La Banque CIBC annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2007



    -------------------------------------------------------------------------
    Les états financiers consolidés annuels vérifiés de 2007 de la
    Banque CIBC et le rapport de gestion s'y rattachant seront disponibles
    aujourd'hui à www.cibc.com/francais, ainsi que le rapport d'information
    financière supplémentaire qui comprend l'information financière du
    quatrième trimestre.
    -------------------------------------------------------------------------

    TORONTO, le 6 déc. /CNW/ - La Banque CIBC a annoncé un bénéfice net de
884 M$ pour le quatrième trimestre terminé le 31 octobre 2007, en hausse par
rapport au bénéfice net de 819 M$ pour la même période de l'exercice
précédent. Le résultat dilué par action de 2,53 $ a été supérieur au résultat
de 2,32 $ du trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le résultat
dilué par action (comptabilité de caisse)(1) a atteint 2,55 $, une
augmentation par rapport à 2,34 $ l'exercice précédent.
    Le rendement des capitaux propres pour le quatrième trimestre terminé le
31 octobre 2007 s'est établi à 30,3 %, en baisse par rapport à 32,5 %, pour le
même trimestre de 2006. Le ratio des fonds propres de première catégorie de la
Banque CIBC s'est élevé à 9,7 % au 31 octobre 2007.

    Le résultat dilué par action pour le quatrième trimestre de 2007 a été
majoré des éléments suivants :

    
    -  un gain de 456 M$ (381 M$ après impôts et participations sans
       contrôle, ou 1,13 $ l'action) lié au parachèvement de la
       restructuration de Visa à l'échelle mondiale;
    -  une reprise nette de 27 M$ (22 M$ après impôts, ou 0,06 $ l'action)
       sur les provisions pour les questions judiciaires;
    -  un montant de 17 M$ (11 M$ après impôts, ou 0,03 $ l'action)
       attribuable à l'incidence des variations des écarts de taux sur les
       évaluations à la valeur du marché des dérivés adossés aux prêts aux
       entreprises.

    Le résultat dilué par action pour le quatrième trimestre de 2007 a été
minoré des éléments suivants :

    -  des baisses de valeur liées à l'évaluation à la valeur du marché des
       titres adossés à des créances avec flux groupés (TAC flux groupés) et
       des titres adossés à des créances hypothécaires à l'habitation liés au
       marché américain des prêts hypothécaires à l'habitation totalisant
       463 M$ (302 M$ après impôts, ou 0,89 $ l'action);
    -  des charges de 47 M$ (26 M$ après impôts, ou 0,08 $ l'action) liées à
       la vente envisagée de certaines activités américaines de la CIBC à
       Oppenheimer Holdings Inc. (Oppenheimer).

    Au quatrième trimestre de 2007, le bénéfice net et le bénéfice dilué par
action de la Banque CIBC ont progressé, en regard respectivement de 835 M$ et
2,31 $ au trimestre précédent, ce qui englobait plusieurs éléments
d'importance qui, regroupés, représentaient une perte nette de 0,11 $ l'action
et des gains supérieurs à la normale de Services de banque d'affaires.
    Pour l'exercice terminé le 31 octobre 2007, la CIBC a affiché un bénéfice
net et un résultat dilué par action record respectivement de 3,3 G$ et 9,21 $
l'action, en comparaison d'un bénéfice net de 2,6 G$ et d'un résultat dilué
par action de 7,43 $ pour 2006.
    Le rendement des capitaux propres a atteint 28,7 % en 2007, contre 27,9 %
en 2006.
    "Dans l'ensemble en 2007, la CIBC a affiché de bons résultats financiers,
soutenus par le progrès réalisé au chapitre de ses priorités, affirme Gerry
McCaughey, président et chef de la direction. Toutefois, les baisses de valeur
liées à l'évaluation à la valeur du marché constatées dans nos activités de
crédit structuré ne cadraient pas avec notre plan stratégique de rendement
constant et durable. Notre priorité à ce chapitre est la réduction du risque
existant."

    Le point sur les priorités d'entreprise

    Solidité de l'entreprise
    Dans l'ensemble, les activités de détail de la CIBC continuent d'afficher
un bon rendement.
    La rentabilité de Marchés de détail CIBC s'est accrue de 39 % en 2007.
Comme il a été mentionné précédemment, le gain lié à Visa, la croissance des
volumes et la majoration de la participation de la CIBC dans FirstCaribbean
International Bank (FirstCaribbean) sont autant de facteurs à avoir contribué
à la croissance du bénéfice.
    Au Canada, la CIBC continue d'être bien positionnée sur le marché. En
2007, bon nombre des activités essentielles de la CIBC ont vu leurs volumes
croître considérablement et ont maintenu ou amélioré leur part de marché. Dans
le secteur des prêts non garantis, la position de risque de la CIBC a entraîné
une diminution de la part de marché mais aussi une meilleure performance de
pertes sur créances. Les activités de crédit de la CIBC sont en bonne position
pour améliorer leur rendement, car la croissance du portefeuille s'appuie sur
une base plus solide.
    La réalisation de l'acquisition de FirstCaribbean au début de 2007 étend
notre présence dans la région des Caraibes et constitue une autre source de
croissance pour les activités de détail de la CIBC.
    En 2008, Marchés de détail CIBC gardera le cap sur le resserrement des
relations avec ses clients et sur l'investissement dans ses activités
essentielles au Canada et dans les Caraibes, afin de maintenir et d'améliorer
la position de la CIBC sur le marché.

