Kahnawake Tobacco Association: Pourquoi taxer la société Mohawk alors que "les responsables du crime organisé ne sont ni Mohawks ni Autochtones"?



    MONTREAL, le 2 avr. /CNW Telbec/ - Lors d'une réunion d'urgence des
membres du KTA qui regroupe plus de 95 manufacturiers, grocistes et
détaillants dans le domaine du tabac tenue mardi soir à Kahnawa:ke, les
participants ont donné à leur conseil d'administration un mandat clair visant
à contrer les allégations qui portent atteinte à l'image et la réputation de
la communauté autochtone de Kahnawa:ke parues dans des articles du journal The
Gazette ces derniers jours. De plus, les membres ont demandé à ce que le
conseil retienne les services d'un avocat afin que ce dernier voie à
déterminer s'il y a matière à poursuite légale et le cas échéant qu'il
entreprenne les procédures nécessaires contre : le journaliste William Marsden
et le journal The Gazette.
    "En effet," de dire le directeur M. Peter Thomas "il y a commerce de
cigarettes sur le territoire, mais d'abord et avant tout, tabac et crime
organisé sont deux sphères totalement différentes et dans ce dernier cas, les
responsables du crime organisé ne sont ni Mohawk ni Autochtones". "Toutefois",
de continuer le directeur Thomas, "s'il y a problème dans le commerce du tabac
à Kahnawa:ke, l'odieux revient plutôt à la mauvaise foi de certains
fonctionnaires du Ministère du Revenue du Québec".
    Prenant part aux débats, le porte parole du KTA et membre du conseil
d'administration M. Louis Stacey, a dénoncé le manque de collaboration et
l'incompétence du ministère du Revenue du Québec dans le traitement des
dossiers de demandes de licence de manufacturier présentées par certains
Mohawks détenteurs de licences Fédérales; "il ne fait aucun doute que le
gouvernement du Québec favorise les Grand du tabac au détriment des petits
entrepreneurs légitimes, tant Autochtones que non-Autochtones.
Malheureusement, notre Nation fière de s'auto gouverner et qui aspire à l'auto
suffisance en créant de l'emploi, en subventionnant nos personnes âgées et nos
jeunes tel que plusieurs contributions récentes le démontrent, se fait taxer
et bafouer par certains journalistes en quête de sensationnalisme qui risquent
de mettre le feu à un baril de poudre qui est déjà surchauffé". "La vraie
crise nous la vivons très forte à l'intérieur pourquoi faut-il que les
journaux viennent mettre en danger la paix et la vie de nos écoliers qui
fréquentent des institutions hors réserve tell, qu'en fut le cas récemment".
    "En concluant", de dire M. Stacey, "c'est aux manufacturiers, grocistes
et détaillants Mohawk de l'industrie du tabac que revient le droit et le
devoir de défendre leurs droits et industrie. A cet effet, nous, le conseil du
Kahnawa:ke Tobacco Association sommes en attente à ce que les instances
gouvernementales, tant Mohawk que Fédérale et Provinciale ou autres parties
concernées, mettent sur pieds une table de concertation afin de régler enfin,
toute la question du commerce du tabac dans les réserves et ce, dans le
respect de nos droits ancestraux. A cet effet, le KTA par le biais de ses
avocats communiquera avec les instances mentionnées pour que ce "Parley", voie
le jour le plus rapidement possible".




Renseignements :

Renseignements: Louis Stacey, Kahnawake Tobacco Association, (450)
638-3682

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DU TABAC DE KAHNAWAKE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.