La baisse du dollar nuit à un Canadien sur quatre qui prévoient voyager durant la relâche de mars, selon un sondage de la Banque CIBC

Les Canadiens prévoient dépenser 13 % de plus pour la relâche de mars cette année, mais sont moins nombreux à aller aux États-Unis et ailleurs dans le monde

TORONTO, le 12 mars 2015 /CNW/ - Un nouveau sondage de la Banque CIBC (CM aux bourses de Toronto et de New York) révèle que la baisse du dollar canadien a eu une incidence sur les plans de vacances d'un Canadien sur quatre (26 %) qui prévoient voyager durant la relâche de mars. Ce sondage montre aussi une diminution du nombre de Canadiens qui prévoient voyager aux États-Unis ou ailleurs dans le monde, comparativement à un sondage similaire mené l'an dernier, alors que le huard valait plus de 90 cents américains. Ceux qui voyageront prévoient dépenser une moyenne d'environ 2 600 $, une hausse par rapport à environ 2 300 $ l'an dernier.

Voici quelques-uns des points saillants du sondage :

  • Les Canadiens qui voyageront durant la relâche de mars prévoient dépenser en moyenne 2 638 $, une hausse de 13 % par rapport à 2 328 $ l'an dernier
    • Les Albertains sont ceux qui prévoient dépenser le plus, soit 4 063 $, tandis que les Québécois envisagent de dépenser le moins, soit 1 376 $
  • Parmi ceux qui prévoient voyager, 26 % disent que la baisse du dollar canadien a eu une incidence sur leurs plans de voyage
  • Seulement 35 % des voyageurs iront aux États-Unis ou ailleurs dans le monde durant la relâche de mars, comparativement à 56 % dans le sondage de l'an passé :
    • Les voyages aux États-Unis sont passés de 35 % des voyageurs à 20 %
    • Les voyages ailleurs dans le monde sont passés de 21 % des voyageurs à 15 %

« Alors que l'hiver n'en finit plus cette année dans de nombreuses parties du pays, en moyenne, les Canadiens sont prêts à dépenser plus pour voyager, explique Steve Webster, vice-président, CIBC. Cependant, étant donné la diminution de la valeur du dollar canadien, il n'est pas surprenant que moins de gens aient l'intention de voyager aux États-Unis ou ailleurs dans le monde, s'ils en ont moins pour leur argent. »

Incidence de la dépréciation du dollar canadien sur les plans de voyage

Aux voyageurs touchés par la dépréciation du dollar canadien, le sondage demandait comment ils ajustaient leurs plans de voyage :

  • 28 % des voyageurs touchés devront trouver une façon d'épargner davantage en vue de leur voyage
  • 25 % voyageront à proximité
  • 24 % ont tout simplement décidé d'annuler leur voyage
  • 19 % iront toujours en voyage à l'extérieur du Canada, mais ont révisé leurs dépenses à la baisse

« Même si le dollar plus faible peut avoir une incidence sur le coût de votre voyage, vous pouvez aussi chercher des moyens de réduire vos dépenses, y compris utiliser des points pour payer des billets d'avion ou des séjours à l'hôtel, souligne M. Webster. Vérifiez les caractéristiques de votre carte de crédit. Certaines pourraient offrir des rabais sur des éléments du voyage comme la location de voitures, ou accorder une protection suffisante pour que vous n'ayez pas besoin de souscrire une assurance voyage supplémentaire. »

Pour que vous puissiez retirer le plus de vos vacances, la Banque CIBC vous donne les conseils suivants :

  • Profitez des avantages de votre carte de crédit pour accroître votre budget. Votre carte de crédit peut comporter des caractéristiques comme des points primes pour payer des vols, des séjours à l'hôtel et d'autres frais de voyage et offrir des rabais sur des éléments du voyage comme la location de voitures.