    La rentabilité de Marchés mondiaux CIBC a décliné de 7 % en 2007.
    Au Canada, les activités de gros de la CIBC ont affiché un rendement
satisfaisant dans des secteurs clés, notamment la prise ferme de titres de
participation et les fusions et les acquisitions, et amélioré la productivité.
Aux Etats Unis, le segment de financement immobilier et les activités de
banque d'affaires ont fait bonne figure, les autres secteurs donnant des
signes d'amélioration. Le bon rendement dégagé par ces segments a été
neutralisé par les baisses de valeur liées à l'évaluation à la valeur du
marché constatées par la CIBC à l'égard des activités de crédit structuré
liées au marché américain des prêts hypothécaires à l'habitation.
    Au 31 octobre 2007, la CIBC était exposée à un risque non couvert lié aux
TAC flux groupés et aux titres adossés à des créances hypothécaires à
l'habitation liés au marché américain de prêts hypothécaires à l'habitation
s'élevant à environ 741 M$. Ce risque est atténué par des couvertures
d'indices de prêts hypothécaires à risque élevé d'un montant nominal de
référence de 283 M$ et dont la juste valeur s'élève à 119 M$. Aux Etats-Unis,
la conjoncture du marché des prêts hypothécaires à l'habitation a continué de
se détériorer depuis la fin de l'exercice. Nous estimons que les baisses de
valeur liées à l'évaluation à la valeur du marché atteindront environ 225 M$
(150 M$ après impôts) en novembre, mais qu'elles seront partiellement
compensées par des gains sur les couvertures de dérivés de crédit d'environ
45 M$ (30 M$ après impôts).
    Par ailleurs, nous avons des risques liés au marché américain des prêts
hypothécaires à l'habitation à risque élevé en raison de contrats de dérivés
qui sont couverts par des contreparties de qualité supérieure. Au 31 octobre
2007, les montants nominaux de référence des contrats couverts se sont élevés
à 9,3 G$ et la juste valeur connexe des contrats de dérivés inscrite au bilan
s'est établie à 4,0 G$. La direction a évalué le risque de crédit de la
contrepartie lié à ces contrats pour en déterminer la juste valeur. La
conjoncture et les conditions du marché qui sont liées à ces contreparties
pourraient changer à l'avenir, ce qui pourrait engendrer des pertes futures
importantes.
    Au début de novembre, la CIBC a annoncé qu'elle avait signé une entente
visant à vendre à Oppenheimer ses services bancaires d'investissement, ses
activités de négociation d'actions et de financement par effet de levier aux
Etats-Unis ainsi que ses activités américaines liées aux marchés des titres de
créances.
    "Cette opération donne à la CIBC la possibilité de profiter du succès
futur d'Oppenheimer, ajoute M. McCaughey. Elle permettra également à la CIBC
de redéployer les fonds propres avec le temps afin de soutenir davantage la
croissance continue de nos activités américaines et internationales déjà
vigoureuses et rentables, ainsi que nos activités essentielles au Canada."

    Productivité
    La deuxième priorité de la CIBC est l'amélioration de la productivité.
    La CIBC a dépassé son objectif de productivité de 2007, qui visait à
maintenir les frais, à l'exclusion de ceux de FirstCaribbean, au niveau du
quatrième trimestre de 2006. Au quatrième trimestre de 2007, les frais se sont
établis à 1 874 M$ (y compris les frais de 98 M$ de FirstCaribbean), en
comparaison de 1 892 M$ pour le trimestre correspondant de l'exercice
précédent.
    La CIBC a également fait des progrès au chapitre de la réalisation de son
objectif stratégique d'un coefficient d'efficacité qui se situe à la médiane
des principales banques canadiennes. En 2007, le coefficient d'efficacité de
la CIBC s'est amélioré, passant de 66,0 % en 2006 à 63,1 %, au même titre que
le coefficient d'efficacité (comptabilité de caisse) (BIE)(1), qui s'est
établi à 61,3 %, contre 64,4 %, l'exercice précédent.
    "En 2008, nous maintiendrons le cap sur l'amélioration de la productivité
en vue d'atteindre un équilibre réel entre la croissance des revenus et le
contrôle des frais, continue M. McCaughey. Nous croyons qu'à long terme, cet
équilibre constitue le meilleur moyen d'assurer une croissance durable."

