La Banque CIBC mobilise 1,5 milliard de dollars par l'émission d'actions ordinaires auprès d'investisseurs privés



    
    -   DE PLUS, DEBUT D'UNE EMISSION PUBLIQUE D'ACTIONS ORDINAIRES PRISE
        FERME DE 1,25 MILLIARD DE DOLLARS

    -   ET NOUVELLE MISE AU POINT CONCERNANT L'EXPOSITION AU MARCHE DES PRETS
        HYPOTHECAIRES A RISQUE AUX ETATS-UNIS
    

    TORONTO, le 14 janv. /CNW/ - La Banque CIBC a annoncé aujourd'hui qu'elle
prévoit renforcer à nouveau la solidité de son capital en mobilisant au moins
2,75 milliards de dollars par l'émission de nouvelles actions ordinaires.
    Plus précisément, la Banque CIBC a reçu d'un groupe d'investisseurs
institutionnels, dont Société Financière Manuvie, La Caisse de dépôt et
placement du Québec, Cheung Kong (Holdings) Ltd. et OMERS Administration
Corporation, des engagements d'investissement écrits, par voie de placement
privé, de 1,5 milliard de dollars dans des actions ordinaires de la Banque
CIBC. Marchés mondiaux CIBC Inc. et UBS Valeurs Mobilières Canada Inc. ont agi
à titre de co-syndicataires principaux dans le cadre du placement privé.
    De plus, la Banque CIBC a conclu une entente avec un syndicat de preneurs
fermes dirigé par Marchés mondiaux CIBC Inc., à titre de syndicataire
principal, et codirigé par UBS Valeurs Mobilières Canada Inc., en vertu de
laquelle ils ont convenu d'acheter 1,25 milliard de dollars en actions
ordinaires de la Banque CIBC au prix de 67,05 $. La Banque CIBC a accordé aux
preneurs fermes une option aux fins d'attribution excédentaire pouvant être
levée en totalité ou en partie en tout temps au plus tard 30 jours après la
clôture, en vue de l'achat d'un montant additionnel d'actions ordinaires
pouvant atteindre 187,5 millions de dollars, au même prix d'offre. Si l'option
aux fins d'attribution excédentaire était levée en totalité, le produit brut
total de l'appel public à l'épargne serait de 1 437 500 000 $. Le prix d'achat
des actions acquises par les investisseurs dans le cadre du placement privé
est de 65,26 $. De plus, les investisseurs recevront une commission
d'engagement équivalant à 4 % de leurs engagements individuels. La clôture du
placement privé et de l'appel public à l'épargne est prévue aux environs du
24 janvier 2008.
    Le ratio des fonds propres de première catégorie de la Banque CIBC
s'établissait à 9,7 % au 31 octobre 2007. En supposant que 2,75 milliards de
dollars de capitaux propres seront mobilisés dans le cadre de l'émission
d'actions, et en tenant compte de l'incidence des baisses de valeur et des
ajustements de la juste valeur indiqués ci-dessous, la Banque CIBC estime que
son ratio des fonds propres de première catégorie s'établissait à environ
11,3 % au 31 décembre 2007, soit bien au-delà de sa cible de 8,5 %.
(Tableau 1)
    "Comme nous l'avons dit précédemment, l'une de nos priorités est de
renforcer les sources de capitaux de la Banque CIBC pour pouvoir affronter les
risques éventuels, compte tenu des conditions difficiles sur les marchés du
crédit et des répercussions possibles sur la Banque CIBC, a indiqué Gerry
McCaughey, président et chef de la direction de la Banque CIBC. Les mesures
prises aujourd'hui offrent aux actionnaires plus de certitude que les sources
de capitaux de la Banque CIBC demeureront solides même si d'autres baisses de
valeur liées au marché immobilier résidentiel aux Etats-Unis devenaient
nécessaires."

    
    La Banque CIBC a également fourni aujourd'hui une mise à jour sur les
baisses de valeur subies pendant les deux mois terminés le 31 décembre 2007,
relativement à son exposition au marché immobilier résidentiel aux Etats-Unis.

