La Coalition pour l'avenir du Québec désavantage le patient, selon l'Association québécoise pour l'accès aux nouveaux médicaments

MONTRÉAL, le 18 mai /CNW Telbec/ - L'Association pour l'accès aux nouveaux médicaments (AQANM) dénonce vigoureusement les propositions en matière de la santé de la Coalition pour l'avenir du Québec (CAQ) de l'ancien ministre, François Legault, visant à abolir la règle des 15 ans et apporter des exigences plus élevées pour l'approbation de nouveaux médicaments, car elles vont à l'encontre des intérêts du patient.

« M. Legault a raté une opportunité pour reconnaître l'importance de l'accès aux nouveaux médicaments pour les patients alors que le Québec présente un retard comparativement aux autres provinces. Il ne propose rien pour faciliter l'accès aux nouveaux médicaments si ce n'est que de remettre en question la politique qui a permis d'encourager la recherche au Québec au bénéfice des patients », a mentionné le président de l'AQANM, Jean Vocino.

Du point de vue du patient, en s'attaquant à la règle de 15 ans, la CAQ fait abstraction de toutes les avancées médicales que cette mesure a permise. En effet, cette politique a permis d'étendre la recherche et l'innovation pour développer des médicaments innovateurs sans lesquels les patients s'en verraient privés au détriment de leur santé.

Rappelons qu'en vertu de cette règle, les médicaments sont remboursés par le gouvernement québécois pendant 15 ans à partir du moment de leur inscription sur la liste des médicaments. Or actuellement au Québec, la règle de 15 ans est un incitatif pour permettre aux entreprises de continuer leur recherche au bénéfice des patients même si le gouvernement ne rembourse que 25 % des nouvelles molécules.

« Comment la Coalition peut-elle être à ce point déconnecter de la réalité en proposant une telle mesure qui a permis de revitaliser nos industries et d'apporter des médicaments  innovateurs. Si aujourd'hui les politiques sont retirées parce qu'elle ne croit plus au secteur, tout va forcément s'écrouler comme un château de cartes et ne fera que désavantager le patient déjà en situation de grande vulnérabilité face à sa maladie et son non-accès à certaines molécules », a soutenu M.  Vocino.

Ainsi, l'AQANM croit que les propositions de M. Legault se feront sur le dos des patients et ne permettront pas d'assurer la recherche de nouvelles molécules et une plus grande inscription de celles-ci sur la liste publique alors que le patient est le meilleur décideur pour connaître ce qui est dans son intérêt.

L'AQANM est un organisme à but non-lucratif, dont les activités consistent à appuyer l'accès aux médicaments que réclament les patients, la population, les membres, et les organisations affiliées, à la recherche d'équité et souhaitant faire valoir leur droit devant la maladie lorsqu'un nouveau médicament est disponible, mais toutefois pas couvert par le régime public.

SOURCE ASSOCIATION QUEBECOISE POUR L'ACCES AUX NOUVEAUX MEDICAMENTS

Renseignements :

Natalie Boileau
Porte-parole de l'Association québécoise pour l'accès aux nouveaux médicaments
Tél. (514) 382-2722
Cel. (514) 944-7325

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION QUEBECOISE POUR L'ACCES AUX NOUVEAUX MEDICAMENTS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.