutien) dont les conditions de travail se sont considérablement
détériorées au fil des ans."
    De plus, le président de la CSQ ajoute qu'en Estrie comme ailleurs au
Québec, le personnel de l'éducation fait face à une situation de
dévalorisation de leurs professions qui incite plusieurs à abandonner et qui
rend difficile le recrutement nécessaire de jeunes diplômés pour assurer la
relève. "C'est extrêmement décevant puisque ce n'est pas ainsi qu'on va
relever les importants défis qui se posent pour cette région en éducation."

    Une population qui doit réclamer plus de moyens

    M. Réjean Parent croit que la population de l'Estrie doit élever la voix
pour rappeler au gouvernement Charest que l'éducation de ses jeunes n'a pas de
prix et qu'il doit prendre les moyens financiers qui s'imposent pour assurer
la réussite scolaire du plus grand nombre.
    "Au préscolaire, au primaire et au secondaire, le réseau d'éducation
régional doit avoir les moyens nécessaires pour pouvoir intensifier les
efforts afin d'assurer la réussite scolaire, réduire le décrochage, améliorer
la qualité du français, mieux intégrer les nouveaux arrivants, accroître le
soutien aux enfants en difficulté, augmenter l'aide et l'encadrement pour les
enfants de milieux défavorisés, réduire la taille des classes, élargir la
formation professionnelle et les programmes de recyclage pour les
travailleuses et les travailleurs sans emploi", conclut le président de la
Centrale des syndicats du Québec, M. Réjean Parent.

    Profil de la CSQ

    La CSQ représente quelque 155 000 membres, dont plus de 100 000 dans le
secteur public. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en
éducation au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la
santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des
loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.




Renseignements :

Renseignements: Claude Girard, Agent d'information CSQ, (514) 356-8888,
poste 2608, Cell.: (514) 237-4432


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.