La Banque du Canada publie la Mise à jour du Rapport sur la politique monétaire



    OTTAWA, le 24 janv. /CNW Telbec/ - La Banque du Canada a publié
aujourd'hui la Mise à jour de janvier du Rapport sur la politique monétaire.
Elle y indique que l'économie canadienne continue de fonctionner au-dessus de
sa capacité de production, malgré un ralentissement de son rythme d'expansion
au quatrième trimestre de 2007. L'inflation mesurée tant par l'IPC global que
par l'indice de référence est inférieure aux projections présentées dans la
livraison d'octobre du Rapport, en raison surtout d'un ajustement du niveau
des prix découlant de l'intensification des pressions concurrentielles dans le
secteur du commerce de détail attribuable au niveau élevé du dollar canadien.
    Les conditions financières se sont dégradées depuis octobre, ce qui a
entraîné un resserrement des conditions du crédit dans les pays
industrialisés. Compte tenu de cette situation et du recul plus marqué et plus
prolongé que prévu dans le secteur du logement aux Etats-Unis, les
perspectives d'évolution de l'économie américaine pour 2008 ont fait l'objet
d'une importante révision à la baisse.
    Le ralentissement de la croissance aux Etats-Unis accentuera les
pressions à la baisse exercées sur l'essor des exportations du Canada. Malgré
le resserrement des conditions du crédit, la demande intérieure dans notre
pays devrait demeurer robuste, soutenue par l'accroissement persistant des
revenus associé à la hausse des prix des produits de base. Dans l'ensemble, la
Banque prévoit maintenant que le rythme de progression de l'économie
canadienne s'établira à 1,8 % en 2008 et à 2,8 % en 2009. Cela implique que
l'économie affichera une offre excédentaire au deuxième trimestre de 2008 et
que l'équilibre entre l'offre et la demande se rétablira au début de 2010.
    Tant le taux d'augmentation de l'indice de référence que celui de l'IPC
global devraient glisser sous les 1 1/2 % d'ici le milieu de l'année, avant de
revenir à la cible de 2 % vers la fin de 2009. Ces mouvements tiennent
principalement à l'ajustement du niveau des prix évoqué ci-dessus et, dans le
cas de l'inflation mesurée par l'IPC global, à la réduction récente de la TPS.
L'inflation mesurée par l'IPC global corrigé de l'effet de la réduction de la
TPS devrait avoisiner 2 % en moyenne tout au long de 2008 et de 2009.
    La Banque considère que les risques qui entourent la projection au sujet
de l'inflation sont relativement équilibrés. Les risques à la hausse sont liés
à l'essor soutenu de la demande intérieure et à la possibilité que les
pressions sur la capacité de production soient plus fortes qu'anticipé,
surtout si l'accroissement de la productivité reste faible. Du côté des
risques à la baisse, le resserrement des conditions du crédit à l'échelle
nationale et internationale pourrait être plus prononcé et durer plus
longtemps que prévu, et le ralentissement de l'économie américaine pourrait se
prolonger. En outre, les pressions concurrentielles dans le secteur canadien
du commerce de détail pourraient exercer sur les prix des pressions à la
baisse plus marquées que nous ne le supposons.
    Les 4 décembre et 22 janvier derniers, la Banque a abaissé le taux cible
du financement à un jour de un quart de point de pourcentage, de sorte que
celui-ci s'établit maintenant à 4 %. Il faudra probablement encore augmenter
le degré de détente monétaire dans un proche avenir afin de maintenir
l'équilibre entre l'offre et la demande globales et de ramener l'inflation à
la cible à moyen terme.




Renseignements :

Renseignements: Jeremy Harrison, (613) 782-8782


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.