    Solidité du bilan et utilisation des fonds propres
    Le ratio des fonds propres de première catégorie constitue l'une des
mesures principales de la solidité de notre bilan.
    A cet égard, l'objectif de la CIBC est un ratio cible de 8,5 %. Au cours
de l'exercice, le ratio de la CIBC a reculé, passant de 10,4 % à 9,7 %, en
raison surtout de la réalisation de l'acquisition de FirstCaribbean.
    En ce qui a trait à l'utilisation des fonds propres, la priorité de la
CIBC consiste avant tout à investir dans les activités essentielles, puis
d'évaluer les autres possibilités de déploiement. Au cours de l'exercice, la
CIBC a réalisé l'acquisition de FirstCaribbean, portant sa participation à
plus de 91 %. La CIBC a relancé son programme de rachat d'actions et, après la
fin de l'exercice, a annoncé qu'elle le maintiendra jusqu'au 31 octobre 2008.
La CIBC a accru son dividende trimestriel à deux occasions, le faisant passer
de 0,70 $ l'action à 0,77 $ l'action au deuxième trimestre, puis de 0,77 $
l'action à 0,87 $ l'action au quatrième trimestre, soit une augmentation
annuelle des dividendes totalisant 24 %. La CIBC continuera de passer en revue
les hausses de dividende en 2008, le ratio dividendes/bénéfice étant en deça
de la fourchette cible qui se situe entre 40 % et 50 %.
    "En 2008, nous continuerons de nous concentrer sur nos priorités,
notamment la solidité de l'entreprise, la productivité ainsi que la solidité
du bilan et l'utilisation des fonds propres, déclare M. McCaughey. Dans le
contexte actuel, nous accorderons une attention particulière à la solidité du
bilan."

    Revue du rendement au quatrième trimestre
    La CIBC a dégagé un bénéfice net de 884 M$ pour le trimestre, en hausse
par rapport au bénéfice net de 819 M$ du quatrième trimestre de 2006, et de
835 M$ du trimestre précédent.
    Le revenu net d'intérêts de 1 240 M$ a progressé en regard de 1 130 M$ au
quatrième trimestre de 2006, une hausse attribuable principalement à
l'acquisition par la CIBC d'une participation conférant le contrôle dans
FirstCaribbean, à la croissance des volumes de cartes, de dépôts et de prêts
hypothécaires et à l'augmentation des dividendes sur les valeurs du compte de
négociation. Le revenu net d'intérêts a augmenté par rapport à 1 180 M$ au
trimestre précédent, du fait surtout de l'augmentation des dividendes sur les
valeurs du compte de négociation, contrebalancée en partie par le
rétrécissement des marges sur les prêts hypothécaires et les prêts personnels.
    Le revenu autre que d'intérêts a reculé à 1 706 M$ en comparaison de     
1 760 M$ au quatrième trimestre de 2006, compte tenu surtout des baisses de
valeur susmentionnées liées à l'évaluation à la valeur du marché des TAC flux
groupés et des titres adossés à des créances hypothécaires à l'habitation,
compensées en partie par le gain lié à la restructuration de Visa et par
l'augmentation des gains de Services de banque d'affaires, déduction faite des
baisses de valeur. Le revenu autre que d'intérêts a reculé en comparaison de 
1 799 M$ au trimestre précédent, un recul attribuable principalement aux
importantes baisses de valeur liées à l'évaluation à la valeur du marché et au
déclin des revenus de négociation, partiellement compensés par le gain lié à
la restructuration de Visa.
    La dotation à la provision pour pertes sur créances de 132 M$ a été
supérieure à celle de 92 M$ du quatrième trimestre de 2006, en raison
principalement de la reprise sur la provision générale pour pertes sur
créances du quatrième trimestre de 2006. La dotation à la provision pour
pertes sur créances a fléchi par rapport à celle de 162 M$ du trimestre
précédent, compte tenu principalement de la baisse du coefficient de pertes du
portefeuille de prêts personnels et de la hausse des recouvrements et des
reprises par le portefeuille de prêts aux entreprises.
    Les frais autres que d'intérêts de 1 874 M$ ont été inférieurs aux frais
de 1 892 M$ du quatrième trimestre de 2006, en raison essentiellement de la
baisse de la rémunération liée au rendement, des frais liés aux questions
judiciaires et des frais au titre des avantages sociaux, compensée en partie
par l'acquisition de FirstCaribbean et les frais liés à la vente envisagée
susmentionnée de certaines activités américaines de la CIBC. Les frais autres
que d'intérêts ont connu une hausse, par rapport aux frais de 1 819 M$ du
trimestre précédent, hausse attribuable principalement au fléchissement de la
reprise nette moindre sur les provisions pour les questions judiciaires et aux
frais liés à la vente envisagée de certaines des activités de la CIBC aux
Etats-Unis.
    La charge d'impôts a reculé, passant de 87 M$ au quatrième trimestre de
2006 à 45 M$, compte tenu surtout de la majoration de la proportion relative
des bénéfices assujettis à des taux d'imposition plus bas, y compris le gain
lié à la restructuration de Visa, partiellement contrebalancée par la
diminution des recouvrements d'impôts et de la charge d'impôts découlant du
rapatriement du capital d'un établissement étranger. La charge d'impôts du
trimestre courant a été inférieure à la charge d'impôts de 157 M$ du trimestre
précédent, du fait essentiellement de l'augmentation de la proportion relative
des bénéfices assujettis à des taux d'imposition plus bas, notamment la hausse
du revenu exonéré d'impôt et le gain lié à Visa, contrebalancée en partie par
la charge d'impôts sur le rapatriement du capital d'un établissement étranger.
    Les participations sans contrôle de 11 M$ pour le trimestre courant, et
de 6 M$ pour le trimestre précédent, sont essentiellement attribuables aux
participations sans contrôle dans FirstCaribbean.

