LA BANQUE ROYALE DU CANADA DÉCLARE SES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2011

Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés en dollars canadiens et sont basés sur nos états financiers consolidés intermédiaires non audités et les notes les accompagnant dressés conformément aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) du Canada. Notre rapport aux actionnaires du deuxième trimestre de 2011 et notre information financière complémentaire sont disponibles sur notre site Web, à l'adresse rbc.com/investisseurs.

TORONTO, le 27 mai /CNW/ - La Banque Royale du Canada (RY sur TSX et NYSE) a annoncé un bénéfice net de 1 506 millions de dollars pour le deuxième trimestre terminé le 30 avril 2011, soit un résultat en hausse de 177 millions, ou 13 %, par rapport à l'exercice précédent, et un bénéfice de 3 345 millions pour le semestre terminé le 30 avril 2011, en hausse de 519 millions, ou 18 %, par rapport à l'exercice précédent. Ces solides résultats découlent de la forte croissance des activités des secteurs Services bancaires canadiens, Gestion de patrimoine et Assurances.

"Le bénéfice de plus de 1,5 milliard de dollars dégagé au deuxième trimestre et le bénéfice de plus de 3,3 milliards dégagé au premier semestre de l'exercice reflètent la diversité de notre modèle d'entreprise et la solidité de nos activités. Les secteurs Services bancaires canadiens, Gestion de patrimoine et Assurances ont en effet affiché une forte croissance des revenus et du bénéfice. Ce matin, nous avons annoncé une hausse de 0,04 $, ou 8 %, de notre dividende trimestriel, a déclaré M. Gordon M. Nixon, président et chef de la direction de RBC. Nous avons renforcé notre position de chef de file dans nos principaux secteurs d'activité, et nous poursuivons la mise en œuvre de notre stratégie à long terme et investissons dans nos secteurs d'activité afin de favoriser notre croissance future."

Deuxième trimestre de 2011 par rapport au deuxième trimestre de 2010

    <<
    -   Bénéfice net de 1 506 millions de dollars (en hausse de 13 % par
        rapport à 1 329 millions)
    -   Bénéfice dilué par action de 1,00 $ (en hausse de 0,12 $ par rapport
        à 0,88 $)
    -   Rendement des capitaux propres attribuables aux actionnaires
        ordinaires de 16,7 % (en hausse par rapport à 15,8 %)
    -   Ratio du capital de première catégorie de 13,6 %
    -   Annonce d'une augmentation de 0,04 $, ou 8 %, de notre dividende
        trimestriel
    >>

Premier semestre de 2011 par rapport au premier semestre de 2010

    <<
    -   Bénéfice net de 3 345 millions de dollars (en hausse de 18 % par
        rapport à 2 826 millions)
    -   Bénéfice dilué par action de 2,24 $ (en hausse de 0,36 $ par rapport
        à 1,88 $)
    -   Rendement des capitaux propres attribuables aux actionnaires
        ordinaires de 18,5 % (en hausse par rapport à 16,7 %)
    >>

Le bénéfice a reculé de 333 millions de dollars, ou 18 %, par rapport au bénéfice record enregistré au premier trimestre, résultat qui tient à la baisse des revenus du secteur Marchés des Capitaux découlant de la réduction des volumes de transactions des clients par rapport aux volumes très élevés enregistrés au trimestre précédent, ainsi qu'aux facteurs saisonniers, notamment le fait que le trimestre considéré compte quelques jours de moins que le trimestre précédent, ce qui a influé sur nos activités.

Deuxième trimestre de 2011 par rapport au premier trimestre de 2011

    <<
    -   Bénéfice net de 1 506 millions de dollars (en baisse de 18 % par
        rapport à 1 839 millions)
    -   Bénéfice dilué par action de 1,00 $ (en baisse de 0,24 $ par rapport
        à 1,24 $)
    -   Rendement des capitaux propres attribuables aux actionnaires
        ordinaires de 16,7 % (en baisse par rapport à 20,3 %)
    >>

Le bénéfice net du secteur Services bancaires canadiens s'est élevé à 851 millions de dollars, en hausse de 115 millions, ou 16 %, par rapport à l'exercice précédent. Ce résultat reflète la forte croissance des volumes dans tous les secteurs d'activité et la diminution de la dotation à la provision pour pertes sur créances. Comparativement au dernier trimestre, le bénéfice net a reculé de 31 millions de dollars, ou 4 %, en raison essentiellement de l'incidence de facteurs saisonniers, notamment le fait que le trimestre considéré compte quelques jours de moins que le trimestre précédent.