  • Gérez vos dépenses de voyage. L'outil IntelliCrédit CIBC vous permet de déterminer vos dépenses, de les suivre par catégorie et de configurer des alertes vous annonçant que vous approchez de vos limites.

  • Ayez une solution de paiement de rechange. Une carte de paiement de remplacement ou des liquidités supplémentaires pourraient vous être utiles si vous ne pouvez plus utiliser votre principal moyen de paiement. Gardez-les dans des endroits distincts et sûrs. La Carte de débit Avantage CIBC vous permet de faire des achats dans des magasins aux États-Unis et ailleurs dans le monde, partout où les cartes Visa sont acceptées.

  • Informez votre banque que vous partez en voyage. Annoncez à l'avance vos plans de voyage à votre banque ou à votre société de cartes de crédit, car cela réduira grandement la probabilité qu'un achat soit refusé pour soupçon de fraude, ce qui garantit l'utilisation sans interruption de votre carte.

Durant la relâche de mars, la Banque CIBC offrira plus de confort, de moments agréables et de surprises pour améliorer l'expérience des voyageurs à l'aéroport Pearson de Toronto, notamment des activités et des collations pour les familles et des avantages spéciaux pour les titulaires d'une carte Aventura CIBC. Les voyageurs sont invités à partager des photos de leur expérience de la relâche de mars avec la Banque CIBC sur Facebook, Twitter ou Instagram en utilisant le mot-clic #toutlemondepeutsenvoler. Pour chaque photo partagée, le programme Aventura CIBC versera un don à la Fondation pour l'enfance CIBC, laquelle améliore grandement la vie d'enfants dans le besoin au pays.

PRINCIPALES CONCLUSIONS DU SONDAGE

Montant moyen que les Canadiens qui voyagent entendent dépenser en tout pour leurs vacances, par région :

Canada 2 638 $
Colombie-Britannique 2 735 $
Alberta 4 063 $
Manitoba et Saskatchewan 2 606 $
Ontario 2 573 $
Québec 1 376 $
Région de l'Atlantique  3 786 $

Parmi les Canadiens qui prévoient voyager durant la relâche de mars 2015, endroit où ils pensent aller :

Dans ma province 21 %
À l'extérieur de ma province, mais au Canada 7 %
Aux États-Unis 20 %
Ailleurs dans le monde 15 %
Je ne sais pas ou je n'ai pas décidé 37 %

Les 23 et 24 février 2015, un sondage en ligne a été mené auprès de 3 009 adultes canadiens choisis au hasard parmi les personnes inscrites au Forum Angus Reid. La marge d'erreur, qui mesure la variabilité d'échantillonnage, est de plus ou moins 1,79 %, 19 fois sur 20. Les responsables du sondage ont pondéré statistiquement les résultats en fonction des données du recensement relatives aux études, à l'âge, au sexe et à la région (et, au Québec, à la langue) pour créer un échantillon représentatif de la population adulte du Canada. Les écarts entre les totaux sont attribuables à l'arrondissement des données.

À propos de la Banque CIBC

La Banque CIBC est une importante institution financière canadienne d'envergure mondiale qui compte près de 11 millions de clients, tant des particuliers que des entreprises. Par l'intermédiaire de ses trois principales unités d'exploitation, Services bancaires de détail et Services bancaires aux entreprises, Gestion des avoirs et Services bancaires de gros, la Banque CIBC offre une gamme complète de produits et de services au moyen de son réseau étendu de services bancaires électroniques, de ses centres bancaires et de ses bureaux dans tout le Canada, aux États-Unis et dans le monde entier. Vous trouverez d'autres communiqués de presse et d'autres renseignements sur la Banque CIBC dans notre Centre des médias, sur le site Web de l'entreprise à l'adresse www.cibc.com/francais

SOURCE Banque CIBC

Renseignements :

Caroline Van Hasselt, directrice en chef, Communications externes, 416 784-6699 ou caroline.vanhasselt@cibc.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.