Jugement de discrimination systémique envers les femmes au travail - La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse profondément déçue de la décision de Gaz Métro d'aller en appel



    MONTREAL, le 15 oct. /CNW Telbec/ - La Commission des droits de la
personne et des droits de la jeunesse est profondément déçue par la décision
de Gaz Métro de porter en appel le jugement récent du Tribunal des droits de
la personne (TDP) qui lui imposait des mesures réparatrices pour
discrimination systémique en emploi à l'égard de 7 femmes candidates à des
postes non traditionnels.
    "C'est particulièrement décevant pour ces femmes à qui le tribunal avait
donné raison au terme d'un long procès et avec un jugement particulièrement
étoffé. En raison de cet appel, elles devront attendre encore avant d'obtenir
les mesures réparatrices auxquelles elles ont droit" explique M. Gaétan
Cousineau, président de la Commission. "Cette décision de Gaz Métro est
également décevante plus largement pour l'ensemble des femmes qui aspirent à
un meilleur accès aux emplois dans des secteurs qui, traditionnellement, ne
leur sont pas nécessairement ouverts et cela malgré les acquis des dernières
années et les engagements des employeurs."
    Rappelons que selon le jugement rendu par le Tribunal des droits de la
personne le 11 septembre dernier(1), la société Gaz Métro devait embaucher
l'une des plaignantes, réintégrer les autres dans un processus de sélection
non discriminatoire et leur verser près de 165 000 $ en dommages matériels et
moraux et près de 55 000 $ en dommages punitifs. Le tribunal considérait, en
effet, que l'entreprise "malgré ses obligations légales dont elle ne pouvait
ignorer la portée" s'en était remise à quelques-uns de ses employés dans un
processus de recrutement biaisé à plusieurs égards. Gaz Métro devait aussi,
par décision du tribunal, élaborer un programme d'accès à l'égalité pour le
poste de préposé(e) réseau/stagiaire réseau.
    La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, qui
a représenté les plaignantes devant le TDP, fera de même devant la Cour
d'appel du Québec.

    
    Source :      M. Robert Sylvestre
                  (514) 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 253

    ------------------------
    (1) Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse c.
        Gaz métropolitain inc.,2008 QCTDP 24, disponible au
    http://www.canlii.org/fr/qc/qctdp/doc/2008/2008qctdp24/2008qctdp24.html
    
    -%SU: CPN,LBR
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: M. Robert Sylvestre, (514) 873-5146, 1-800-361-6477,
poste 253


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.