La CSN salue l'entente intervenue entre le gouvernement du Québec et l'Aluminerie Alcoa



    MONTREAL, le 4 mars /CNW Telbec/ - La Confédération des syndicats
nationaux (CSN) tient à saluer l'entente intervenue entre le gouvernement du
Québec et l'Aluminerie Alcoa concernant l'octroi d'une garantie de prêt,
l'attribution de bloc d'électricité à taux préférentiel et d'une garantie de
marché d'emploi. "Cette entente qui permet enfin à Alcoa d'aller de l'avant
avec son projet de modernisation de l'usine de Baie-Comeau constitue une
excellente nouvelle pour la région et pour le Québec", de déclarer la
présidente de la CSN, Claudette Carbonneau.
    "Le gouvernement, de commenter Alain Lampron, président de la Fédération
de la métallurgie de la CSN, répond finalement aux demandes que nous avions
formulées dès le mois de février 2002. Alcoa va ainsi pouvoir moderniser ses
vieilles cuves et le procédé Soderberg appelé à disparaître en raison de la
mise en vigueur de nouvelles normes environnementales à compter de 2010, pour
recourir à une transformation moins polluante de la bauxite. Nous sommes très
heureux de voir le gouvernement s'impliquer dans un secteur économique en
pleine croissance. Cette aide était essentielle pour la survie de l'usine."
    Pour la présidente du Conseil central de la Côte-Nord, Lise Robichaud,
"cette entente consolide l'équivalent de 1450 emplois directs dans la région,
et ce, grâce à un accord sur un plancher d'emploi. Il s'agit d'une très bonne
nouvelle qui consolide aussi des milliers d'emplois indirects. C'est donc la
santé économique de toute une région qui s'en trouve améliorée."
    Le président du syndicat national des employé-es de l'aluminium de
Baie-Comeau, Denis Bérubé, rappelle que ce sont 2700 emplois directs et
indirects qui étaient menacés. "L'économie de notre région gravite autour de
quelques gros employeurs. L'abandon du projet de modernisation de l'usine de
Baie-Comeau pesait comme une épée de Damoclès sur la tête des travailleurs,
qui sont enfin soulagés."
    Le président du syndicat se réjouit de constater qu'à terme cette entente
signifie des ouvertures de postes dans la région. "D'ici 2015, le plancher
d'emploi a été fixé à 1450 travailleurs. Nous estimons qu'il y aura, d'ici là,
600 départs à la retraite. Même avec 175 emplois perdus en raison de la
modernisation, Alcoa sera encore en position d'embauche. Nous pouvons enfin
respirer. Pour les 40 prochaines années, les travailleurs n'auront plus à se
casser la tête pour leur avenir", de conclure Denis Bérubé.

    La Confédération des syndicats nationaux compte plus de
300 000 travailleuses et travailleurs de tous les types de milieux de travail,
tant dans le secteur privé que dans le secteur public. La Fédération de la
métallurgie CSN regroupe plus de 200 syndicats et au-delà de
21 000 travailleuses et travailleurs.




Renseignements :

Renseignements: Michelle Filteau, directrice du Service des
communications de la CSN, (514) 598-2162, cellulaire: (514) 894-1326; Denis
Bérubé, président du Syndicat national des employé-es de l'aluminium de
Baie-Comeau, (418) 295-8134


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.