"Les Services bancaires canadiens ont continué de soutenir nos résultats, plus de la moitié du bénéfice que nous dégageons leur étant attribuable. Nous avons continué d'afficher des rendements supérieurs et avons enregistré une forte croissance des volumes de 7 % en tirant parti de notre réseau de succursales bien établi et de nos autres capacités de distribution. Nous jouissons d'une capacité inégalée pour ce qui est de joindre un plus grand nombre de clients et d'investir dans de nouvelles solutions innovatrices afin de répondre aux besoins changeants de nos clients", a déclaré M. Nixon.

Le bénéfice net du secteur Gestion de patrimoine s'est établi à 220 millions de dollars, soit une hausse de 130 millions par rapport à l'exercice précédent et un résultat inchangé comparativement au trimestre précédent. En excluant les ajustements comptables et les ajustements visant les impôts des périodes correspondantes(1), le bénéfice net a progressé de 34 millions de dollars, ou 23 %, par rapport à l'exercice précédent, en raison de l'augmentation de la moyenne des actifs liés aux services tarifés des clients et de l'accroissement des volumes de transactions; il a diminué de 25 millions, ou 12 %, par rapport au trimestre précédent, en raison de facteurs saisonniers, notamment le fait que le trimestre considéré compte quelques jours de moins que le trimestre précédent, des commissions de performance touchées par BlueBay au dernier trimestre et de la diminution des volumes de transactions, compensée en partie par l'augmentation de la moyenne des actifs liés aux services tarifés des clients.

"Notre secteur Gestion de patrimoine continue de bénéficier de l'amélioration des conditions du marché et de la confiance accrue des investisseurs. Nous sommes déterminés à établir des relations avec nos clients au Canada et à l'étranger, à accroître notre présence à l'échelle mondiale et à élargir notre gamme de produits afin de renforcer notre position de chef de file mondial en matière de services de gestion de patrimoine et de gestion d'actifs", a déclaré M. Nixon.

Le bénéfice net du secteur Assurances s'est élevé à 146 millions de dollars, en hausse de 39 millions, ou 36 %, par rapport à l'exercice précédent, résultat qui tient aux gains nets sur placements et à la diminution des coûts liés aux sinistres. Comparativement au dernier trimestre, le bénéfice net est demeuré inchangé.

"Ce secteur continue de collaborer avec les secteurs Services bancaires canadiens et Gestion de patrimoine afin d'offrir des produits d'assurance innovateurs par l'entremise de réseaux de distribution rentables", a souligné M. Nixon.

La perte nette du secteur Services bancaires internationaux s'est chiffrée à 23 millions de dollars, par rapport à une perte nette de 27 millions à l'exercice précédent. La diminution de la dotation à la provision pour pertes sur créances reflétant l'amélioration de la qualité du crédit et les résultats à la hausse de RBC Dexia IS a été neutralisée en grande partie par la compression des écarts liés à nos services bancaires. Comparativement au dernier trimestre, le bénéfice net a diminué de 47 millions de dollars, résultat qui reflète essentiellement la compression des écarts liés aux services bancaires dans les Antilles et la reprise d'une tranche des provisions liées à un litige au cours du trimestre précédent.

"RBC Dexia a affiché un solide rendement en raison de l'amélioration des écarts et de l'accroissement des activités. La qualité du crédit liée à nos services bancaires continue de s'améliorer, mais la conjoncture économique a toutefois continué d'influer sur nos résultats", a déclaré M. Nixon.