    -   En ce qui concerne l'exposition non couverte de la Banque CIBC
        (tableau 2) :
        -  Baisses de valeur d'environ 462 millions $ US (310 millions $ US
           après impôts). Le reste de l'exposition non couverte nette, qui
           est d'environ 307 millions $ US, est atténué en partie par des
           couvertures d'indices de prêts hypothécaires à risqué élevé, la
           valeur de couverture restante étant estimée à 155 millions $ US.
    -   En ce qui concerne l'exposition couverte de la Banque CIBC avec des
        contreparties (tableau 3) :
        -  Comme il est indiqué dans le communiqué de presse de la Banque
           CIBC daté du 19 décembre 2007, la Banque CIBC confirme maintenant
           qu'elle a fait un ajustement de la juste valeur de
           2,0 milliards $ US (1,3 milliard $ US après impôts) relativement à
           la valeur du marché actuelle estimative de la protection de
           contrepartie à recevoir d'ACA Financial Guaranty Corp., le
           résultat étant que le montant net à recevoir d'ACA est maintenant
           évalué à 70 millions $ US.
    

    La Banque CIBC est exposée au marché immobilier résidentiel aux
Etats-Unis du fait de protections achetées auprès d'autres garants en regard
desquelles aucun autre ajustement de la juste valeur n'a été fait. Dans le cas
où les cotes de crédit de l'un ou plusieurs de ces garants financiers étaient
abaissées, ou si une évaluation par la Banque CIBC de la solvabilité d'un des
garants financiers se détériorait de manière importante, il est possible que
la Banque CIBC ferait des ajustements additionnels de la juste valeur. Bien
qu'aucun autre ajustement important de la juste valeur ne soit actuellement
envisagé, il est possible que d'autres ajustements soient nécessaires d'ici la
fin du premier trimestre se terminant le 31 janvier 2008. Toutefois, les
investisseurs ne doivent pas s'attendre à ce que la Banque CIBC mette à jour
l'information contenue dans le présent communiqué avant l'annonce prévue des
résultats de son premier trimestre, le 28 février 2008.
    La Banque CIBC est également exposée à une autre contrepartie (garant
autre que financier) sur le marché immobilier résidentiel aux Etats-Unis.
Toutefois, aux termes de la convention conclue avec la Banque CIBC, la
contrepartie est tenue de fournir une garantie, ce qu'elle a fait. La Banque
CIBC a déjà indiqué une exposition à une deuxième contrepartie (garant autre
que financier) sur le marché immobilier résidentiel aux Etats-Unis. La Banque
CIBC s'est entendue avec cette contrepartie pour dénouer cette transaction
sans frais.
    De plus, la Banque CIBC est exposée à 11 garants financiers et les actifs
sous-jacents en cause ne sont pas liés au marché immobilier résidentiel aux
Etats-Unis. La juste valeur de cette exposition était d'environ 750 millions $
au 31 décembre 2007.
    "Les capitaux mobilisés dans le cadre de cette émission procureront
encore plus de confiance aux actionnaires de la Banque CIBC et permettront à
notre équipe de direction de diriger toutes ses énergies et ses ressources sur
l'exécution continue de notre stratégie, a indiqué M. McCaughey. En outre,
avec les changements que nous avons apportés à notre équipe de direction la
semaine dernière, sans compter les mesures que nous avons prises pour
réorienter notre secteur Marchés mondiaux, nous sommes convaincus que nos
activités de base sont bien positionnées pour afficher une solide performance
et poursuivre leur croissance."

    
    Tableau 1
    ---------
    Sensibilité du ratio des fonds propres de première catégorie à d'autres
    baisses de valeur sur les expositions au marché immobilier résidentiel
    aux Etats-Unis

                                              Estimation du ratio des
                                              fonds propres de première
                                               catégorie avec baisses
                            31 déc. 2007       de valeur supplémentaires
                     Estimation du ratio         hypothétiques(2):
                     de fonds propres de   ---------------------------------
                    première catégorie(1)   2,0 milliards $  4,0 milliards $
    Capital       (incluant la baisse de     avant impôts      avant impôts
    mobilisé         valeur avant impôts    (1,3 milliard $   (2,7 milliards
    (en milliards $)  de 2,4 milliards $)    après impôts)   après impôts)(3)
    ----------------- ------------------    --------------  -----------------
           2,75               11,3 %             10,2 %              9,0 %