    Marchés de détail CIBC
    Marchés de détail CIBC a dégagé un bénéfice net de 912 M$ pour le
trimestre, en hausse par rapport au bénéfice net de 501 M$ du quatrième
trimestre de 2006, et de 555 M$ du trimestre précédent.
    La hausse du revenu, lequel est passé de 2 046 M$ au quatrième trimestre
de 2006 à 2 652 M$, tient compte essentiellement du gain lié à Visa, de
l'acquisition de FirstCaribbean et de la croissance des volumes, partiellement
neutralisés par le rétrécissement des marges. Le revenu a progressé, en regard
de 2 259 M$ au trimestre précédent, en raison essentiellement du gain lié à
Visa, en partie contrebalancé par la diminution des marges.
    La dotation à la provision pour pertes sur créances a progressé, passant
de 132 M$ au quatrième trimestre de 2006 à 148 M$, du fait surtout de la
croissance des volumes du portefeuille de cartes et de l'incidence de
l'acquisition de FirstCaribbean, contrebalancées partiellement par la baisse
des ratios sur pertes du portefeuille de crédit personnel. La dotation à la
provision pour pertes sur créances, qui était de 170 M$ au trimestre
précédent, a reculé du fait surtout que les ratios sur pertes du portefeuille
de crédit personnel ont diminué.
    La progression des frais autres que d'intérêts, de 1 255 M$ au quatrième
trimestre de 2006 à 1 335 M$, est essentiellement attribuable à l'acquisition
de FirstCaribbean. Les frais autres que d'intérêts du trimestre courant ont
été comparables à ceux du trimestre précédent.
    La charge d'impôts de 246 M$ a augmenté par rapport à celle de 158 M$ du
trimestre correspondant de l'exercice précédent, compte tenu surtout de
l'incidence de l'augmentation des revenus, notamment le gain lié à Visa. La
charge d'impôts a connu une hausse par rapport à celle de 188 M$ du trimestre
précédent, en raison surtout du gain lié à Visa.

    Marchés mondiaux CIBC
    Marchés mondiaux CIBC a dégagé une perte nette de 64 M$ pour le trimestre
courant, en comparaison du bénéfice net de 218 M$ du quatrième trimestre de
2006 et du bénéfice net de 261 M$ du trimestre précédent.
    Le revenu a reculé par rapport au quatrième trimestre de 2006, passant de
697 M$ à 147 M$, du fait essentiellement des baisses de valeur susmentionnées
liées à l'évaluation à la valeur du marché des TAC flux groupés et des titres
adossés à des créances hypothécaires à l'habitation. Le revenu s'est également
replié par rapport au revenu de 582 M$ du trimestre précédent, une conséquence
surtout des baisses de valeur supérieures liées à l'évaluation à la valeur du
marché, du revenu inférieur des marchés des titres de créance et de la
diminution des gains liés aux programmes de couverture de prêts aux
entreprises.
    Les frais autres que d'intérêts de 424 M$ ont été inférieurs à ceux de
485 M$ du quatrième trimestre de 2006, du fait surtout de la baisse de la
rémunération liée au rendement, partiellement compensée par les frais liés à
la vente envisagée de certaines activités américaines de la CIBC. Les frais
autres que d'intérêts ont été en hausse par rapport aux frais de 384 M$ du
trimestre précédent, hausse attribuable principalement à la reprise nette
moindre sur les provisions pour questions judiciaires et aux frais liés à la
vente envisagée de certaines activités américaines de la CIBC, partiellement
neutralisés par la diminution de la rémunération liée au rendement.
    Le recouvrement d'impôts de 197 M$ a été supérieur à celui de 5 M$ du
quatrième trimestre de 2006 et découle essentiellement des bénéfices avant
impôts moins élevés du trimestre courant. Par contre, le recouvrement d'impôts
a augmenté par rapport à celui du trimestre précédent (56 M$), compte tenu
surtout de l'augmentation des pertes liées à l'évaluation à la valeur du
marché et du revenu exonéré d'impôt du trimestre courant, partiellement
contrebalancée par les impôts recouvrés au trimestre précédent à la suite de
la résolution favorable d'une vérification fiscale.

    Siège social et autres
    Le secteur Siège social et autres a dégagé un bénéfice net de 36 M$ pour
le trimestre courant, en baisse par rapport au bénéfice net de 100 M$ du
quatrième trimestre de 2006 et en hausse par rapport à 19 M$ au trimestre
précédent.
    Le revenu de 147 M$ a été comparable à celui du quatrième trimestre de
2006, mais en hausse par rapport au revenu de 138 M$ du trimestre précédent,
en raison surtout du revenu plus élevé tiré des couvertures des droits à la
plus-value des actions (DPVA).
    Aucune dotation à la provision pour pertes sur créances n'a été constatée
au cours du trimestre courant ou du trimestre précédent. Au quatrième
trimestre de 2006, la reprise de la provision générale pour pertes sur
créances s'était établie à 39 M$.
    Les frais autres que d'intérêts ont baissé par rapport au trimestre
correspondant de l'exercice précédent, passant de 152 M$ à 115 M$, surtout en
raison de la baisse des coûts de soutien non répartis. Les frais autres que
d'intérêts ont augmenté par rapport aux frais de 94 M$ du trimestre précédent,
compte tenu essentiellement de la hausse des frais liés aux DPVA.
    Le recouvrement d'impôts de 4 M$ a été moindre que celui de 66 M$ du
quatrième trimestre de 2006, lequel comprenait des recouvrements d'impôts plus
importants découlant de la résolution de diverses vérifications et
éventualités fiscales.