Le bénéfice net du secteur Marchés des Capitaux s'est élevé à 407 millions de dollars, en baisse de 95 millions, ou 19 %, par rapport à l'exercice précédent, résultat qui reflète la diminution des résultats tirés des activités de négociation de titres à revenu fixe et la hausse des coûts engagés à l'appui des investissements dans les infrastructures s'inscrivant dans le cadre des initiatives visant la croissance et le contrôle des coûts, ainsi que des coûts découlant des exigences réglementaires plus rigoureuses. Ces facteurs ont été neutralisés en partie par la forte poussée et la croissance des activités de montage, de fusion et d'acquisition et de syndication de prêts. La diminution des résultats tirés des activités de négociation de titres à revenu fixe découle principalement de la comptabilisation, à l'exercice précédent, d'un gain de 182 millions de dollars (84 millions après impôts et écritures de compensation) lié à des actifs couverts par MBIA et des conditions de négociation difficiles au cours de la seconde moitié du trimestre, particulièrement en Europe.

Le bénéfice a diminué de 206 millions de dollars par rapport au résultat record enregistré au premier trimestre, en raison principalement de la baisse des revenus tirés des activités de négociation et des volumes de montage, résultats qui tiennent au ralentissement des activités. De plus, les résultats du trimestre précédent tenaient compte d'un gain de 102 millions de dollars (49 millions après impôts et écritures de compensation) lié à MBIA(2).

"Le secteur Marchés des Capitaux a affiché un solide rendement et a continué de se voir confier des mandats clés, en dépit des difficultés découlant des événements survenus au Moyen-Orient et au Japon ainsi que du maintien de l'incertitude en Europe, a déclaré M. Nixon. Nous continuons de porter notre attention sur l'accroissement de notre clientèle à l'échelle mondiale, et nous investissons pour ce faire dans notre gamme de produits concurrentielle et diversifiée qui répond aux besoins changeants de nos clients".

    <<
    ----------------------
    (1) Ces mesures constituent des mesures hors PCGR. Se reporter à la page
        3 du présent communiqué pour de plus amples renseignements et pour un
        rapprochement.
    (2) Tient compte d'un gain lié au règlement intervenu avec MBIA. Se
        reporter au rapport aux actionnaires du deuxième trimestre de 2011
        pour de plus amples renseignements.
    >>

Qualité du crédit - Le total de la dotation à la provision pour pertes sur créances, qui s'est chiffré à 344 millions de dollars, a diminué de 160 millions, ou 32 %, par rapport à l'exercice précédent, en raison d'une réduction de 130 millions de la dotation aux provisions spécifiques pour pertes sur créances, laquelle reflète en grande partie la baisse des dotations liées à nos portefeuilles de gros aux États-Unis et dans les Antilles, y compris les prêts aux grandes entreprises du secteur Marchés des Capitaux, ainsi que la réduction des radiations liées à notre portefeuille de prêts sur cartes de crédit au Canada. Comparativement au trimestre précédent, le total de la dotation à la provision pour pertes sur créances a augmenté de 10 millions de dollars, ou 3 %, résultat qui reflète principalement la comptabilisation de recouvrements moins élevés dans le secteur Marchés des Capitaux au cours du trimestre considéré, facteur neutralisé en partie par la baisse des dotations liées à notre portefeuille de prêts commerciaux aux États-Unis.

Mesures hors PCGR

Compte tenu de la nature et de l'objectif de notre cadre d'information de gestion, nous utilisons et présentons certaines mesures financières hors PCGR qui n'ont aucune définition normalisée en vertu des PCGR. Pour de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique Mesures hors PCGR du rapport aux actionnaires du deuxième trimestre de 2011.

    <<
    Gestion de patrimoine - Bénéfice net excluant les ajustements comptables
    et les ajustements visant les impôts
    -------------------------------------------------------------------------
                                                  Trimestre terminé le
                                           ----------------------------------
                                           30 avril  31 janvier    30 avril
    (en millions de dollars canadiens)         2011        2011        2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                                220 $       221 $        90 $
      Déduire : ajustement visant les impôts    (13)          -           -
                ajustement comptable lié au
                 passif au titre de la
                 rémunération reportée          (22)        (11)          -
      Ajouter : perte comptable liée à la
                 conversion de certains
                 titres disponibles à
                 la vente                         -           -          61
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net excluant les ajustements
     comptables et les ajustements visant
     les impôts                                 185 $       210 $       151 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    >>

MISE EN GARDE AU SUJET DES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES

