La confiance des consommateurs faiblit, mais ne s'effondre pas



    WINNIPEG, le 3 mars /CNW/ - Le dernier indice de confiance des
consommateurs canadiens de Harris/Décima-Groupe Investors révèle que les
tumultes que l'économie a connus au cours des derniers mois ont ébranlé la
confiance des consommateurs. Cependant, une majorité de Canadiens continuent
d'avoir confiance dans l'économie à moyen et à long terme.

    
    -   L'indice global a atteint son niveau le plus bas depuis
        septembre 2005, mais il demeure plus élevé que l'indice américain.
    

    Les cinq composantes de l'indice démontrent une tendance à la baisse de
la confiance, mais rien qui s'apparente à du désespoir envers les perspectives
économiques. Trois des cinq composantes témoignent d'une hausse marquée du
sentiment négatif par rapport à la dernière fois où l'indice a été mesuré en
septembre 2007.
    Dans l'ensemble, l'optimisme continue de prévaloir sur le pessimisme, à
l'exception des perspectives macroéconomiques à court terme :

    
    -   53 % des répondants disent qu'il s'agit d'un bon moment pour faire un
        achat important, alors que 31 % disent qu'il s'agit d'un mauvais
        moment.
    -   46 % des répondants disent que l'économie s'améliorera au cours des
        cinq prochaines années, 38 % disent qu'elle se détériorera.
    -   27 % des répondants disent que leur situation personnelle
        s'améliorera au cours de la prochaine année, 12 % disent qu'elle se
        détériorera.
    -   22 % des répondants disent que leur situation personnelle s'est
        améliorée au cours de la dernière année, 19 % disent qu'elle s'est
        détériorée.
    -   16 % des répondants disent que l'économie canadienne s'améliorera au
        cours de la prochaine année, 28 % disent qu'elle se détériorera.
    

    Selon Bruce Anderson, président de Harris/Décima : "Les gens ne se
sentent peut-être pas invulnérables, mais il est clair qu'ils ne sont pas
hautement traumatisés par la fluctuation des marchés boursiers, la chute du
crédit ou les déboires du secteur manufacturier. Jusqu'à présent, les gens
semblent croire que l'économie est plus faible qu'au cours des dernières
années, mais en même temps plus forte qu'elle ne l'a déjà été. Ceux qui voient
des problèmes croient généralement qu'ils seront de courte durée et qu'ils
n'auront pas d'impact important sur eux personnellement."
    Selon Debbie Ammeter, vice-présidente, Planification financière avancée
chez Groupe Investors : "Il s'agit d'un bon exemple de l'effet à court qu'ont
les émotions sur l'attitude des Canadiens. Il n'est pas surprenant que la
période de volatilité des marchés financiers ait ébranlé la confiance globale
des consommateurs. Mais en même temps, les Canadiens ne semblent pas tellement
éprouver de difficultés financières et semblent même avoir plutôt confiance
dans la force continue de l'économie canadienne."

    Chaque semaine, Harris/Décima sonde un peu plus de 1 000 Canadiens au
moyen du téléVox, un sondage omnibus effectué à l'échelle nationale. Les
données de ce sondage ont été recueillies du 8 au 17 février 2008 auprès d'un
peu plus de 2 000 répondants. La marge d'erreur du sondage est de 2,2 %,
19 fois sur 20.





Renseignements :

Renseignements: Bruce Anderson, Président, Tél.: (613) 230-2200,
banderson@harrisdecima.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.