    Notre grille de pointage équilibrée

    -------------------------------------------------------------------------
                Objectifs à moyen terme  Résultats de 2007(2)  Commentaires
    -------------------------------------------------------------------------
                L'objectif établi
    Croissance  antérieurement était
    du RPA      comme suit : croissance
                du RPA dilué de 10 % par
                année, en moyenne, au
                cours des trois à cinq                         La croissance
                prochains exercices.     Croissance du RPA     du RPA a
                                         de 24 % par rapport   dépassé notre
                Nous visons dorénavant   à l'exercice          objectif à
                une croissance du RPA    précédent.            moyen terme.
                dilué de 5 % à 10 %
                par année, en moyenne,
                au cours des trois à
                cinq prochains
                exercices.
    -------------------------------------------------------------------------
                Rendement des capitaux
                propres moyens d'au
    RCP         moins 20 % durant le     28,7 %                Le RCP a
                cycle (calculé comme                           dépassé la
                le bénéfice net moins                          fourchette
                les dividendes sur                             cible.
                actions privilégiées et
                la prime de rachat, en
                pourcentage des
                capitaux propres moyens
                des porteurs d'actions
                ordinaires).
    -------------------------------------------------------------------------
                Ratio des fonds propres  Ratio des fonds
                de première catégorie    propres de première   Les ratios de
    Solidité    cible de 8,5 %.          catégorie - 9,7 %     fonds propres
    du capital                                                 ont dépassé
                Ratio du total des       Ratio du total des    nos cibles.
                fonds propres cible de   fonds propres -
                11,5 %.                  13,9 %
    -------------------------------------------------------------------------
                L'objectif établi
                antérieurement était     Activités de détail  La composition
    Composi-    comme suit : activités   - 73 %               des activités
    tion des    de détail, 65 % - 75 %;                       se situe dans
    activités   activités de gros,       Activités de gros    notre
    (1)         25 % - 35 % (d'après le  - 27 %               fourchette
                capital économique).                          cible.
                Nous visons dorénavant
                des activités de détail
                d'au moins 75 %.
    -------------------------------------------------------------------------
                Maintenir la dotation à  Coefficient des      Le rendement à
                la provision pour        pertes sur créances  l'égard des
    Risque      pertes sur créances en   - 37 points de base  pertes sur
                pourcentage des prêts                         créances a été
                et des acceptations                           supérieur à
                bancaires, déduction                          notre objectif
                faite des conventions                         à moyen terme.
                de revente (coefficient
                des pertes sur créances),
                à une fourchette entre
                50 et 65 points de base
                tout au long du cycle
                économique.

                L'objectif établi        Portefeuille de      La valeur
                antérieurement était de  Services de banque   comptable du
                maintenir la valeur      d'affaires - 1,1 G$  portefeuille
                comptable du portefeuille                     de Services de
                de Services de banque                         banque
                d'affaires à moins de                         d'affaires a
                1,4 G$. Nous visons                           continué de
                dorénavant à maintenir la                     diminuer.
                valeur comptable à moins
                de 1,2 G$.
    -------------------------------------------------------------------------
                Obtenir un classement    Coefficient          Le coefficient
                médian parmi notre       d'efficacité         d'efficacité
    Productivi- groupe de pairs du       (comptabilité de     de la CIBC
    té          secteur pour ce qui      caisse) (BIE)(1)     s'est amélioré
                est des frais autres     - 61,3 %             relativement
                que d'intérêts par                            à la médiane
                rapport au total des                          de notre groupe
                revenus (coefficient                          de pairs du
                d'efficacité                                  secteur.
                (comptabilité de
                caisse)(BIE)(1)).

                Notre objectif en 2007  Frais autres que      Nous avons
                était de garder nos     d'intérêts (y         atteint notre
                frais aux niveaux       compris des frais     objectif pour
                annualisés du           de 325 M$ liés à      2007.
                quatrième trimestre     FirstCaribbean) de
                de 2006 (7 568 M$),     7 612 M$
                exclusion faite de
                FirstCaribbean. Notre
                objectif pour 2008
                consiste à garder nos
                frais aux niveaux
                annualisés du quatrième
                trimestre de 2006,
                exclusion faite de
                FirstCaribbean et de
                notre restructuration
                aux Etats-Unis.
    -------------------------------------------------------------------------
                40 % - 50 %             Ratio                 Le ratio
                (dividendes sur actions dividendes/bénéfice   dividendes/
    Ratio       ordinaires versés en    - 33,4 %              bénéfice
    dividendes/ pourcentage du bénéfice                       de la CIBC a
    bénéfice    net après dividendes                          été inférieur
                sur actions                                   à la fourchette
                privilégiées et prime                         cible.
                au rachat).
    -------------------------------------------------------------------------
                                        Cinq exercices
                                        terminés le 31        La CIBC a
    Rendement   Surpasser l'indice      octobre 2007 :        réalisé le
    total pour  composé S&P/TSX pour                          meilleur RTA
    les         les banques (dividendes                       pour
    actionn-    réinvestis) sur une     CIBC - 211,2 %        l'exercice,
    aires       période mobile de cinq  Indice bancaire       ainsi que pour
    (RTA)       ans.                    - 154,4 %             les cinq
                                                              derniers
                                                              exercices,
                                                              parmi les
                                                              grandes banques
                                                              canadiennes.
    -------------------------------------------------------------------------

