La baisse du dollar américain nuit à l'avantage du Canada sur le plan des coûts à l'échelle mondiale, selon une étude de KPMG



    Des facteurs compensent les effets d'un dollar canadien fort: réduction
    de l'impôt des sociétés, main-d'oeuvre qualifiée, approvisionnement
    énergétique

    TORONTO, le 27 mars /CNW/ - La dépréciation du dollar américain a réduit
l'avantage dont disposait auparavant le Canada, qui doit désormais trouver
d'autres moyens d'être compétitif. C'est du moins ce que conclut l'étude Choix
concurrentiels 2008 de KPMG, qui compare les coûts d'exploitation de 136
villes dans 10 pays d'Amérique du Nord, d'Europe et d'Asie-Pacifique. Le
Canada et les Etats-Unis présentent maintenant les coûts d'exploitation les
plus abordables des pays du G7.
    Le Mexique - qui figure pour la première fois dans l'étude Choix
concurrentiels, aux fins de comparaison avec ses partenaires de l'Accord de
libre-échange nord-américain (ALENA) - est le pays où les coûts d'exploitation
sont les plus bas, à 20,5 % sous la moyenne du pays de référence, soit les
Etats-Unis. L'Allemagne et le Japon restent les pays les plus onéreux.
    Ces résultats ont été déterminés en fonction des récents taux de change :
le dollar canadien, à égalité avec le dollar américain, est en hausse de
17,4 % par rapport à 2006. "Cette parité entre dollars américain et canadien
oblige le Canada à agir pour maintenir son avantage concurrentiel", explique
Carl Deslongchamps, associé chez KPMG. "Le pays doit démontrer clairement aux
entreprises ses avantages dans d'autres domaines. Par exemple, le gouvernement
fédéral a décidé dernièrement de réduire les taux d'imposition des sociétés,
qui sont maintenant parmi les moins élevés des pays étudiés, dans de nombreux
secteurs."
    Montréal et Halifax sont les grandes villes canadiennes qui présentent le
plus grand avantage par rapport aux villes américaines. Au cours des deux
dernières années, la hausse des coûts d'exploitation a été particulièrement
marquée en Colombie-Britannique et en Alberta, ce qui reflète la récente
croissance économique de l'Ouest. Auparavant, Vancouver et Toronto étaient les
villes les plus chères au Canada. Si Vancouver demeure en tête, Calgary et
Chilliwack (C.-B.) ont devancé Toronto.
    "Ce qui ressort de l'étude 2008, c'est la force du Canada à l'échelle
mondiale, pour ce qui est des facteurs non économiques", note Glenn Mair, MMK
Consulting, l'un des auteurs de cette étude menée conjointement avec KPMG. "Le
pays fait toujours bonne figure dans les domaines des lois environnementales,
de l'accessibilité de l'éducation, des coûts du logement, de la disponibilité
de l'énergie et de la main-d'oeuvre - des considérations importantes au moment
de choisir un emplacement."
    L'étude a mesuré 27 facteurs coûts importants susceptibles de varier
selon la région (main-d'oeuvre, impôts, immobilier, services publics, etc.),
appliqués à 17 secteurs sur une période de 10 ans. L'étude compare également
divers facteurs de compétitivité non économiques. Le programme de recherche
sur six mois vise 136 villes situées dans plusieurs pays : l'Australie, le
Canada, la France, l'Allemagne, l'Italie, le Japon, le Mexique, les Pays-Bas,
le Royaume-Uni et les Etats-Unis. L'étude traite pour la première fois des
trois pays membres de l'ALENA, ainsi que des 50 Etats américains, en plus des
pays du G7.