À l'occasion, nous faisons des déclarations prospectives verbalement ou par écrit au sens de certaines lois sur les valeurs mobilières, y compris les règles d'exonération de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et de toute loi canadienne applicable en matière de valeurs mobilières. Nous pouvons faire des déclarations prospectives dans le présent communiqué, dans d'autres documents déposés auprès des organismes de réglementation canadiens ou de la SEC, dans des rapports aux actionnaires et dans d'autres communications. Les déclarations prospectives comprennent, sans s'y limiter, des déclarations relatives à nos objectifs en matière de rendement financier, à la croissance et à l'efficience futures de nos activités, à notre vision et à nos objectifs stratégiques, ainsi que les déclarations de notre président et chef de la direction dans le présent communiqué. L'information prospective contenue dans le présent communiqué vise à aider les détenteurs de nos titres et les analystes financiers à comprendre notre situation financière et nos résultats d'exploitation aux dates précisées et pour les périodes terminées à ces dates, ainsi que la croissance et l'efficience futures de nos activités, notre vision, nos objectifs stratégiques et nos objectifs en matière de rendement financier et pourrait ne pas convenir à d'autres fins. L'utilisation des mots "croire", "s'attendre à", "prévoir", "se proposer", "estimer", "planifier", "projeter", "devoir" et "pouvoir" ainsi que l'emploi du futur ou du conditionnel ainsi que de mots ou d'expressions semblables désignent généralement des déclarations prospectives.

De par leur nature même, les déclarations prospectives exigent que nous formulions des hypothèses et elles sont assujetties à des incertitudes et à des risques intrinsèques faisant en sorte qu'il est possible que nos prédictions, prévisions, projections, attentes et conclusions se révèlent inexactes, que nos hypothèses soient incorrectes, et que nos objectifs, notre vision et nos objectifs stratégiques ne se matérialisent pas. Nous avertissons les lecteurs de ne pas se fier indûment à ces déclarations étant donné que les résultats réels pourraient différer sensiblement des prévisions exprimées dans ces déclarations prospectives, en raison d'un certain nombre de facteurs de risque. Ces facteurs, dont plusieurs sont indépendants de notre volonté et dont nous pouvons difficilement prédire les répercussions, comprennent les risques de crédit, de marché, opérationnel, d'illiquidité, de financement et d'autres risques qui sont expliqués à la rubrique Gestion du risque de notre rapport annuel 2010 et de notre rapport aux actionnaires du deuxième trimestre de 2011; la conjoncture commerciale et économique générale et les conditions des marchés financiers au Canada, aux États-Unis et dans certains autres pays où nous exerçons nos activités, y compris l'incidence de la crise de l'endettement qui touche des États souverains en Europe; les modifications apportées aux normes, aux conventions et aux estimations comptables, y compris les modifications à nos estimations concernant les dotations aux provisions, les provisions et les évaluations; l'incidence des modifications des politiques fiscales et monétaires gouvernementales et des autres politiques; les effets de la concurrence dans les marchés où nous exerçons nos activités; l'incidence des modifications apportées aux lois et règlements, y compris les lois fiscales, les modifications et l'interprétation révisée des lignes directrices concernant le capital à risque, des directives en matière de présentation d'information et des lignes directrices des autorités de réglementation concernant les liquidités, ainsi que la loi intitulée Dodd-Frank Wall Street Reform and Consumer Protection Act et les règlements aux termes de cette loi qui seront édictés; les jugements d'ordre judiciaire ou réglementaire et les actions judiciaires; l'exactitude et l'exhaustivité des informations portant sur nos clients et contreparties; la mise en œuvre fructueuse de nos stratégies; notre capacité de mener à bien et d'intégrer des acquisitions stratégiques et des coentreprises avec succès; les faits nouveaux ainsi que les activités d'intégration touchant nos réseaux de distribution.

Nous avertissons nos lecteurs que la liste susmentionnée de facteurs de risque n'est pas exhaustive et que d'autres facteurs pourraient également avoir une incidence défavorable sur nos résultats. Les investisseurs et autres personnes qui se fient à nos déclarations prospectives pour prendre des décisions ayant trait à la Banque doivent bien tenir compte de ces facteurs et d'autres incertitudes et événements potentiels. Sauf si la loi l'exige, nous ne nous engageons pas à mettre à jour quelque déclaration prospective que ce soit, verbale ou écrite, que nous pouvons faire ou qui peut être faite pour notre compte à l'occasion.