    Apporter davantage à nos collectivités
    Le 30 septembre 2007, dans 53 collectivités au Canada, plus de 170 000
personnes ont participé à la Course à la vie CIBC annuelle de la Fondation
canadienne du cancer du sein, et ont permis de recueillir plus de 26 M$ au
profit de la recherche sur le cancer du sein, de l'éducation communautaire et
de programmes de sensibilisation. L'Equipe CIBC, qui comptait environ 10 000
participants, a recueilli près de 3 M$.
    Conformément à son engagement renouvelé à soutenir les jeunes et
l'éducation, la CIBC a versé un don exemplaire de 1 M$ au Fonds de bourse
d'études de Canada Company pour soutenir les études postsecondaires des
enfants de membres des Forces canadiennes tombés au champ d'honneur.

                        -----------------------------

    L'information figurant ci-après fait partie du présent communiqué de
presse.
    Les informations contenues dans le site Web de la Banque CIBC,
www.cibc.com/francais, ne sont pas réputées être intégrées aux présentes par
renvoi.
    (Le conseil d'administration de la Banque CIBC a passé en revue le
présent communiqué de presse avant sa publication.)

    UN MOT SUR LES ENONCES PROSPECTIFS
    De temps à autre, nous faisons des énoncés prospectifs écrits ou oraux au
sens de certaines lois en matière de valeurs mobilières, y compris le présent
communiqué de presse, dans d'autres documents déposés auprès d'organismes de
réglementation canadiens ou de la SEC des Etats-Unis, et dans d'autres
communications. Ces énoncés comprennent, sans toutefois s'y limiter, des
déclarations concernant nos activités, nos secteurs d'activité, notre
situation financière, notre gestion du risque, nos priorités, nos cibles, nos
objectifs permanents ainsi que nos stratégies pour 2008 et les exercices
subséquents. Ces énoncés se reconnaissent habituellement à l'emploi de termes
comme "croire", "prévoir", "compter", "s'attendre à", "estimer" et d'autres
expressions de même nature et de verbes au futur et au conditionnel. De par
leur nature, ces énoncés prospectifs nous obligent à faire des hypothèses et
sont assujettis aux risques inhérents et aux incertitudes qui peuvent être de
nature générale ou spécifique. Divers facteurs, dont nombre sont indépendants
de notre volonté, influent sur nos activités, notre rendement et nos résultats
et pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent
considérablement des résultats attendus dans les énoncés prospectifs. Ces
facteurs comprennent : le risque de crédit, le risque de marché, le risque
d'illiquidité, le risque stratégique, le risque opérationnel, les risques
juridiques et de réputation, le risque de réglementation et le risque
environnemental; des changements d'ordre législatif ou réglementaire dans les
territoires où nous sommes en exploitation; les changements apportés aux
lignes directrices relatives au capital fondé sur les risques et aux
directives d'information, et leur interprétation; l'issue de poursuites et des
questions connexes; l'incidence de modifications aux normes comptables et des
règles, et leur interprétation; les changements apportés au montant estimé des
réserves et provisions; l'évolution des lois fiscales; la possibilité que le
taux d'imposition réel normal que nous avons estimé ne se réalise pas; la
situation ou les changements politiques; l'incidence possible de conflits
internationaux et de la guerre au terrorisme, des catastrophes naturelles, des
urgences en matière de santé publique, des perturbations occasionnées aux
infrastructures des services publics et de toute autre catastrophe sur nos
activités; la fiabilité de tiers de fournir les infrastructures nécessaires à
nos activités; l'exactitude et l'exhaustivité de l'information qui nous est
fournie par nos clients et contreparties; le défaut de tiers de remplir leurs
obligations envers nous ou nos sociétés affiliées; l'intensification de la
concurrence livrée par des concurrents existants ou de nouveaux venus dans le
secteur des services financiers; l'évolution des technologies; la tenue des
marchés financiers mondiaux; les fluctuations des taux d'intérêt et de change;
la conjoncture économique mondiale et celle du Canada, des Etats-Unis et
d'autres pays où nous menons nos activités; les changements de prix et de taux
du marché qui pourraient réduire la valeur des produits financiers; notre
capacité à élaborer et à lancer des produits et services, à élargir nos canaux
de distribution existants et à en créer de nouveaux, et à accroître les
revenus que nous en tirons; les changements des habitudes des clients en
matière de consommation et d'économie; et notre capacité à anticiper et à
gérer les risques associés à ces facteurs. Cette énumération ne couvre
évidemment pas tous les facteurs susceptibles d'influer sur nos énoncés
prospectifs. Aussi ces facteurs et d'autres doivent-ils éclairer la lecture
des énoncés prospectifs sans toutefois que les lecteurs ne s'y fient indûment.
Nous ne nous engageons à mettre à jour aucun énoncé prospectif du présent
communiqué de presse ou d'autres communications, sauf si la loi l'exige.