    
    Comparaison des indices de coûts des grandes villes canadiennes

    -------------------------------------------------------------------------
    VILLE                              INDICE DE    INDICE DE   VARIATION DE
                                      COUTS 2008   COUTS 2006    L'INDICE DE
                                                                    COUTS
    -------------------------------------------------------------------------
    Sherbrooke, Qc                        92,8         90,1         + 2,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Moncton, N.-B.                        94,9         91,1         + 3,8
    -------------------------------------------------------------------------
    Fredericton, N.-B.                    95,3         91,5         + 3,8
    -------------------------------------------------------------------------
    Charlottetown, I.-P.-E.               95,8         91,7         + 4,1
    -------------------------------------------------------------------------
    Québec, Qc                            96,3         92,6         + 3,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Halifax, N.-E.                        96,6         92,2         + 4,4
    -------------------------------------------------------------------------
    Saskatoon, Sask.                      96,7         92,8         + 3,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Winnipeg, Man.                        97,7         94,1         + 3,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Région de Waterloo, Ont.              98,2         94,3         + 3,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Montréal, Qc                          98,5         94,3         + 4,2
    -------------------------------------------------------------------------
    St. John's, T.-N.-L.                  99,5         94,3         + 5,2
    -------------------------------------------------------------------------
    Edmonton, C.-B.                       99,9         93,3         + 6,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Ottawa, Ont.                          99,9         95,1         + 4,8
    -------------------------------------------------------------------------
    Toronto, Ont.                        101,5         96,5         + 5,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Chilliwack, C.-B.                    101,6         94,0         + 7,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Calgary, Alb.                        102,0         94,7         + 7,3
    -------------------------------------------------------------------------
    Vancouver, C.-B.                     104,2         96,9         + 7,3
    -------------------------------------------------------------------------
    Les coûts d'exploitation sont exprimés par un indice. Les Etats-Unis
    servent de pays de référence, avec un indice de 100,0.
    Source : Etude Choix concurrentiels 2008 de KPMG

    Le Canada comparé au reste du monde

    Canada

    -   Le Canada se classe au deuxième rang des pays examinés et en tête des
        pays du G7 pour ce qui est de l'abordabilité des coûts
        d'exploitation, grâce à un avantage infime de 0,6 % sur les
        Etats-Unis.

    -   Les taux d'imposition des sociétés au Canada - en tenant compte des
        effets futurs des baisses d'impôt annoncées dans le mini-budget
        d'octobre dernier - sont relativement peu élevés par rapport à ceux
        des Etats-Unis et de plusieurs autres pays étudiés.

    -   En ce qui concerne les facteurs non économiques :

        -  Le Canada occupe la deuxième place en matière de performance
           environnementale, après la France. Le Canada est perçu comme étant
           l'un des pays où les lois environnementales sont les plus
           compatibles avec la compétitivité des entreprises(1).

        -  Si le Mexique présente les coûts de main-d'oeuvre de loin les
plus
           bas, le Canada est bien mieux classé dans les catégories liées à
           la qualité de vie (soins de santé, taux de criminalité,
           éducation), qui, pour la première fois, sont prises en compte dans
           cette étude.

        -  A l'échelle mondiale, le Canada se situe en deuxième place dans le
           domaine de l'éducation (accessibilité, coûts) et en première
           position quant aux résultats.

        -  Le Canada est l'un des pays les mieux classés au chapitre des
           pratiques commerciales éthiques, et se place en deuxième position
           parmi les pays perçus comme étant les moins corrompus(2) (les
           Etats-Unis occupent le huitième rang et le Mexique est bon
           dernier).

    Autres pays

    -   Avec des coûts d'exploitation inférieurs de 20,5 % à ceux des
        Etats-Unis, le Mexique se trouve en tête des pays étudiés. Il s'agit
        du premier pays industriel émergent à figurer dans l'étude Choix
        concurrentiels.

    -   Le Canada, les Etats-Unis et l'Australie se trouvent respectivement
        au deuxième, troisième et quatrième rangs, mais sont séparés par une
        marge de moins de 1 %.

    -   La France se classe en cinquième place parmi les dix pays examinés,
        et jouit de la structure de coûts la moins élevée des pays européens
        traités.

    -   Le Royaume-Uni, les Pays-Bas et l'Italie présentent des résultats
        très proches. Ils occupent respectivement les sixième, septième et
        huitième rangs, avec des coûts d'exploitation se situant entre 7,1 %
        et 7,9 % au-dessus de ceux des Etats-Unis.

