Journée internationale de lutte contre l'homophobie : La FECQ interpelle la ministre de l'éducation

MONTRÉAL, le 17 mai /CNW Telbec/ - Dans le cadre de la Journée Internationale de lutte contre l'homophobie, la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) propose des solutions concrètes à la ministre de l'Éducation pour contrer l'homophobie dans les cégeps. « Nous proposons aujourd'hui des solutions pour sortir l'homophobie de nos écoles. Il est aberrant de constater qu'encore en 2011, les pratiques homophobes sont monnaie courante dans nos cégeps. », explique Léo Bureau-Blouin, président de la FECQ.

En effet, selon une étude de Line Chamberland, L'impact de l'homophobie et de la violence homophobe sur la persévérance et la réussite scolaires, 31% des étudiants au collégial disent entendre des insultes homophobes. « Quand un étudiant sur 3 dit entendre des insultes homophobes, je crois qu'il est temps d'agir! C'est une problématique qui préoccupe les associations étudiantes car elle accentue l'absentéisme, diminue le sentiment d'appartenance au milieu d'apprentissage et augmente les chances de changer d'école », souligne le président de la FECQ.

La FECQ propose notamment d'obliger les cégeps à se doter de politiques visant à contrer le harcèlement et de créer une commission permanente qui s'assurerait de l'application et de l'évaluation de ces politiques. Les cégépiens souhaitent aussi que ces nouvelles politiques incluent un processus anonyme de dénonciation des actes homophobes. « Il faut que les cégeps mettent en place des politiques qui permettront de lutter au quotidien contre l'homophobie et le harcèlement. C'est la première étape vers des cégeps où tous se sentent chez eux », explique Léo Bureau-Blouin.

La FECQ souhaite également le retour des cours d'éducation sexuelle. Selon elle, les cours d'éducation sexuelle permettent de démystifier l'homosexualité et de réduire les gestes homophobes.

En terminant, la FECQ tient à souligner qu'au Québec, certaines pratiques vont encore à l'encontre des droits des personnes homosexuelles. « Le cas d'Héma-Québec, qui refuse les dons de sang des homosexuels est inacceptable. Ce type de pratique renforce les préjugés », conclue M. Bureau-Blouin.

Plan de lutte à l'homophobie

La sortie du plan de lutte à l'homophobie du ministère de la justice du Québec est prévue sous peu. La FECQ souhaite y voir des mesures concrètes quand à la question de l'homophobie dans le réseau de l'éducation.

Pour plus d'informations sur la question de l'homophobie, consultez le site internet sur le Colloque pour agir contre l'homophobie dans le réseau de l'éducation www.homophobie2011.org

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) représente plus de 60 000 étudiantes et étudiants collégiaux réunis dans 23 associations étudiantes présentes sur l'ensemble du territoire québécois.

SOURCE FEDERATION ETUDIANTE COLLEGIALE DU QUEBEC (FECQ)

Renseignements :

Charlotte Watson, coordonnatrice aux relations et communications FECQ,
cell. : (514) 554-0576, bureau : (514) 396-3320

Profil de l'entreprise

FEDERATION ETUDIANTE COLLEGIALE DU QUEBEC (FECQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.