    -------------------

    (1) Pour plus de précisions, se reporter à la section sur les mesures
        non-conformes aux PCGR du rapport d'information financière
        supplémentaire du quatrième trimestre de 2007 de la CIBC qui se
        trouve sur le site de la CIBC à l'adresse www.cibc.com/francais.
    (2) Pour de plus amples détails, voir la section Vue d'ensemble du
        rapport de gestion de 2007 de la CIBC qui se trouve sur le site de la
        CIBC à l'adresse www.cibc.com/francais.


    POINTS SAILLANTS FINANCIERS DU QUATRIEME TRIMESTRE

    -------------------------------------------------------------------------
                                              Aux dates indiquées et pour les
                                                     trois mois terminés le
                                          -----------------------------------
                                         31 octobre  31 juillet  31 octobre
    Non vérifié                                2007        2007      2006(1)
    -------------------------------------------------------------------------
    Données relatives aux actions
     ordinaires
    Par action
      - résultat de base                       2,55 $      2,33 $      2,34 $
      - résultat de base
         (comptabilité de caisse)              2,57        2,36        2,36
      - résultat dilué                         2,53        2,31        2,32
      - résultat dilué
         (comptabilité de caisse)              2,55        2,34        2,34
      - dividendes                             0,87        0,77        0,70
      - valeur comptable                      33,31       33,05       29,59
    Cours de l'action
      - haut                                 103,30      106,75       87,87
      - bas                                   87,00       92,37       77,95
      - clôture                              102,00       92,50       87,60
    Nombre d'actions en circulation
     (en milliers)
      - moyen de base                       334 849     335 755     335 522
      - moyen dilué                         337 927     338 691     338 737
      - à la fin de la période              334 989     334 595     335 977
    Capitalisation boursière
     (en millions de dollars)                34 169 $    30 950 $    29 432 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Mesures de valeur
    Ratio cours/bénéfice (sur 12 mois)         11,1        10,3        11,8
    Rendement des actions (selon le
     cours de clôture de l'action)              3,4 %       3,3 %       3,2 %
    Ratio dividendes/bénéfice                  34,1 %      33,0 %      29,9 %
    Ratio cours/valeur comptable               3,06        2,80        2,96
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultats financiers
     (en millions de dollars)
    Total des revenus                         2 946 $     2 979 $     2 890 $
    Dotation à la provision pour
     pertes sur créances                        132         162          92
    Frais autres que d'intérêts               1 874       1 819       1 892
    Bénéfice net                                884         835         819
    -------------------------------------------------------------------------
    Mesures financières
    Coefficient d'efficacité                   63,6 %      61,1 %      65,5 %
    Coefficient d'efficacité
     (comptabilité de caisse),
     base d'imposition
     équivalente (BIE)(2)                      60,9 %      59,4 %      63,5 %
    Rendement des capitaux propres             30,3 %      28,3 %      32,5 %
    Marge d'intérêts nette                     1,45 %      1,41 %      1,50 %
    Marge d'intérêts nette sur l'actif
     productif d'intérêts moyen                1,67 %      1,61 %      1,72 %
    Rendement de l'actif moyen                 1,03 %      1,00 %      1,08 %
    Rendement de l'actif productif
     d'intérêts moyen                          1,19 %      1,14 %      1,25 %
    Rendement total pour les actionnaires      11,2 %      (4,6)%      14,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Données du bilan et hors bilan
     (en millions de dollars)
    Encaisse, dépôts auprès d'autres
     banques et valeurs mobilières          100 247 $   102 143 $    95 351 $
    Prêts et acceptations                   170 678     167 828     151 916
    Total de l'actif                        342 178     338 881     303 984
    Dépôts                                  231 672     230 208     202 891
    Capitaux propres des porteurs
     d'actions ordinaires                    11 158      11 058       9 941
    Actif moyen                             340 236     331 553     299 513
    Actif productif d'intérêts moyen        294 591     290 157     260 569
    Capitaux propres moyens des
     porteurs d'actions ordinaires           11 191      10 992       9 601
    Biens administrés                     1 187 567   1 124 079   1 068 600
    -------------------------------------------------------------------------
    Mesures de qualité du bilan
    Actions ordinaires/actif pondéré
     en fonction du risque                      8,8 %       8,8 %       8,7 %
    Actif pondéré en fonction du
     risque (en milliards de dollars)         127,4 $     125,0 $     114,8 $
    Ratio des fonds propres de
     première catégorie                         9,7 %       9,7 %      10,4 %
    Ratio du total des fonds propres           13,9 %      13,7 %      14,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres renseignements
    Ratio détail/gros(3)                    73 %/27 %   76 %/24 %   72 %/28 %
    Effectif permanent                       40 457      40 315      37 016
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------
                                                      Aux dates
                                          indiquées et pour les
                                          exercices terminés le
                                         ------------------------
                                         31 octobre  31 octobre
    Non vérifié                                2007     2006(1)
    -------------------------------------------------------------
    Données relatives aux actions
     ordinaires
    Par action
      - résultat de base                       9,30 $      7,50 $
      - résultat de base
         (comptabilité de caisse)              9,38        7,56
      - résultat dilué                         9,21        7,43
      - résultat dilué
         (comptabilité de caisse)              9,30        7,49
      - dividendes                             3,11        2,76
      - valeur comptable                      33,31       29,59
    Cours de l'action
      - haut                                 106,75       87,87
      - bas                                   87,00       72,90
      - clôture                              102,00       87,60
    Nombre d'actions en circulation
     (en milliers)
      - moyen de base                       336 092     335 135
      - moyen dilué                         339 316     338 360
      - à la fin de la période              334 989     335 977
    Capitalisation boursière
     (en millions de dollars)                34 169 $    29 432 $
    -------------------------------------------------------------
    Mesures de valeur
    Ratio cours/bénéfice (sur 12 mois)         11,1        11,8
    Rendement des actions (selon le
     cours de clôture de l'action)              3,0 %       3,2 %
    Ratio dividendes/bénéfice                  33,4 %      36,8 %
    Ratio cours/valeur comptable                 3,06        2,96
    -------------------------------------------------------------
    Résultats financiers
     (en millions de dollars)
    Total des revenus                         12 066 $    11 351 $
    Dotation à la provision pour
     pertes sur créances                        603         548
    Frais autres que d'intérêts               7 612       7 488
    Bénéfice net                              3 296       2 646
    -------------------------------------------------------------
    Mesures financières
    Coefficient d'efficacité                   63,1 %      66,0 %
    Coefficient d'efficacité
     (comptabilité de caisse),
     base d'imposition
     équivalente (BIE)(2)                      61,3 %      64,4 %
    Rendement des capitaux propres             28,7 %      27,9 %
    Marge d'intérêts nette                     1,39 %      1,52 %
    Marge d'intérêts nette sur l'actif
     productif d'intérêts moyen                1,59 %      1,76 %
    Rendement de l'actif moyen                 1,00 %      0,91 %
    Rendement de l'actif productif
     d'intérêts moyen                          1,15 %      1,05 %
    Rendement total pour les actionnaires      20,2 %      25,6 %
    -------------------------------------------------------------
    Données du bilan et hors bilan
     (en millions de dollars)
    Encaisse, dépôts auprès d'autres
     banques et valeurs mobilières          100 247 $    95 351 $
    Prêts et acceptations                   170 678     151 916
    Total de l'actif                        342 178     303 984
    Dépôts                                  231 672     202 891
    Capitaux propres des porteurs
     d'actions ordinaires                    11 158       9 941
    Actif moyen                             328 520     291 277
    Actif productif d'intérêts moyen        286 682     251 437
    Capitaux propres moyens des
     porteurs d'actions ordinaires           10 905       9 016
    Biens administrés                     1 187 567   1 068 600
    -------------------------------------------------------------
    Mesures de la qualité du bilan
    Actions ordinaires/actif pondéré
     en fonction du risque                      8,8 %       8,7 %
    Actif pondéré en fonction du
     risque (en milliards de dollars)         127,4 $     114,8 $
    Ratio des fonds propres de
     première catégorie                         9,7 %      10,4 %
    Ratio du total des fonds propres           13,9 %      14,5 %
    -------------------------------------------------------------
    Autres renseignements
    Ratio détail/gros(3)                    73 %/27 %   72 %/28 %
    Effectif permanent                       40 457      37 016
    -------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------