    -   L'Allemagne (classée dixième) présente la structure de coûts la plus
        élevée (16,8 % de plus que celle des Etats-Unis). Comme l'Italie et
        le Japon, elle doit en outre faire face au vieillissement de sa
        population, dont les plus de 44 ans constituent la part la plus
        importante, et les moins de 25 ans, la plus faible.

    -----------------------------------------
    (1) International Institute of Management Development (voir l'annexe
        6.14. du rapport)
    (2) Transparency International (voir l'annexe 6.13. du rapport)


    Compétitivité des coûts : comparaison des indices de coûts pour 2008 et
    2006

    -------------------------------------------------------------------------
    PAYS                 CLASSEMENT    INDICE DE    INDICE DE   Variation de
                                      COUTS 2008   COUTS 2006    l'indice de
                                                                     coûts
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Mexique                     1         79,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Canada                      2         99,4         94,5         - 4,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Etats-Unis                  3        100,0        100,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Australie                   4        100,2         92,3         - 7,9
    -------------------------------------------------------------------------
    France                      5        103,6         95,6         - 8,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Royaume-Uni                 6        107,1         98,1         - 9,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Pays-Bas                    7        107,3         95,7        - 11,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Italie                      8        107,9         97,8        - 10,1
    -------------------------------------------------------------------------
    Japon                       9        114,3        106,9         - 7,4
    -------------------------------------------------------------------------
    Allemagne                  10        116,8        107,4         - 9,4
    -------------------------------------------------------------------------
    Les coûts d'exploitation sont exprimés par un indice. Les Etats-Unis
    servent de pays de référence, avec un indice de 100,0.
    Source : Etude Choix concurrentiels 2008 de KPMG

    Pour consulter le rapport dans son intégralité (en anglais seulement),
veuillez visiter www.choixconcurrentiels.com.
    

    L'étude Choix concurrentiels

    L'étude Choix concurrentiels 2008 de KPMG présente une comparaison
indépendante des coûts d'exploitation dans plus de 100 villes, réparties dans
10 pays. Elle offre aux dirigeants d'entreprises un aperçu rapide des
différences de coûts entre les villes des principaux pays. Elle aide également
les professionnels de KPMG et les acteurs économiques dans le cadre de leur
travail auprès d'entreprises qui envisagent de s'installer ailleurs. Elle
permet enfin aux décideurs politiques de déterminer l'impact qu'auront sur la
compétitivité des coûts de leur pays les changements proposés en matière de
fiscalité et de mesure incitatives Pour connaître les résultats détaillés de
l'étude (en anglais seulement), veuillez consulter
www.choixconcurrentiels.com.

    KPMG au Canada

    KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L., société canadienne à responsabilité limitée
constituée en vertu des lois de l'Ontario, est le cabinet canadien affilié à
KPMG International, réseau mondial de cabinets offrant des services
professionnels en vérification et en fiscalité, ainsi que des
services-conseils. Les cabinets membres de KPMG sont exploités dans 145 pays
et emploient plus de 123 000 professionnels.
    Les cabinets indépendants membres du réseau KPMG sont affiliés à KPMG
International, coopérative suisse. Chaque cabinet membre est une personne
morale distincte et indépendante, et se décrit comme tel.
    KPMG fournit son aide aux clients qui envisagent de prendre de
l'expansion, de s'établir à l'étranger ou de regrouper leurs activités
commerciales. Le cabinet propose divers services de choix d'emplacement et
d'aide à l'expansion à l'échelle mondiale, qui vont de la planification
stratégique à l'analyse d'emplacement, en passant par la recherche
d'incitatifs commerciaux. L'adresse Web du cabinet canadien de KPMG est
www.kpmg.ca.





Renseignements :

Renseignements: Lucie Frenière, Directrice du marketing, KPMG, (514)
840-2353, lfreniere@kpmg.ca; Erin O'Reilly, Media Profile, (416) 504-8464,
erin@mediaprofile.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.