Journée nationale des Autochtones - La CSQ demande au gouvernement canadien de ratifier la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones



    MONTREAL, le 21 juin /CNW Telbec/ - La Centrale des syndicats du Québec
(CSQ) tient à souligner la Journée nationale des Autochtones lancée la
première fois en 1996 à l'initiative de la gouverneure générale de l'époque. A
cette occasion la CSQ demande au gouvernement canadien de ratifier la
Déclaration de l'Organisation des Nations Unies sur les droits des peuples
autochtones, adoptée par l'Assemblée générale du 29 juin 2006. La Centrale
s'inquiète du refus du Canada à ratifier cette déclaration, suivant en cela
l'exemple des Etats-Unis.
    Cette ratification est de la plus haute importance pour les Premières
Nations du Canada qui pourraient enfin s'appuyer sur cet instrument
international pour faire reconnaître leurs droits à l'autodétermination et à
leur autonomie afin "de s'administrer eux-mêmes pour tout ce qui touche à
leurs affaires intérieures et locales, ainsi que de disposer de voies et
moyens de financer leurs activités autonomes" (article 4), notamment au
chapitre de l'éducation.
    La CSQ ne comprend pas les hésitations du gouvernement Harper surtout que
la Commission royale sur les peuples autochtones recommandait en 1996 que les
Premières Nations aient la possibilité d'exercer leurs pouvoirs en matière
d'éducation qu'elles puissent reprendre le contrôle, adopter leurs propres
lois et réglementer tous les aspects de l'éducation.

    Un taux de diplomation extrêmement préoccupant

    Depuis ces recommandations sont restées lettre morte. Pire, la formule
qui sert à définir le niveau de financement des écoles de bande élaborée en
1988 n'a pas été indexée au coût de la vie depuis 1996. En conséquence,
plusieurs services essentiels sont non-financés dans les communautés,
notamment l'intégration de la technologie dans les écoles, les bibliothèques
scolaires, les activités parascolaires de sports et de loisirs ou encore le
suivi des réformes provinciales.
    "Cette situation a des conséquences dramatiques sur la réussite scolaire
des jeunes autochtones et nous demandons au gouvernement Harper de donner les
moyens aux peuples autochtones afin qu'ils puissent mieux intervenir pour
améliorer le taux de diplomation de leurs jeunes. De plus, la CSQ réitère son
appui et offre sa collaboration à l'Assemblée des Premières Nations pour
intervenir sur cette question", de dire le président de la CSQ, Réjean Parent.

    Le gouvernement du Québec doit faire sa part

    La CSQ profite aussi de cette journée pour demander au gouvernement du
Québec de donner suite aux recommandations du rapport de la Commission de
l'éducation de l'Assemblée nationale sur la réussite scolaire des autochtones,
rapport déposé en février 2007, tombé caduque à cause des élections. "Sur une
question aussi fondamentale que la réussite scolaire des autochtones, les
députés de l'Assemblée nationale du Québec se doivent d'intervenir et remettre
cette question à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale. De plus, nous
demandons à la ministre de l'Education de mettre en oeuvre les recommandations
du rapport dans les meilleurs délais", de conclure le président de la CSQ.

    Profil de la CSQ

    La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) représente plus de 175 000
membres, dont 120 000 dans le secteur public, la grande majorité travaillant
dans le domaine de l'éducation. Elle compte dans ses rangs le personnel de
l'éducation de la Commission scolaire Crie et de la Commission scolaire
Kativik. Le personnel enseignant et de soutien scolaire est regroupé au sein
de l'Association de l'enseignement du Nouveau-Québec (AENQ), fondée en 1971,
et affiliée à la CSQ. Par ailleurs, le Syndicat des professionnelles et
professionnels en milieu scolaire du Nord-Ouest représente le personnel
professionnel de la Commission scolaire Crie, alors que le Syndicat des
professionnelles et professionnels de l'Ouest de Montréal représente celui de
la Commission scolaire Kativik.




Renseignements :

Renseignements: Marjolaine Perreault, Attachée de presse, CSQ, cell.:
(514) 235-5082


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.