    (1)  Certaines données financières comparatives ont été reclassées afin
         de rendre leur présentation conforme à celle adoptée pour l'exercice
         considéré.
    (2)  Pour plus de précisions, se reporter à la section sur les mesures
         non conformes aux PCGR de l'Information financière supplémentaire du
         quatrième trimestre de 2007 de la CIBC qui se trouve sur le site de
         la CIBC à l'adresse www.cibc.com/francais.
    (3)  Les activités de détail comprennent Marchés de détail CIBC et le
         Groupe Entreprises (inclus dans Marchés mondiaux CIBC). Les
         activités de gros englobent Marchés mondiaux CIBC, à l'exclusion du
         Groupe Entreprises. Le ratio représente le capital attribué aux
         secteurs d'activité à la fin de la période. Pour de plus amples
         précisions, voir la section sur les mesures non conformes aux PCGR
         de l'Information financière supplémentaire du quatrième trimestre de
         2007 disponible à www.cibc.com/francais.

    
    %SEDAR: 00002543EF c0013




Renseignements :

Renseignements: Les investisseurs et les analystes peuvent obtenir de 
plus amples renseignements auprès de John Ferren, vice-président, Relations 
avec les investisseurs, au (416) 980-2088. Les médias sont priés de s'adresser 
à Rob McLeod, premier directeur, Communications et affaires publiques, au 
(416) 980-3714, ou à Mary Lou Frazer, première directrice, Communications 
financières et Communications avec les investisseurs, au (416) 980-4111.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.