La Corporation des entrepreneurs généraux du Québec est fort déçue de l'abandon par le gouvernement d'inculquer de la rigueur dans la construction de ses infrastructures publiques.



    MONTREAL, le 10 déc. /CNW Telbec/ - La Corporation des entrepreneurs
généraux du Québec (CEGQ), est déçue que les parlementaires ne s'entendent pas
sur la section du projet de loi 32, qui porte sur la gouvernance de la
construction des infrastructures publiques. La CEGQ a identifié plusieurs
lacunes dans la planification et la gestion des projets de bâtiments publics,
lesquelles sont la cause de fréquents dépassements de coûts. "Nous avons même
recommandé aux décideurs publics de regrouper la gestion des travaux des
bâtiments publics au sein d'un même organisme pour qu'il s'y développe une
expertise de pointe en cette matière et la rendre disponible à l'ensemble des
projets où des fonds publics sont impliqués." mentionne le président M. Luigi
Pallotta. A défaut de retenir cette solution, les principes à l'origine du
cadre de gouvernance proposé dans le projet de Loi 32, lesquels d'ailleurs ont
fait l'objet de longues réflexions, études et consultations sont, selon la
CEGQ, un premier pas vers une meilleure gestion des grands projets publics.
    La CEGQ a identifié près de 3000 autorités contractantes qui peuvent
réaliser des travaux de construction avec des fonds publics provenant du
gouvernement du Québec. Il est loin d'être évident que la plupart de ces
donneurs d'ouvrage, disposent de l'expertise pour apprécier la qualité des
dossiers de construction ainsi que des évaluations et des plans et devis qu'on
leur fait valoir. D'ailleurs, ils ont plutôt tendance à gérer les structures
hiérarchiques plutôt que les projets, ce qui provoque des délais et des
dépassements de coûts importants.
    En bout de piste, les entrepreneurs se retrouvent souvent à réaliser des
projets publics mal planifiés et sous financés, lesquels donnent lieu à
l'émission d'un nombre important d'addenda et de changements qui coûtent
beaucoup plus cher aux contribuables puisque ces travaux n'ont pas été prévus
originalement. Qui plus est, les organismes publics forcent les entrepreneurs
à exécuter des modifications aux plans et devis sans d'abord s'entendre sur
les coûts. Faute de processus de règlement des différends dans ces contrats de
construction, les litiges avec les entrepreneurs doivent se régler par le
système judiciaire. Le contribuable paie donc plus cher pour ces projets
publics puisqu'au départ on lui a annoncé un budget sous-évalué et qui ne
tient pas compte des risques. De plus, les soumissions des entrepreneurs
spécialisés des projets publics transitent par le Bureau des soumissions, dont
les règles, selon la CEGQ, limitent la concurrence et font augmenter les
coûts. Au surplus, le contribuable paie beaucoup plus cher les travaux
associés aux nombreuses modifications apportées aux plans et devis durant la
construction ainsi que les frais associés au système judiciaire pour régler
des différends avec les entrepreneurs.
    Compte tenu des risques et des contraintes associés aux marchés publics,
peu d'entrepreneurs s'y intéressent, ce qui crée une pression supplémentaire à
la hausse sur le coût de ces projets. Tout ça à cause d'un manque de rigueur
dans la planification et la gestion de ces projets ainsi que de pratiques et
de règlementations inadéquates.
    Il est urgent que nos parlementaires travaillent de concert avec
l'Industrie pour régler ces problématiques d'ailleurs dénoncées par le
Vérificateur général, le groupe de chercheurs universitaires CIRANO, la
Commission d'enquête sur la Gaspésia et plusieurs associations d'entrepreneurs
en construction.

    La Corporation des entrepreneurs généraux du Québec est fière de
regrouper les entrepreneurs généraux en bâtiments les plus actifs au Québec.
Nos membres se voient d'ailleurs confier la majeure partie des travaux en
entreprise générale des secteurs institutionnel, commercial et industriel.




Renseignements :

Renseignements: Luc Martin, vice-président exécutif, (514) 325-8454
poste 1

Profil de l'entreprise

Corporation des Entrepreneurs généraux du Québec (CEGQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.