La crise s'accentue



    QUEBEC, le 22 mars /CNW Telbec/ - Les prix du bois de sciage
atteignaient, l'automne dernier, un creux sans précédent. Cette crise
conjoncturelle a laissé ses traces puisque, encore aujourd'hui, plusieurs
usines fonctionnent au ralenti ou sont carrément arrêtées.
    Le président-directeur général du Conseil de l'industrie forestière du
Québec (CIFQ), M. Guy Chevrette, s'attendait à un hiver morose pour les
entreprises de sciage primaire ainsi que celles de deuxième transformation et
il ne s'est pas trompé. Par contre, avec l'arrivée du printemps, les prix
affichent traditionnellement une hausse qui s'explique par la reprise de la
construction dans la partie nord des Etats-Unis et au Canada. Or, non
seulement n'observons-nous pas de hausse cette année mais, depuis quelques
semaines, c'est plutôt le contraire qui se produit.
    "Nous suivons les prix avec attention sur les différents marchés
nord-américains. La situation actuelle nous rend très nerveux. Nous estimons
que l'industrie a besoin d'une augmentation d'au moins 50 $ américains par
mille pieds mesure de planche (Mpmp) pour arriver non pas à faire des profits,
mais bien à couvrir l'ensemble de ses coûts de production", a affirmé le PDG.
    M. Chevrette dit craindre que sans un redressement rapide, d'autres
usines se voient dans l'obligation de mettre fin à leurs activités. "Aucune
entreprise ne peut perdre de l'argent sur une base permanente sans avoir à
faire, un jour ou l'autre, des choix difficiles", a-t-il conclu.


    A propos du CIFQ

    Le Conseil est le porte-parole de l'industrie forestière du Québec. A
elles seules, les entreprises de sciage résineux et feuillu, de déroulage, de
pâtes, papiers, cartons et de panneaux oeuvrant au Québec génèrent
12,9 milliards $ en activités économiques chaque année, près de 4 milliards $
en salaires dont près de 1,5 milliard $ est retourné aux gouvernements sous
forme de taxes et d'impôts payés par les entreprises et les travailleurs.




Renseignements :

Renseignements: Nadia Boutin, Adjointe aux communications, Conseil de
l'industrie forestière du Québec, (418) 657-7916 poste 411,
nadia.boutin@cifq.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.