La croissance des exportations de la Nouvelle-Écosse sera la plus élevée dans la région de l'Atlantique en 2012, selon Exportation et développement Canada

HALIFAX, le 1er nov. 2011 /CNW/ - Les ventes internationales de la Nouvelle-Écosse devraient augmenter de 9 % en 2012, ce qui sera le meilleur résultat dans les provinces de l'Atlantique, d'après les Prévisions à l'exportation de l'automne 2011 publiées aujourd'hui par Exportation et développement Canada (EDC).

« Malgré la faiblesse de la demande mondiale, les solides perspectives des exportations de la Nouvelle-Écosse pour 2012 se fondent sur la croissance spectaculaire dans le secteur de l'énergie, sur la hausse des prix des fruits de mer et sur la croissance continue de l'industrie nord-américaine de l'automobile », a déclaré Peter Hall, économiste en chef d'EDC, qui était à Halifax aujourd'hui pour présenter ses prévisions aux clients d'EDC et lancer ainsi une tournée dans dix villes du Canada.

« Les prix plus bas ne refroidiront pas l'enthousiasme dans le secteur de l'énergie. Les hausses de la production à Deep Panuke feront bondir les exportations de gaz naturel de 22 % l'an prochain. Une augmentation de la production de charbon métallurgique, possible en 2012, améliorerait encore plus les perspectives déjà très positives du secteur de l'énergie. »

Trois autres industries jouent un rôle clé dans les exportations de la province à l'échelle internationale :

  • Agroalimentaire, qui représente 23 % de ses exportations globales;
  • Véhicules et pièces automobiles, qui en représentent 22 %;
  • Foresterie, qui en représente 21 %.

Les ventes internationales de produits agroalimentaires de la Nouvelle-Écosse, en hausse de 12 % en 2011, devraient s'accroître de 7 % en 2012, à cause des prix qui devraient être élevés pour le crabe, le homard et les pétoncles.

« En 2012 et au-delà, les améliorations de la technologie de conservation et la demande croissante d'huile de poisson dans les industries pharmaceutiques devraient aider progressivement la Nouvelle-Écosse à faire une percée sur les marchés européens et à se diversifier hors des É.-U., qui attirent actuellement 60 % des exportations de fruits de mer de la province. »

EDC prévoit une hausse de 10 % des exportations de produits de l'automobile de la province en 2012, après un gain respectable de 4 % en 2011.

« L'accélération de l'élan économique continuera de ramener les ventes d'automobiles aux É.-U. à des niveaux plus normaux », a indiqué M. Hall. « Le renforcement des facteurs fondamentaux de la consommation et le regain de la production industrielle accroîtront la demande véhicules au sud de la frontière, ce qui constitue une bonne nouvelle pour la production de pneus en Nouvelle-Écosse. »

Le secteur des produits forestiers de la Nouvelle-Écosse devrait rebondir de 6 % en 2012 après un déclin de 3 % en 2011. 

« Le déclin de cette année s'explique surtout par la fermeture de l'usine New Page. En 2012, les expéditions de papier journal profiteront des prix plus élevés, même si l'industrie continue de subir les pressions exercées par la numérisation accrue des journaux. Sur le front du bois d'œuvre, les résultats pourraient être meilleurs que prévu si les mises en chantier redémarrent plus rapidement aux É.-U. »

Les exportations de pâte à papier de la Nouvelle-Écosse seront stimulées par de nouvelles sources de croissance sur les marchés émergents, ce qui constitue une belle tendance, de très bon augure pour la croissance future du secteur. »

Les exportations canadiennes de biens et services devraient augmenter de 11 % en 2011 et de 7 % en 2012. À l'échelle nationale, la croissance économique devrait progresser de 2,3 % en 2011 et de 2,4 % en 2012. EDC prévoit une croissance mondiale de 3,7 % en 2011 et de 4,3 % en 2012.

Les Prévisions à l'exportation d'EDC, publication semestrielle, portent sur la conjoncture globale des exportations, y compris sur les perspectives quant aux taux d'intérêt, aux taux de change et aux stratégies d'exportation qui peuvent aider les entreprises canadiennes à réduire les risques au minimum. Elles analysent également tout un éventail de risques auxquels les exportateurs devraient être préparés. Les Prévisions à l'exportation d'EDC se trouvent au http://www.edc.ca/gef.

Organisme de crédit à l'exportation du Canada, EDC offre des solutions commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs canadiens à réussir sur les marchés mondiaux. Chaque année, plus de 8 200 entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit de ses connaissances et de ses partenariats pour faire des affaires sur environ 200 marchés. EDC, société financièrement autonome, est un chef de file reconnu dans l'établissement de rapports financiers et l'analyse économique.

L'enregistrement vidéo des commentaires de Peter Hall sur les prévisions est affiché à : http://Exportwise.ca/listvideo_en

SOURCE Exportation et développement Canada

Renseignements :

Personne-ressource pour les médias :
Phil Taylor
Exportation et développement Canada
Tél. : 613-598-2904
BlackBerry : ptaylor@edc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.