Journée nationale du personnel de soutien scolaire - La FPSS-CSQ rappelle une contribution essentielle qui n'est pas suffisamment reconnue



    MONTREAL, le 26 sept. /CNW Telbec/ - La Fédération du personnel de
soutien scolaire (FPSS-CSQ), affiliée à la Centrale des syndicats du Québec
(CSQ), profite de la tenue de la Journée du personnel de soutien scolaire pour
souligner la contribution importante de ces différents personnels à la vie
scolaire, mais déplore du même souffle qu'ils ne bénéficient pas de conditions
de travail et de conditions salariales à la mesure de leur apport à notre
école publique.
    La Journée nationale du personnel de soutien scolaire aura lieu demain,
le jeudi 27 septembre.
    La présidente de la FPSS-CSQ, Mme Diane Cinq-Mars, tient à rappeler
qu'une fois encore, si la rentrée scolaire de cette année a été une réussite,
c'est grâce au travail effectué dans l'ombre durant l'été par les différents
personnels de soutien.

    Une importance qui ne se traduit pas par une reconnaissance adéquate

    Mme Cinq-Mars soutient que les tâches assumées par les différents
personnels sont essentielles pour la bonne marche au quotidien de l'école
publique québécoise.
    "Malheureusement, l'importance des fonctions qu'ils occupent est loin de
se traduire dans leurs conditions de travail quotidiennes et dans le salaire
qu'ils reçoivent. Au même titre que l'ensemble des travailleuses et des
travailleurs du secteur public, les personnels de soutien scolaire accusent un
retard salarial d'environ 15,2 % comparativement au secteur privé. Nous aurons
un rendez-vous important lors de la prochaine négociation", affirme la
présidente de la FPSS-CSQ.

    Des conditions de travail changeantes

    Mme Diane Cinq-Mars ajoute que cette différence de rémunération est
d'autant plus injuste à l'égard des personnels de soutien scolaire que les
conditions de travail risquent de devenir de plus en plus difficiles au cours
des prochaines années.
    "Nos membres travaillent dans un réseau de commissions scolaires qui est
en transformation constante comme la société québécoise, ce qui engendre des
changements auxquels ils doivent s'adapter dans leur travail quotidien. De
même, l'intégration accrue des élèves handicapés ou à risque dans les classes
régulières n'est pas sans avoir d'impacts réels sur les conditions de travail
et la vie professionnelle de nos membres", commente la dirigeante syndicale.

    Des inquiétudes par rapport à certains dossiers

    Et ça ne s'arrête pas là puisque la présidente de la FPSS-CSQ se dit
préoccupée par les ressources réelles accordées dont disposeront les
personnels de soutien pour la mise en application de certains dossiers.
    "Nos membres se sentent interpellés et sont inquiets dans le suivi qui
sera apporté à l'implantation du nouveau programme de sciences au secondaire,
au plan de classification des emplois qui n'est déjà plus conforme à la
réalité dans plusieurs cas ou bien à l'ajout d'une heure d'enseignement au
primaire, qui ne sera pas sans avoir des conséquences, par exemple, sur les
services de garde en milieu scolaire", explique Mme Cinq-Mars.

    Une Journée pour faire réfléchir le gouvernement et les directions

    La présidente de la FPSS-CSQ croit donc que cette Journée nationale du
personnel de soutien scolaire devrait être une bonne occasion pour faire
réfléchir à la fois le gouvernement, le ministère de l'Education aussi bien
que les directions des commissions scolaires et des écoles sur la qualité et
l'implication de leurs personnels de soutien scolaire.
    "Malgré des conditions de travail qui ne sont pas toujours faciles, les
travailleuses et les travailleurs du soutien scolaire manifestent un même
engagement sincère à contribuer à la réussite de nos élèves jeunes et adultes,
et à garantir à la population québécoise l'accès à une école publique de
qualité", déclare Diane Cinq-Mars.

    Des activités locales

    D'autre part, la présidente de la FPSS-CSQ ajoute que la Journée
nationale du personnel de soutien scolaire est une belle occasion pour mettre
en lumière le travail des différents personnels de soutien des commissions
scolaires.
    "C'est un moment privilégié pour constater et souligner la diversité et
l'importance du travail accompli par les personnels de soutien scolaire.
Plusieurs syndicats affiliés profiteront d'ailleurs de l'occasion pour tenir
des activités dans leur milieu afin de souligner de façon particulière cette
journée spéciale", termine Diane Cinq-Mars.

    Profil de la Fédération du personnel de soutien scolaire (CSQ)

    La FPSS-CSQ est la seule fédération représentant exclusivement du
personnel de soutien scolaire des écoles et des centres du Québec. Elle est
affiliée à la CSQ et regroupe près de 20 000 membres oeuvrant dans les
différentes commissions scolaires à travers le Québec.

    Profil de la CSQ

    La CSQ représente quelque 155 000 membres, dont plus de 100 000 dans le
secteur public, la grande majorité travaillant dans le domaine de l'éducation.
Elle compte en ses rangs plus de 1000 Etablissements verts Brundtland, une
création de la CSQ, qui font la promotion du pacifisme. La CSQ est également
présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services
de garde, des loisirs, de la culture, du municipal, du communautaire et des
communications.




Renseignements :

Renseignements: Guy Bazin, Vice-président aux communications, au
secrétariat, et à la trésorerie, FPSS-CSQ, (514) 356-8888, poste 2535, cell.:
(514) 220-4301; Source: Claude Girard, Agent d'information CSQ, cell.: (514)
237-4432


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.