La croissance fléchira au Canada en 2008, mais le secteur manufacturier profitera de la stabilité du dollar en 2009



    OTTAWA, le 16 juill. /CNW Telbec/ - En 2008, la baisse des exportations
limitera la croissance au Canada à seulement 1,7 p. 100. Par contre, les
manufacturiers devraient connaître un soulagement, car le dollar canadien se
maintiendra juste sous la parité. C'est du moins ce que prévoit Le Conference
Board du Canada dans sa Note de conjoncture canadienne de l'été 2008.
    "Depuis quatre ans, l'économie canadienne oscille entre des dépenses de
consommation très solides et un secteur du commerce extérieur faible. Cette
tendance s'est poursuivie jusque dans les premiers mois de 2008", explique
Pedro Antunes, Directeur, Prévisions nationales et provinciales.
    "Heureusement pour les manufacturiers, le huard semble avoir quitté le
sillage des cours de l'énergie qui, eux, ne cessent de grimper. Le dollar
canadien devrait donc rester relativement stable en 2008 et 2009, juste sous
la parité avec le billet vert américain. Le fait que le huard ait cessé de
suivre la course ascendante des prix des produits de base explique entre
autres pourquoi la Banque du Canada a décidé de ne plus réduire les taux
d'intérêt."
    Malgré la saine augmentation des dépenses de consommation et de l'emploi,
le produit intérieur brut (PIB) réel du Canada a enregistré une chute pour le
moins étonnante pendant le premier trimestre de 2008. La baisse de la demande
américaine de produits canadiens - en particulier d'automobiles - est sans
doute la principale raison qui explique les résultats négatifs de ce
trimestre.
    Au début de 2008, les ménages canadiens semblaient assez indifférents aux
difficultés que risquait d'entraîner le ralentissement américain, mais les
premiers signes de malaise commencent à se manifester dans notre économie
intérieure. On s'attend à ce que la création d'emploi ralentisse, tandis que,
par ailleurs, on arrive au bout des nouvelles mesures d'incitation budgétaire
- surtout sous la forme de réductions de l'impôt fédéral et provincial. Selon
l'Indice de confiance des consommateurs du Conference Board, en juin, les prix
élevés de l'essence auxquels s'est alliée la conjoncture économique ont
fortement ébranlé la confiance des consommateurs.
    Aux Etats-Unis, les répercussions de la crise des hypothèques de deuxième
rang, la diminution de l'emploi et l'inflation ont énormément inquiété les
consommateurs et les dépenses des ménages s'en sont ressenti. Les prévisions
actuelles annoncent une faible croissance des dépenses de consommation pendant
le reste de l'année 2008 et en 2009. Si l'économie américaine arrive à
échapper à une récession en bonne et due forme, elle le devra à la vigueur de
son secteur du commerce extérieur qui profite lui-même de la faible valeur du
dollar américain et de la solide croissance d'un grand nombre de marchés
émergents dans le monde. En outre, les chèques de remise du gouvernement et
les faibles taux d'intérêt empêcheront les dépenses des consommateurs de
tomber carrément dans le rouge, comme cela s'est produit lors de
ralentissements économiques précédents.
    Bien que modeste, la croissance des dépenses réelles de consommation des
ménages américains à laquelle s'ajoutera une devise stable n'en viendra pas
moins soulager quelque peu le secteur canadien des exportations l'an prochain.
L'amélioration des échanges commerciaux et le maintien d'une certaine vigueur
dans l'économie intérieure du Canada devraient se conjuguer pour aider la
croissance du PIB réel à grimper à 2,7 p. 100 en 2009.




Renseignements :

Renseignements: Brent Dowdall, Relations avec les médias, (613)
526-3090, poste 448, corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.