La caravane du FRAPRU rebaptise Charest

QUÉBEC, le 18 févr. /CNW Telbec/ - Sitôt arrivée à Québec, la quarantaine de participants et de participantes de la caravane du FRAPRU, qui sillonne la province depuis lundi, a symboliquement rebaptisé la rue de la Couronne Rue de la crise du logement et le Boulevard Charest Boulevard des 50 000 logements sociaux. Des autocollants à cet effet ont été apposés sur des panneaux de rue, avec l'appui de locataires de Québec.

Le FRAPRU voulait ainsi montrer la gravité de la situation du logement et la nécessité que le gouvernement Charest réinvestisse dans la réalisation de nouveaux logements sociaux dès le prochain budget du ministre des Finances, Raymond Bachand. Les 3000 unités annoncées dans le dernier budget étant déjà épuisées, l'absence d'annonce dans le budget signifierait l'arrêt du développement de nouveaux logements sociaux, ce qui rendrait notamment impossible la concrétisation des engagements pris en ce domaine par le maire Régis Labeaume.

Compte tenu de l'ampleur des besoins de logement, le FRAPRU réclame, pour sa part, le financement de 50 000 logements en cinq ans à l'échelle du Québec dont 4300 pourraient se réaliser à Québec même et 400 à Lévis.

L'organisme national et ses groupes membres de Québec en ont profité pour dresser un portrait peu reluisant de la situation du logement dans la Capitale nationale. L'ensemble de la région métropolitaine est en effet aux prises, depuis dix ans, avec une sévère pénurie de logements locatifs. Depuis 2001, le pourcentage de logements inoccupés n'a jamais dépassé 1,5 %, ce qui est deux fois moins que le taux d'équilibre fixé à 3 % par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Seule Victoria en Colombie-Britannique a vécu une situation similaire parmi les 34 régions métropolitaines du Canada. Lors de la dernière enquête sur le marché locatif de la SCHL, le taux d'inoccupation n'était toujours que de 1 %, ce qui en faisait le deuxième plus bas parmi les régions métropolitaines du pays.

François Saillant, coordonnateur du FRAPRU, affirme que la région de Québec aurait besoin de 2600 logements locatifs additionnels, uniquement pour revenir à un marché équilibré : « Et là, on n'aurait répondu qu'à un seul problème, celui de la rareté de logement. Or, selon d'autres données de la SCHL, 23 800 ménages locataires de la ville même de Québec avaient des besoins urgents de logement, au moment du recensement de 2006, parce qu'ils payaient trop cher pour se loger ou parce qu'ils habitaient un logement de mauvaise qualité ou trop petit pour la taille de leur famille. Pour ces ménages aussi, la solution, c'est le logement social ».

Le FRAPRU rappelle que le coût du logement a notamment monté en flèche dans la région de Québec au cours des dix dernières années. Ainsi, le loyer mensuel moyen d'un logement de deux chambres à coucher qui était de 518 $ en 2000 est passé à 692 $ en 2010, pour une hausse de 34 %. Quant aux logements de trois chambres à coucher et plus qui se louaient en moyenne 599 $ par mois en 2000, leur loyer est aujourd'hui de 824 $, ce qui représente une augmentation de 38 %. Selon Nicolas Lefebvre Legault, du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste, « un tel accroissement du coût du logement affecte l'ensemble des locataires peu importe leur revenu, mais les plus durement touchés sont ceux à faible et modeste revenus, par exemple les personnes assistées sociales considérées aptes au travail dont le revenu n'a quant à lui augmenté que de 19 % en dix ans ».

Manifestation à Québec demain

La caravane du FRAPRU terminera son périple demain, à l'occasion d'une grande manifestation nationale qui partira à 13h30 du parc Georges V, en face du Manège militaire, sur Grande-Allée. La manifestation, à laquelle participeront plusieurs centaines de personnes venues de partout au Québec, se terminera devant le Ministère des Finances, au 12, rue Saint-Louis. Le FRAPRU invite toute la population à se joindre à l'événement.



SOURCE FRONT D'ACTION POPULAIRE EN REAMENAGEMENT URBAIN (FRAPRU)

Renseignements :

François Saillant, FRAPRU, (514) 919-2843 (cellulaire)
Nicolas Lefebvre Legault, Comité populaire Saint-Jean-Baptiste (418) 953-3250 (cellulaire)
www.frapru.qc.ca

Profil de l'entreprise

FRONT D'ACTION POPULAIRE EN REAMENAGEMENT URBAIN (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.