           2,94(4)            11,4 %             10,3 %              9,2 %

    (1) Estimé d'après Bâle II.
    (2) C'est-à-dire en plus des baisses de valeur au 31 décembre 2007
    décrites dans le communiqué de presse. Ces chiffres sont présentés
    uniquement à titre d'exemple. La Banque CIBC n'a pas d'information
    qui l'amènerait à conclure que d'autres réductions de valeur auront
    lieu.
    (3) BSIF a annoncé qu'en janvier 2008 le pourcentage d'actions
    privilégiées pouvant être inclus dans les fonds propres de première
    catégorie est passé de 25 % à 30 %. L'incidence pro forma de ce
    changement est de hausser le ratio des fonds propres de première
    catégorie à 9,1 % dans le cas d'une mobilisation de capitaux de
    2,75 milliards et à 9,3 % dans le cas d'une mobilisation de capitaux
    de 2,94 milliards $.
    (4) Comprend l'option aux fins d'attribution excédentaire des preneurs
    fermes.


    Tableau 2
    ---------
    TAC flux groupés/titres adossés à des créances hypothécaires à
    l'habitation non couverts avec exposition au marché immobilier
    résidentiel aux Etats-Unis

                                                      Evalué à
                                                     la valeur
                               Montant   Baisses     du marché
                            nominal de   de valeur 31 décembre           Cote
                             référence   à ce jour        2007    actuelle de
    Tranche     Type         (en M$ US)  (en M$ US)  (en M$ US)  l'exposition
    ---------   ----------- ----------- ----------- ----------- -------------
                                    (A)         (B)   (A) - (B) (Moody's/S&P)

    Super       - TAC flux
     Senior       groupés de
                  titres adossés   300         185         115     n.d./AAA
                  à des créances
                  hypothécaires
                  à l'habitation
                  mezz.
                - TAC flux groupés                                B(2)/BB(2)
                  à tranches                                        et B(2)/
                  multiples        628         628           -        AAA(2)

    Entrepôt    Titres adossés
                à des créances
                hypothécaires
                à l'habitation     388         257         131      54 % AA;
                                                                      30 % A;
                                                                 16 % BBB à B

    Mezz.       TAC flux
                groupés à
                tranches
                multiples          116         116           - Ca/CCC à C/CC

    Divers      Divers             178         117          61      majorité
                                                                    (greater
                                                                     than or
                                                                   equal to)
                                                                        BBB
                            ----------- ----------- -----------

                                 1 610       1 303        307(1)

    (1) En partie atténué par les couvertures d'indices de prêts
    hypothécaires à risque élevé d'une valeur de couverture résiduelle
    estimative de 155 M$.
    (2) Fait l'objet d'une surveillance de crédit assortie d'incidences
    négatives.
    

    Table 3
    -------

    Pour consulter TAC flux groupés/TACHH couverts avec exposition au marché
immobilier résidentiel aux Etats-Unis, veuillez cliquer sur le lien suivant :
    http://files.newswire.ca/256/CIBC_Tableau3.doc

    Avis juridique

    Ces titres n'ont pas été et ne seront pas inscrits en vertu de la loi des
Etats-Unis intitulée Securities Act of 1933, dans sa version modifiée, ni en
vertu de lois sur les valeurs mobilières de tout Etat, et ne peuvent être
offerts ni vendus aux Etats-Unis s'ils ne sont pas inscrits ou s'ils ne sont
pas assortis d'une dispense d'inscription en bonne et due forme.

