La capacité d'exportation des pays membres de l'OPEP subira une cure d'amaigrissement, ce qui devrait faire grimper le prix du baril à 100 $ US en 2008, de l'avis d'un des grands économistes qui participent à une conférence mondiale sur l'énergie



    La capacité d'exportation des pays membres de l'OPEP, de la Russie et du
    Mexique diminuera de 2,5 millions de barils par jour d'ici 2010

    CORK, Irlande, le 17 sept. /CNW/ - CIBC (CM aux bourses de Toronto et de
New York) - Le prix du pétrole devrait atteindre les 100 $ US le baril d'ici
la fin de l'année prochaine en raison de la hausse de la consommation dans les
plus grands pays producteurs, ce qui réduit d'autant leur capacité
d'exportation, selon l'économiste en chef de Marchés mondiaux CIBC.
    Prenant la parole à la 6e conférence annuelle de l'Association for the
Study of Peak Oil & Gas, qui a lieu à Cork, en Irlande, Jeff Rubin, économiste
en chef de Marchés mondiaux CIBC a déclaré aux délégués que la capacité
d'exportation des pays membres de l'OPEP, de la Russie et du Mexique aura
diminué de 2,5 millions de barils par jour d'ici la fin de la décennie.
    "La croissance annuelle de la demande intérieure de 5 % déjà dans les
pays producteurs principaux a un effet dévastateur sur les exportations,
situation qui ne peut que s'aggraver à l'avenir. Dans plusieurs de ces pays,
la production a déjà atteint sa pleine capacité ou est en déclin", soutient
M. Rubin. "La consommation de pétrole dans les pays membres de l'OPEP ainsi
qu'en Russie et au Mexique, producteurs indépendants, a atteint plus de 12
millions de barils par jour, soit davantage que celle de l'ensemble de
l'Europe occidentale. Regroupés, ces pays représentent maintenant le deuxième
marché en importance dans le monde.
    "Au rythme actuel de croissance de la demande intérieure, la capacité
d'exportation future des pays membres de l'OPEP, de la Russie et du Mexique
soulève de plus en plus de doutes. Il est plus que probable que la situation
entraîne une forte hausse des prix du pétrole au cours des prochaines années."
    M. Rubin souligne que bien qu'il s'attende à ce que le prix actuel du
baril de 80 $ US atteigne les 100 $ US d'ici la fin de 2008, dans nombre des
grands pays producteurs de pétrole, le prix que paie le consommateur n'est pas
du tout proportionnel au prix mondial du brut. A son avis, les importantes
subventions qui maintiennent le prix de l'essence à un faible niveau
constituent le facteur majeur dans la hausse brusque de la croissance de la
consommation intérieure. En effet, dans plusieurs pays, le prix du baril est
maintenu à 10 $ US le baril.
    Compte tenu de la décroissance prévue de 7 % des exportations des pays
membres de l'OPEP, de la Russie et du Mexique au cours des trois prochaines
années, les marchés se tourneront de plus en plus vers les sources non
conventionnelles de production pétrole, même si les coûts sont plus élevés.
M. Rubin prévoit que, d'ici la fin de la décennie, la production de pétrole
tiré des sables bitumineux du Canada permettra à ce secteur de dépasser
l'extraction en eau profonde au titre de source importante pour l'exportation.
    Il prévoit également que les sables bitumineux du Canada sont de plus en
plus convoités, car ils représentent l'une des dernières réserves mondiales
ouvertes à l'investissement privé. Il estime qu'ils représentent de 50 à 70 %
des réserves mondiales de pétrole où il est possible d'investir, selon
l'évaluation des risques liés aux investissements au Kazakhstan et au Nigeria.
    "La plupart des multinationales constatent que le monde se referme
rapidement. Elles ont de moins en moins accès aux gisements pétroliers
contrôlés par les Etats, et elles doivent se mesurer aux organismes publics
dans leurs soumissions aux endroits où il est encore possible d'investir. Le
Canada demeure l'un des rares endroits où il existe encore un accès privé à
des réserves stratégiques importantes, à l'opposé notamment des gisements
pétroliers du Venezuela."

    Marchés mondiaux CIBC, division des services bancaires de gros et de
services aux entreprises de la Banque CIBC, offre une gamme complète de
produits de crédit intégré et de marchés des capitaux, de services bancaires
d'investissement et de services de banque d'affaires à des clients des marchés
financiers clés en Amérique du Nord et partout dans le monde. Nous proposons
également des solutions novatrices et des services consultatifs dans un vaste
éventail de secteurs et nous fournissons des études de premier ordre à notre
clientèle d'investisseurs constituée de sociétés, de gouvernements et
d'institutions.





Renseignements :

Renseignements: ou pour recevoir un exemplaire de la présentation de M. 
Rubin, communiquer avec Kevin Dove au (416) 980-8835 ou kevin.dove@cibc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.