Des renseignements supplémentaires sur ces facteurs et sur d'autres facteurs sont fournis à la rubrique Gestion du risque de notre rapport annuel 2010 et de notre rapport aux actionnaires du deuxième trimestre de 2011.

L'information fournie dans les sites Web mentionnés ou pouvant être obtenue par l'intermédiaire de ces sites ne fait pas partie du présent communiqué. Tous les renvois à des sites Web contenus dans le présent communiqué sont inactifs et ne sont indiqués qu'à titre informatif.

ACCÈS AUX DOCUMENTS TRAITANT DES RÉSULTATS TRIMESTRIELS

Les investisseurs, médias et autres parties intéressées peuvent consulter le présent communiqué trimestriel portant sur les résultats, les diapositives sur nos résultats trimestriels, de l'information financière supplémentaire et notre rapport aux actionnaires du deuxième trimestre de 2011 en visitant notre site Web, à l'adresse rbc.com/investisseurs.

Conférence téléphonique sur les résultats trimestriels et diffusion Web

La conférence téléphonique sur les résultats trimestriels aura lieu le vendredi 27 mai 2011 à 8 h (HNE) et comportera une présentation par les dirigeants de RBC de nos résultats pour le deuxième trimestre. Cette présentation sera suivie d'une période de questions pour les analystes.

Les parties intéressées pourront écouter en direct la conférence téléphonique en accédant à l'adresse www.rbc.com/investisseurs/ir_events_presentations.html ou en composant le 1-866-551-1530 et en entrant le code d'accès 8976184, entre 7 h 50 et 7 h 55 (HNE).

Les commentaires de la direction seront affichés sur notre site Web peu après la conférence téléphonique. De plus, il sera possible d'écouter un enregistrement de la conférence dès le 27 mai, et ce, jusqu'au 27 août 2011, en accédant à l'adresse www.rbc.com/investisseurs/ir_quarterly.html ou en composant le 1-866-551-4520 et en entrant le code d'accès 272655.

APERÇU DE RBC

La Banque Royale du Canada (RY sur TSX et NYSE) et ses filiales exercent leurs activités sous la marque RBC. La Banque Royale du Canada est la plus importante banque du Canada au chapitre de l'actif et de la capitalisation boursière et l'une des plus importantes banques à l'échelle mondiale au chapitre de la capitalisation boursière. Elle est l'une des principales sociétés de services financiers diversifiés en Amérique du Nord et offre, à l'échelle mondiale, des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, des services de gestion de patrimoine, des services d'assurance, des services à la grande entreprise et de banque d'investissement et des services de traitement des opérations. Elle compte environ 79 000 employés à temps plein et à temps partiel au service de près de 16 millions de particuliers, d'entreprises, de clients du secteur public et de clients institutionnels au Canada, aux États-Unis et dans 56 autres pays. Pour de plus amples renseignements, visitez le site rbc.com.

Les marques de commerce utilisées dans le présent communiqué comprennent le symbole du LION et du GLOBE TERRESTRE, BANQUE ROYALE DU CANADA et RBC, lesquelles sont des marques de commerce de la Banque Royale du Canada utilisées par la Banque Royale du Canada ou par ses filiales sous licence. RBC Dexia IS et les sociétés affiliées à Dexia utilisent la désignation commerciale de RBC sous licence.

SOURCE RBC (French)

Renseignements : Renseignements aux médias: Tanis Robinson, directrice principale, Communications financières, tanis.robinson@rbc.com, 416-955-5172 ou 1-888-880-2173 (ligne sans frais à l'extérieur de Toronto); Elyse Lalonde, Relations avec les médias, elyse.lalonde@rbc.com, 416-974-8810 ou 1-888-880-2173 (ligne sans frais à l'extérieur de Toronto); Renseignements aux investisseurs: Josie Merenda, vice-présidente et chef, Relations avec les investisseurs, josie.merenda@rbc.com, 416-955-7803; Karen McCarthy, directrice principale, Relations avec les investisseurs, karen.mccarthy@rbc.com, 416-955-7809; Robert Colangelo, directeur associé, Relations avec les investisseurs, robert.colangelo@rbc.com, 416-955-2049


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.