La conférence de Halifax vise à mettre en lumière une maladie invisible



    TORONTO, le 9 oct. /CNW/ - Près de 4,5 millions de Canadiens souffrent
d'un mal invisible, que l'on nomme l'arthrite. Ce mal cause plus de douleur et
d'invalidité de longue durée que toute autre maladie, et il frappe les jeunes
enfants aussi bien que les personnes âgées. Malgré son impact très négatif sur
l'économie canadienne, de l'ordre de 5,38 milliards $ en 2007, dont 4,16
milliards au chapitre de l'invalidité de longue durée,(1) l'arthrite attire
peu l'attention. Une réunion scientifique des plus grands chercheurs canadiens
et internationaux dans le domaine de l'arthrite se tiendra à Halifax, en
Nouvelle-Ecosse, du 11 au 13 octobre 2007. Ce sera l'occasion de partager les
progrès scientifiques et de rechercher des solutions permettant d'améliorer la
qualité de vie des Canadiens atteints d'arthrite. Le 12 octobre est la Journée
internationale de l'arthrite.
    France Gervais est au nombre des six conférenciers qui partageront leurs
expériences de lutte contre l'arthrite avec des rhumatologues, des
scientifiques, des politiciens et des représentants de l'industrie, lors de la
7e Conférence scientifique annuelle du Réseau canadien de l'arthrite. A l'âge
de deux ans, Mme Gervais a reçu un diagnostic d'arthrite idiopathique
juvénile, ce qui a profondément marqué toute son enfance et la vie au
quotidien de sa famille. "J'ai souffert d'anxiété et d'une grande solitude en
raison d'un manque de compréhension à l'égard de ma maladie", explique
Mme Gervais.
    Elle contribua à l'invisibilité de l'arthrite en adoptant une attitude
qu'elle décrit comme "une phase de dénégation complète de ma maladie".
Adolescente, elle s'entraînait constamment. "Je voulais être la personne la
plus en forme, être parmi les gens normaux."
    Dans son nouveau rôle de mère aux prises avec la maladie et qui doit
répondre aux besoins de sa fille nouveau-née, Mme Gervais aimerait que l'on
mène davantage de recherches sur l'arthrite et la grossesse.
    Louise Bergeron prendra aussi la parole à la conférence pour témoigner de
sa lutte quotidienne contre l'arthrite. Dans son cas, l'arthrite est une
affaire de famille. "A l'âge de cinq ans et de onze ans, ma fille a subi des
attaques d'arthrite inflammatoire causées par une infection streptococcique
fulgurante. A 39 ans, j'ai reçu un diagnostic de lupus érythémateux disséminé,
tandis que l'on diagnostiquait la sclérodermie (la forme d'arthrite la plus
grave) chez ma soeur, affirme Mme Bergeron. Mes deux parents sont également
atteints d'arthrite. C'est d'ailleurs pour cette raison que je m'intéresse à
l'orientation de la recherche sur l'arthrite, non seulement parce qu'il faut
trouver un remède, mais aussi parce que je veux améliorer la qualité de vie de
ceux que j'aime."
    Il peut sembler inhabituel d'inviter des patients à prendre la parole à
l'occasion d'un congrès scientifique, mais le Réseau canadien de l'arthrite a
toujours incité les personnes atteintes d'arthrite à jouer un rôle
significatif à tous les niveaux du Réseau. Selon la Dre Claire Bombardier,
directrice scientifique intérimaire du Réseau canadien de l'arthrite (RCA) :
"Le RCA a adopté une approche audacieuse en mettant l'accent sur l'apport du
consommateur à la recherche. En matière de transfert de connaissances, les
consommateurs sont en effet des assistants de premier ordre, car ils indiquent
clairement les questions auxquelles ils veulent obtenir des réponses et
l'information dont ils ont besoin. Les consommateurs nous accompagnent dans
chacune des démarches que nous entreprenons."
    La conférence se tiendra à l'Hôtel Marriott Harbourfront de Halifax
(1919, Upper Water St., 902 421-1700). Le RCA tient à remercier les
commanditaires suivants de leur appui : Pfizer, GlaxoSmithKline, sanofi
aventis, BioSyntech, Novartis, Merck & Co., Bristol-Myers Squibb Canada et UCB
Pharma Canada.
    Des conférenciers invités à prendre la parole traiteront aussi de la
thématique "Savoir gérer l'arthrite de l'enfance jusqu'à l'âge adulte", à
l'occasion d'un événement gratuit ouvert au public qui se tiendra le jeudi
11 octobre, dans la Salle de bal Acadia du Halifax Marriott Harbourfront. Cet
événement, organisé conjointement par le RCA et La Société d'arthrite, se
déroulera de 19 h à 21 h, et les médias y sont les bienvenus.

    A propos du Réseau canadien de l'arthrite

    Le Réseau canadien de l'arthrite (RCA) (www.arthritisnetwork.ca) est un
organisme sans but lucratif, financé par les Réseaux de centres d'excellence
du gouvernement du Canada (www.nce.gc.ca), et dont le mandat est de soutenir
la recherche et le développement dans le domaine de l'arthrite et de faciliter
la commercialisation des découvertes faites par les Chercheurs du RCA. Le RCA
est un guichet unique qui réunit 179 des plus grands chercheurs et cliniciens
canadiens dans le domaine de l'arthrite, 45 institutions d'enseignement
canadiennes, La Société d'arthrite, des entreprises pharmaceutiques et de
biotechnologie et le gouvernement.

    
    ------------------------
    (1) Chiffres tirés des résultats d'une étude de 1998 (respectivement 4,4
        milliards $ et 3,4 milliards $) et rajustés pour rendre compte de
        l'inflation.
    





Renseignements :

Renseignements: Stacey Johnson, Directrices des communications, (416)
586-4685 Toronto (bureau), Du 10 au 14 octobre, veuillez composer le (416)
712-4448 (cellulaire), sjohnson@arthritisnetwork.ca

Profil de l'entreprise

LE RESEAU CANADIEN DE L'ARTHRITE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.