La bureaucratie nuit au travail de bon nombre de Canadiens, selon un sondage de RBC



    TORONTO, le 23 janv. /CNW/ - La paperasse, le manque de temps et les
intrigues de bureau sont les principaux facteurs qui empêchent les employés
canadiens de faire leur travail et, révèle un nouveau sondage sur le milieu de
travail de RBC, ils font peut-être davantage obstacle à la productivité
aujourd'hui qu'il y a 10 ans.
    Le sondage RBC, effectué par Ipsos Reid sur le thème de la course au
talent canadien, révèle que, parmi les facteurs qui nuisent à leur capacité de
faire leur travail, 41 pour cent des salariés canadiens citent la paperasse et
la bureaucratie. C'est un changement important par rapport à 1998, alors qu'un
peu plus d'un quart des salariés (26 pour cent) affirmaient que les règles et
procédures nuisaient à leur productivité personnelle. Il importe aussi de
noter que les intrigues de bureau (36 pour cent) et les potins (31 pour cent)
agacent davantage qu'il y a dix ans, où respectivement 19 et 18 pour cent des
salariés s'en plaignaient.
    "J'aimerais penser que les employeurs se sont améliorés et offrent un
meilleur environnement de travail, mais ces résultats prouvent le contraire,
conclut Christianne Paris, vice-présidente, Apprentissage et recrutement RBC.
Evidemment, des politiques et procédures sont nécessaires à la bonne marche
d'une entreprise, mais il est clair que de nombreux employeurs doivent faire
les choses différemment pour mieux motiver leurs effectifs."
    Les Canadiens qui trouvent que la paperasse et la bureaucratie les
empêchent de faire leur travail sont en général :

    
    -   employés à temps plein (44 pour cent) ;
    -   âgés de 45 à 65 ans (44 pour cent) et
    -   de sexe masculin (45 pour cent contre 36 pour cent de femmes).

    Selon le sondage de RBC, les salariés qui ont le plus tendance à juger que
les intrigues de bureau (36 pour cent) nuisent à leur travail sont en général
:

    -   plus âgés, entre 45 et 65 ans (39 pour cent) ;
    -   occupent des postes subalternes (38 pour cent par rapport à
        31 pour cent qui occupent des postes supérieurs) et
    -   gagnent entre 80 000 $ et 100 000 $ par année (53 pour cent).

    Voici, dans l'ordre, les facteurs qui nuisent le plus au travail selon le
sondage de RBC :

    -------------------------------------------------------------------------
    Facteur                                  1998               Aujourd'hui
    -------------------------------------------------------------------------
    La paperasserie et la bureaucratie       26 pour cent       41 pour cent
    -------------------------------------------------------------------------
    Le manque de temps                                          40 pour cent
    -------------------------------------------------------------------------
    Le manque de ressources                                     39 pour cent
    -------------------------------------------------------------------------
    Les attentes imprécises                                     38 pour cent
    -------------------------------------------------------------------------
    Les intrigues de bureau                  19 pour cent       36 pour cent
    -------------------------------------------------------------------------
    Les potins                               18 pour cent       31 pour cent
    -------------------------------------------------------------------------
    Le manque d'autonomie pour prendre
     des décisions                                              28 pour cent
    -------------------------------------------------------------------------
    Le patron/directeur                      15 pour cent       24 pour cent
    -------------------------------------------------------------------------
    L'ordinateur et les réseaux              10 pour cent       22 pour cent
    -------------------------------------------------------------------------
    Le manque d'intimité                     12 pour cent       21 pour cent
    -------------------------------------------------------------------------
    Trop de réunions                         12 pour cent       19 pour cent
    -------------------------------------------------------------------------
    Le courriel et la messagerie vocale      10 pour cent       17 pour cent
    -------------------------------------------------------------------------
    

    "Il est impossible de savoir si ces irritants sont plus fréquents
aujourd'hui ou si les salariés les supportent moins bien, souligne Mme Paris.
Or, ce qui est sûr, c'est que de grands changements s'imposent pour que les
salariés puissent faire leur travail et que les employeurs puissent obtenir
les meilleurs résultats possible."

    Ces conclusions sont tirées d'un sondage RBC effectué par Ipsos Reid du 5
au 15 novembre 2007. Le sondage en ligne est basé sur un échantillon
sélectionné au hasard de 2 052 travailleurs à temps plein et à temps partiel
canadiens. Avec un échantillon de cette taille, les résultats sont considérés
comme précis à +/- 2,2 points de pourcentage près, 19 fois sur 20,
comparativement à ce qu'ils auraient été si l'ensemble de la population adulte
canadienne avait été consultée. Ces données ont été pondérées statistiquement
pour assurer que la composition de l'échantillon par région, par âge et sexe
reflète celle de la population canadienne réelle d'après les données du
recensement de 2006.





Renseignements :

Renseignements: Contact médias: Raymond Chouinard, (514) 874-6556

Profil de l'entreprise

RBC (French)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.