La Commission des plaintes du public contre la GRC rend public son rapport final concernant la plainte déposée par le président - Mort par balle d'Ian Bush Houston (Colombie-Britannique) le 29 octobre 2005



    VANCOUVER, le 29 nov. /CNW Telbec/ - Paul E. Kennedy, le président de la
Commission des plaintes du public contre la GRC (CPP), a rendu public
aujourd'hui le rapport final relativement à l'examen qu'il a effectué sur la
mort par balle de M. Ian Bush à Houston (Colombie-Britannique).
    M. Bush a été abattu par le gendarme Paul Koester le 29 octobre 2005 au
détachement de la GRC à Houston (Colombie-Britannique). Le gendarme
s'apprêtait à libérer M. Bush du détachement de la GRC après que ce dernier
avait été arrêté pour entrave au travail d'un agent de la paix en donnant au
gendarme Koester un faux nom. Au départ, le gendarme Koester avait détenu
M. Bush parce que celui-ci avait une bouteille d'alcool ouverte pendant la
pause d'une partie de hockey locale.
    La GRC a mené une enquête criminelle sur la mort par balle d'Ian Bush.
Les résultats de l'enquête ont été examinés par le Service de police de
New Westminster et ont ensuite été acheminés au bureau du procureur de la
Couronne. Le procureur général de la Colombie-Britannique a décidé qu'aucune
accusation criminelle ne serait déposée.

    Dans son rapport final, M. Kennedy a énoncé deux conclusions importantes
que voici :

    
    1. Le gendarme Koester a agi dans la crainte raisonnable de la mort et
       croyait qu'il ne pouvait protéger sa vie autrement qu'en utilisant la
       force létale. Par conséquent, le gendarme Koester a agi en légitime
       défense conformément aux dispositions du paragraphe 34(2) du Code
       criminel du Canada. Par ailleurs, puisque le gendarme Koester a tenté
       d'appliquer des méthodes d'intervention moindres qui ont échoué, le
       gendarme Koester était autorisé selon le MIGI à utiliser la force
       létale;

    2. Le Groupe des crimes graves du district Nord a mené l'enquête en
       faisant preuve d'un niveau de professionnalisme élevé et son travail
       est un exemple des meilleures pratiques pour les enquêtes portant sur
       un crime grave. De plus, le Groupe a mené l'enquête sur la mort de
       M. Bush en temps utile et sans qu'il soit influencé d'aucune manière
       par des conflits d'intérêts, des préjugés ou des partis pris.

    M. Kennedy a également formulé un certain nombre de conclusions
défavorables et plusieurs recommandations, dont certaines ont été rejetées en
partie ou complètement par le commissaire de la GRC. Bon nombre des
recommandations concernent non seulement les membres de la GRC à Houston et
ceux de la Division E, mais également les membres de la GRC partout au pays.
C'est pourquoi M. Kennedy présentera son rapport aux solliciteurs généraux des
provinces où la GRC offre des services de police à contrat, dans l'espoir de
voir les mesures qu'il a prises à ce sujet approfondir la discussion sur les
enjeux ayant une portée nationale.

    Il y a lieu de noter les recommandations clés suivantes :

    - Que la GRC installe dans chaque détachement de la GRC du matériel
      d'enregistrement automatique par TVCC, dans les secteurs où des
      prisonniers sont pris en charge et ensuite libérés;

    - Que la GRC modifie son processus d'évaluation de la formation pratique
      de façon que l'évaluation pratique finale des nouveaux membres ne soit
      pas effectuée avant la conclusion des enquêtes en cours sur des
      questions graves concernant les membres;

    - Que la GRC élabore une politique d'orientation des membres de la GRC se
      trouvant sur place dans le cas d'affaires entraînant une enquête sur la
      conduite policière;

    - Que la GRC élabore une stratégie des médias et des communications
      spécifique aux enquêtes sur des fusillades impliquant des policiers qui
      tienne compte de la nécessité de faire des mises à jour régulières,
      significatives et opportunes à l'intention des médias et du public.
    

    On trouvera le rapport intégral sur le site de la CPP :
www.cpc-cpp.gc.ca/xxx.




Renseignements :

Renseignements: Nelson Kalil, Gestionnaire, Communications, (613)
952-2452, nelson.kalil@cpc-cpp.gc.ca; James Lévêque, Relations avec les
médias, (613) 797-5706

Profil de l'entreprise

Commission des plaintes du public contre la GRC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.