La Banque Scotia demande aux Canadiens : « Où va tout votre argent? »

  • Un grand nombre de personnes regrettent de ne pas avoir commencé plus tôt à investir et à épargner en vue de la retraite

TORONTO, le 17 févr. /CNW/ - À moins de deux semaines de l'échéance pour cotiser à un REER pour 2010, les placements et les REER sont au premier rang des préoccupations de nombreux Canadiens. La période de cotisation et de préparation de déclarations fiscales constitue un moment propice pour les Canadiens de faire le point sur leur situation financière.

Selon un récent sondage réalisé par Harris/Decima pour la Banque Scotia, si les Canadiens pouvaient reprendre leur planification financière à zéro, deux personnes sur cinq (39 %) commenceraient à investir beaucoup plus tôt, et 21 % auraient moins dépensé et investi davantage. Quarante-et-un pour cent des Canadiens estiment avoir attendu beaucoup trop longtemps avant de commencer à épargner pour la retraite et regrettent de ne pas avoir commencé plus tôt.

« Évidemment, avec du recul, on voit les choses beaucoup plus clairement, et puisqu'on ne peut remonter le fil du temps, il ne sert à rien de penser à ce qu'on aurait pu ou dû faire, à l'argent qu'on aurait pu épargner ou qu'on n'aurait pas dû dépenser », affirme Bev Moir, conseillère principale, gestion de patrimoine, ScotiaMcLeod. « Les Canadiens peuvent cependant tirer un enseignement de leurs erreurs passées, faire le bilan de leur situation financière et prendre des mesures pour se remettre sur la voie qui les mènera vers leur avenir idéal. »

Alors, où passe tout leur argent ces jours-ci?

  • Les Canadiens ont indiqué que leurs revenus réguliers étaient affectés comme suit :
    • dépenses mensuelles (53 %);
    • dépenses quotidiennes (19 %);
    • épargne (11 %);
    • placements (huit pour cent);
    • autres (neuf pour cent).
  • Les ménages canadiens ont des économies ou des placements dans les régimes d'épargne enregistrés suivants :
    • REER (79 %);
    • CELI (52 %);
    • REEE (21 %);
    • REEI (deux pour cent);
    • autres régimes d'épargne ou de placement enregistrés (p. ex., FEER) (17 %);
    • soixante-et-un pour cent ont des économies ou ont investi dans des comptes non enregistrés;
    • seuls 13 % des Canadiens ont indiqué n'avoir aucun de ces régimes d'épargne enregistrés.
  • Les produits suivants sont ceux que privilégient les Canadiens pour y déposer et y investir leur argent :
    • un compte d'épargne ordinaire (67 %);
    • des fonds communs de placement (58 %);
    • un compte d'épargne à intérêt élevé (48 %);
    • des actions (47 %);
    • des CPG (33 %).

« Les Canadiens affirment qu'ils économisent et investissent une bonne partie de leurs revenus, la moitié d'entre eux le faisant automatiquement », a indiqué Mme Moir. « Un grand nombre de Canadiens prennent les mesures qui s'imposent pour atteindre leurs objectifs de retraite et c'est formidable, mais il est toujours indiqué de discuter avec son conseiller financier pour s'assurer d'être sur la voie qui nous mènera vers notre avenir idéal. »

Au début de février, la Banque Scotia a invité les Canadiens à poser leurs questions sur les placements et la retraite en direct à un groupe d'experts sur Facebook. Les Canadiens avaient de nombreuses questions, si bien qu'elles n'ont pas pu toutes être examinées durant cette séance. La Banque Scotia a donc décidé de poursuivre la conversation sur Facebook. La Banque Scotia encourage les Canadiens à consulter la page Que l'épargne commence sur Facebook à l'adresse www.facebook.com/scotiabank et à poser à Mme Moir leurs questions concernant la planification de leur retraite. Chaque jour de la semaine d'ici le 23 février, Mme Moir sélectionnera une question à laquelle elle répondra dans une vidéo.

Pour en savoir davantage sur comment vous pouvez investir dans votre avenir, consultez le site http://quelepargnecommence.com. Pour entendre ce que d'autres Canadiens ont à dire au sujet des placements, consultez notre page sur Facebook à l'adresse www.facebook.com/scotiabank.

Que l'épargne commence est un programme de la Banque Scotia conçu pour inspirer les Canadiens et leur donner les moyens de réfléchir à leurs habitudes d'épargne, d'investissement et d'emprunt.

Fondé sur trois principes simples, Que l'épargne commence encourage les Canadiens à :

  • épargner automatiquement, parce que ça marche;
  • investir pour leur avenir, parce que personne d'autre ne le fera à leur place;
  • emprunter pour améliorer leur situation, et non pour s'endetter.

Le sondage

En tout, 1 011 membres du panel de Harris/Decima, choisis au hasard partout au Canada, ont participé. Le sondage a eu lieu entre le 14 et le 25 octobre 2010.

Il s'agissait d'un sondage standard réalisé au moyen d'un échantillon aléatoire composé de membres canadiens du panel de Harris/Decima. Comme c'est le cas pour un sondage par téléphone, les adresses électroniques des membres du panel ont été choisies au hasard en fonction de spécifications précises afin que l'étude soit représentative de la population canadienne par région et par sexe. Les répondants ne connaissaient pas l'objet de l'étude lorsqu'on leur a demandé s'ils désiraient participer à un sondage. Harris/Decima contrôle l'accès au sondage au moyen de mots de passe pour s'assurer que les répondants n'y participent qu'une seule fois. À la fin de l'étude, les données ont été pondérées par région, âge et sexe.

Banque Scotia

La Banque Scotia est l'une des principales institutions financières en Amérique du Nord et la plus internationale des banques canadiennes. Forts de leur effectif de plus de 70 000 employés, le Groupe Banque Scotia et ses filiales comptent environ 18,6 millions de clients dans une cinquantaine de pays. Outre des services bancaires d'investissement, la Banque Scotia offre une vaste gamme de produits et de services aux particuliers, aux petites et moyennes entreprises ainsi qu'aux grandes sociétés. L'actif de la Banque Scotia est supérieur à 526 milliards de dollars (au 31 octobre 2010). Les actions de la Banque Scotia sont cotées en bourse à Toronto (BNS) et à New York (BNS). Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web de la Banque à l'adresse www.banquescotia.com.

SOURCE Banque Scotia

Renseignements :

Robyn Harper, Relations publiques, Banque Scotia, 416-933-1093, robyn_harper@scotiacapital.com.

Profil de l'entreprise

Banque Scotia

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.