Journée stratégique sur les algues bleues: Plusieurs des recommandations du RNCREQ seront mises de l'avant



    SAINTE-ADELE, QC, le 25 sept. /CNW Telbec/ - Le Regroupement national des
conseils régionaux de l'environnement du Québec (RNCREQ) sort satisfait de sa
participation à la Journée stratégique sur les algues bleues. Bien qu'il
aurait souhaité que le gouvernement démontre plus de mordant sur certains
éléments de la problématique, le RNCREQ se réjouit néanmoins du fait que
plusieurs de ses recommandations seront mises de l'avant, de même que de la
reconnaissance accordée au travail réalisé par les conseils régionaux de
l'environnement à travers le Québec.

    Expression du leadership gouvernemental

    Le RNCREQ tient en premier lieu à saluer la déclaration de la ministre du
Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, à
l'effet que son ministère allait agir comme chien de garde de l'application de
la stratégie gouvernementale de lutte contre les cyanobactéries. Ainsi
positionné auprès des six autres ministères directement interpellés, le MDDEP
sera le garant de la résolution de cette problématique environnementale
d'importance.

    Des forums régionaux sur les algues bleu-vert

    Le RNCREQ privilégie une approche régionale de planification et de
gestion des lacs qui mise sur les municipalités, les regroupements de
riverains et les experts. Il est d'avis que les initiatives régionales de
protection et de valorisation des lacs doivent recevoir davantage
d'accompagnement. Le RNCREQ se réjouit donc des investissements promis par le
gouvernement pour la réalisation de forums régionaux sur la problématique des
cyanobactéries. "La réalisation d'un tel forum la semaine dernière au
Saguenay-Lac-Saint-Jean par le Conseil régional de l'environnement et du
développement durable (CREDD) et ses partenaires a démontré que la
mobilisation des acteurs régionaux concernés par la question pouvait mener à
la mise en place d'une démarche régionale concertée" a souligné M. Ruelland.

    Création d'une table de concertation

    Sur le plan national, le RNCREQ accueille favorablement la mise sur pied
d'une table nationale sur les cyanobactéries, un mécanisme qu'il avait
lui-même demandé. Le RNCREQ est d'avis qu'il existe un réel besoin de
concertation et de mise à niveau entre les intervenants concernés par la
protection des lacs. Le RNCREQ suggère d'élargir le mandat de la Table aux
autres problématiques qui affectent les lacs et les cours d'eau
(accessibilité, eutrophisation, conflits d'usage, espèces envahissantes,
loisir motorisé, etc.).

    Elargissement du RSV

    Le RNCREQ avait par ailleurs exprimé le souhait que le Réseau de
surveillance volontaire des lacs du MDDEP soit élargi de façon significative
puisqu'il s'agit d'un outil d'accompagnement indispensable pour les riverains
et les associations de lacs. Il accueille donc favorablement l'annonce du
gouvernement à l'effet d'étendre ce mécanisme à 700 lacs.

    Aménagement des milieux de villégiature

    L'engagement du gouvernement de développer des modèles alternatifs
d'aménagement du territoire, particulièrement dans les zones de villégiature,
est bien accueilli par le RNCREQ. Celui-ci considère qu'il s'agit d'un besoin
urgent compte tenu du rythme de développement dans ces zones.

    Réglementation des phosphates dans les détergents

    Comme bien des intervenants, le RNCREQ salue la volonté du gouvernement
de réglementer la présence de phosphates dans les détergents. "Voilà plusieurs
mois que les acteurs du mouvement environnemental réclament l'élimination du
phosphate dans les savons. Il ne manquait qu'un engagement clair du
gouvernement à cet effet" a mentionné M. Jacques Ruelland, président du
RNCREQ.

    Des lacunes

    Le RNCREQ estime que le Gouvernement aurait pu être plus ferme au niveau
du respect de la bande riveraine. En outre, il ne faudrait pas que les sommes
investies pour l'acquisition des connaissances ne favorisent trop les
solutions technologiques au détriment des approches préventives.
    Enfin, il aurait été souhaitable qu'au terme de la rencontre, les
principaux acteurs présents s'engagent individuellement à participer
concrètement à l'atteinte des objectifs gouvernementaux.

    Le Regroupement national des conseils régionaux de l'environnement du
Québec (RNCREQ) a pour principal mandat d'être le porte-parole des seize
conseils régionaux de l'environnement (CRE) et de leur offrir information et
soutien. Il s'agit d'un réseau unique de protection de l'environnement et de
promotion du développement durable puisqu'il dispose d'une structure dans
chacune des régions du Québec.
    Le RNCREQ et les CRE sont très actifs sur la question de la santé des
lacs au Québec. Ils ont notamment organisé et tenu le premier Forum national
sur les lacs au printemps 2006, et ont développé un modèle d'intervention
régionale sur la problématique de la dégradation des lacs de villégiature qui
a démontré son efficacité tant à sensibiliser et mobiliser le milieu qu'à
proposer et mettre en oeuvre des actions concrètes visant à contrer la
dégradation des milieux lacustres.




Renseignements :

Renseignements: Chantal Rainville, Responsable des communications, (418)
522-0006, poste 2222, Cell. (418) 254-6938

Profil de l'entreprise

Regroupement national des conseils régionaux de l'environnement du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.