    Enoncés prospectifs

    De temps à autre, nous faisons des énoncés prospectifs écrits ou oraux au
sens de certaines lois en matière de valeurs mobilières, y compris le présent
communiqué, dans d'autres dépôts auprès d'organismes de réglementation
canadiens ou de la SEC des Etats-Unis, et dans d'autres communications. Ces
énoncés comprennent, sans toutefois s'y limiter, des déclarations concernant
nos activités, nos capitaux propres, nos secteurs d'activité, notre situation
financière, notre gestion des risques, nos priorités, nos cibles, nos
objectifs permanents ainsi que nos stratégies et perspectives pour 2008 et les
périodes subséquentes. Ces énoncés se reconnaissent habituellement à l'emploi
de termes comme "croire", "prévoir", "compter", "estimer" et d'autres
expressions de même nature et de verbes au futur et au conditionnel. De par
leur nature, ces énoncés prospectifs nous obligent à faire des hypothèses et
sont assujettis aux risques inhérents et aux incertitudes qui peuvent être de
nature générale ou spécifique. Divers facteurs, dont bon nombre sont
indépendants de notre volonté, influent sur nos activités, notre rendement et
nos résultats et pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent
considérablement de ceux avancés dans les énoncés prospectifs. Ces facteurs
comprennent : la solvabilité et la viabilité continue des contreparties de
couverture; la volatilité des marchés hypothécaires résidentiels aux
Etats-Unis observée depuis un certain temps; le risque de crédit, le risque de
marché, le risque d'illiquidité, le risque stratégique, le risque
opérationnel, les risques juridiques et de réputation, les risque
environnementaux et de réglementation; des changements d'ordre législatif ou
réglementaire dans les territoires où nous sommes en exploitation; les
changements apportés aux lignes directrices relatives au capital fondé sur les
risques et aux directives d'information, et leur interprétation; l'issue de
poursuites et de questions connexes; l'incidence de modifications des normes
comptables, des règles et de leur interprétation; les changements apportés au
montant estimé des réserves et provisions; l'évolution des lois fiscales; la
possibilité que le taux d'imposition réel normal que nous avons estimé ne soit
pas atteint; la situation ou les changements politiques; l'incidence possible
de conflits internationaux et de la guerre au terrorisme, des catastrophes
naturelles, des urgences en matière de santé publique, des perturbations
occasionnées aux infrastructures des services publics et de toute autre
catastrophe sur nos activités; la fiabilité de tiers de fournir les
infrastructures nécessaires à nos activités; l'exactitude et l'exhaustivité de
l'information qui nous est fournie par nos clients et contreparties; le défaut
de tiers de remplir leurs obligations envers nous ou nos sociétés affiliées;
l'intensification de la concurrence livrée par des concurrents existants ou de
nouveaux venus dans le secteur des services financiers; l'évolution des
technologies; l'activité des marchés financiers mondiaux; les fluctuations des
taux d'intérêt et de change; la conjoncture économique mondiale et celle du
Canada, des Etats-Unis et d'autres pays où nous menons nos activités; les
changements de prix et de taux du marché qui pourraient réduire la valeur des
produits financiers; notre capacité à élaborer et à lancer des produits et
services, à élargir nos canaux de distribution existants et à en créer de
nouveaux, et à accroître les revenus que nous en tirons; les changements des
habitudes des clients en matière de consommation et d'économie; et notre
capacité à anticiper et à gérer les risques associés à ces facteurs. Cette
énumération ne couvre évidemment pas tous les facteurs susceptibles d'influer
sur nos énoncés prospectifs. Aussi, ces facteurs et d'autres doivent éclairer
la lecture des énoncés prospectifs sans toutefois que les lecteurs ne s'y
fient indûment. Nous ne nous engageons à mettre à jour aucun énoncé prospectif
du présent communiqué de presse ou d'autres communications, à moins que la loi
ne l'exige.

    Présentation aux investisseurs
    ------------------------------
    La Banque CIBC tiendra une téléconférence afin de discuter de cette
annonce le 14 janvier 2008 à 16 h 30 (HNE). Une présentation audio sera
également disponible en français et en anglais à www.cibc.com/francais, A
propos de la CIBC. Les participants peuvent également écouter la
téléconférence en français (514-861-2255 ou 1-866-696-5910, code 3248569 suivi
du carré) et en anglais (416-340-2217 ou 1-866-696-5910, code 3248566 suivi du
carré). Une présentation sera disponible à www.cibc.com/francais, A propos de
la CIBC, avant la téléconférence. Comme la téléconférence aura lieu en même
temps que l'émission publique d'actions, il n'y aura pas de période de
questions. Une retransmission différée en français (514-861-2272 ou
1-800-408-3053, code 3248569 suivi du carré), et en anglais (416-695-5800 ou
1-800-408-3053, code 3248566 suivi du carré), ainsi que la présentation audio
archivée seront disponibles à www.cibc.com/francais, A propos de la CIBC,
jusqu'à minuit (HNE) le 28 janvier 2008.

    %SEDAR: 00002543EF c8723




Renseignements :

Renseignements: les médias sont priés de s'adresser à Rob McLeod, Banque
CIBC, au (416) 980-3714, et les analystes/investisseurs, à John Ferren, Banque
CIBC, au (416) 980-2088


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.