La CSQ et ses fédérations du collégial rencontrent le ministre Blais - « Protégeons le réseau collégial »

QUÉBEC, le 3 sept. 2015 /CNW Telbec/ - « Depuis des années déjà, le réseau collégial est constamment affaibli par des compressions budgétaires importantes. Nous avons invité le ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, François Blais, à mettre rapidement en place des mesures concrètes pour soutenir les cégeps du Québec », souligne Mario Beauchemin, vice-président de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et responsable du dossier de l'enseignement supérieur, au sortir d'une rencontre avec le ministre et les fédérations du collégial de la CSQ, soit la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ), la Fédération du personnel de soutien de l'enseignement supérieur (FPSES-CSQ) et la Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC-CSQ).

Conséquences 101 - Perte de services et hausse des frais

La CSQ et ses fédérations ont fait remarquer au ministre que les sept dernières compressions sur le réseau collégial totalisent 155 millions de dollars depuis 2011-2012, dont 45 millions lors du dernier budget. Ces réductions budgétaires importantes ont de lourds effets sur les établissements du réseau :

  • Prévisions budgétaires déficitaires pour 2015-2016 ;
  • Multiplication par huit du nombre d'étudiants en situation de handicap depuis 2007 ;
  • Baisse du ratio des aides pédagogiques depuis le printemps dernier de 1 pour 1300 à 1 pour 1700 ;
  • Abolition de postes de professionnels et de soutien ;
  • Augmentation des frais afférents pour les étudiantes et étudiants ainsi que baisse des services pédagogiques dont les heures des bibliothèques.

Les trois fédérations du réseau collégial de la CSQ sont extrêmement inquiètes quant aux conséquences néfastes sur la population étudiante, le personnel du réseau et même sur l'avenir de la formation de main-d'œuvre qualifiée pour les besoins du Québec. « Les mesures d'austérité mettent à mal le modèle des cégeps tel que nous le connaissons. J'invite d'ailleurs M. Blais à venir constater par lui-même dans nos cégeps l'impact des compressions sur le service aux étudiantes et étudiants », signale Pierre Girouard, président par intérim de la FEC-CSQ.

La présidente de la FPSES-CSQ, Anne Dionne, est profondément choquée par les pertes d'emploi occasionnées par les compressions. « Dans 13 cégeps, une cinquantaine de nos membres sont touchés, des jeunes comme des salariés comptant jusqu'à 30 ans d'ancienneté. Ce n'est pas parce qu'on abolit des postes que les besoins diminuent. Cela ne fait qu'ajouter de la pression supplémentaire sur les épaules du personnel demeurant en poste. » Pour sa part, Carol LaVack, présidente de la FPPC-CSQ, estime qu'il y aura une baisse de 10 % du personnel professionnel dans le réseau collégial. « Il faudra bien qu'un jour le ministre comprenne que la réduction des services professionnels entraîne une diminution de la qualité des programmes et de l'accompagnement des étudiantes et étudiants offerte dans les établissements. Le potentiel de l'institution à influer sur le développement de sa région est grandement affaibli. »

Économie 201 - Retombées de 10 milliards de dollars en 2014

La rencontre avec le ministre Blais a permis de soulever le problème de frein à l'apport économique des cégeps causé par les compressions. À ce titre, trois études récentes ont démontré les capacités de développement économique du réseau collégial. Dans une étude commandée par la Fédération des cégeps à la firme privée KPMG-Secor, on révèle que les cégeps ont généré près de 10 milliards de dollars en retombées économiques dans la seule année 2014.

Une autre étude de l'IRÈC pour la FECQ confirme l'impact économique positif du cégep de Gaspé. Le cégep a généré 131 emplois directs et indirects et a contribué pour 11 millions de dollars au PIB régional. C'est sans parler d'une entrée fiscale de 2,5 millions de dollars pour le Gouvernement du Québec.

Solutions 301 - Financement et mobilité étudiante

« Nous avons fortement suggéré au ministre de l'Enseignement supérieur, François Blais, de faire le nécessaire pour appuyer le réseau collégial avant qu'il ne réponde plus aux besoins de main-d'œuvre du Québec. Ceci doit se traduire, notamment, par un financement adéquat des établissements, le choix de favoriser la mobilité étudiante vers les programmes en difficulté des cégeps en région, le développement des créneaux particuliers dans certains cégeps en région et la lutte contre le décrochage scolaire au secondaire pour accroître les effectifs au collégial », explique Mario Beauchemin.

La CSQ et ses fédérations du collégial comptent accentuer la pression sur le ministre Blais et son gouvernement afin que le réseau ne soit pas morcelé par d'absurdes compressions sans vision de développement économique du Québec.

Pour consulter les études citées précédemment :

http://www.fedecegeps.qc.ca/wp-content/uploads/2014/11/KPMG-SECOR_La-contribution-économique-des-cégeps-et-des-CCTT.pdf 
http://www.irec.net/upload/File/rapportrecherchecegepgaspeavril2015.pdf 
http://www.irec.net/upload/File/rapportcei_gepsprogrammemobilitei_avril2015.pdf

Profil des fédérations du collégial de la CSQ

La Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ), la Fédération du personnel de soutien de l'enseignement supérieur (FPSES-CSQ) et la Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC-CSQ) réunissent des syndicats représentant les trois catégories de personnel dans l'ensemble du réseau collégial. La CSQ regroupe plus de 200 000 membres, dont 130 000 font partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation au Québec.

 

SOURCE CSQ



Renseignements : Christine Marceau, Attachée de presse CSQ, Téléphone : 514 235-5082, Courriel : marceau.christine@csq.qc.net, Twitter : @csq_centrale


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.