La Coalition Solidarité Santé dénonce le virage du privé en santé proposé par l'ADQ



    MONTREAL, le 22 mars /CNW Telbec/ - La Coalition Solidarité Santé dénonce
les engagements en santé de l'ADQ. Pour la Coalition, les propos du chef
adéquiste devant l'Institut économique de Montréal cette semaine ont de quoi
étonné par leur biais en faveur des compagnies privées. S'il est vrai que
certains veulent notre bien en santé, l'ADQ fera tout pour qu'ils
l'obtiennent, estiment les membres de la Coalition.
    L'ouverture tout azimut au privé mise de l'avant par Mario Dumont ne fera
que fragiliser un système public dont nous devons être fiers. S'il est vrai
que nous pouvons améliorer l'accessibilité des services, tous reconnaissent
l'excellente qualité des services qu'ils ont reçus. "La proposition Dumont
n'améliorera pas l'accessibilité mais affaiblira la qualité du réseau public",
affirme Gabrielle Pelletier, porte-parole de la Coalition Solidarité Santé.
    A l'instar de tous ceux et toutes celles qui ont à coeur le droit à la
santé, la Coalition s'inquiète du fait que l'ADQ pourrait obtenir la balance
du pouvoir, et ainsi donner le tempo de la danse du parti qui sera élu en
forçant la mise en oeuvre de propositions qui ne serviraient que les intérêts
d'une minorité.
    En quoi le privé peut-il être une solution, questionne la Coalition. De
plus, les études démontrent que l'introduction du secteur privé augmente les
dépenses totales de santé, refilant du même coup la facture aux contribuables.
    La mixité de pratique pour les médecins et les spécialistes proposée par
Mario Dumont n'est pas réaliste. Aucune mesure détaillée ne vient expliquer
qui sera responsable de gérer les quotas des médecins entre leur pratique au
privé et celle au public ou de quelle façon seront encadrés les assureurs
privés qui pourront offrir de l'assurance pour toutes les chirurgies.
    Pour la Coalition, les engagements de l'ADQ sont inquiétants, dans le
sens qu'ils font croire à la population que l'introduction d'un système
parallèle privé de santé pour les mieux nantis, est la solution.
    L'ADQ a émis son cadre financier. Un montant de 150 millions est prévu
pour des cliniques et des coop de santé. A l'heure où il manque des médecins
et des infirmières au Québec, comment l'ADQ compte ouvrir des cliniques sans
rendez-vous et des coopératives de santé?
    "Le programme de l'ADQ mène notre système de santé et de services sociaux
tout droit dans un mur", s'inquiète Gabrielle Pelletier, porte-parole de la
Coalition Solidarité Santé.
    Pour la Coalition Solidarité Santé, l'ADQ ne peut jouer impunément comme
il le fait avec la santé de la population québécoise. La Coalition demande à
l'ADQ de protéger le caractère public, l'universalité et l'accessibilité de
notre système de santé et de services sociaux.




Renseignements :

Renseignements: Gabrielle Pelletier, cellulaire: (514) 817-6604,
pagette: (514) 480-7550

Profil de l'entreprise

Coalition solidarité santé

Renseignements sur cet organisme

QUEBEC : ELECTIONS 2007

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.