Journée internationale contre l'homophobie 2009 - Invités à participer à la lutte contre l'homophobie dans leur milieu, les organismes ethnoculturels réagissent timidement



    Bilan positif de la campagne L'homosexualité n'a pas de frontières

    MONTREAL, le 15 mai /CNW Telbec/ - Dans le cadre de la Journée
internationale contre l'homophobie, avec la participation de la ministre de
l'Immigration et des Communautés culturelles, madame Yolande James, la
Fondation Emergence fait le bilan de la campagne 2009. Rappelons que la
Journée internationale contre l'homophobie est une initiative de la Fondation
Emergence et qu'elle a lieu le 17 mai de chaque année.
    La fondation destine ses campagnes au grand public et, chaque année, elle
cible un groupe. La septième campagne annuelle de lutte contre l'homophobie,
qui s'adressait aux communautés ethnoculturelles, a connu un immense succès
avec l'implication du milieu et la participation de près de 500 groupes.
Lancée en mars dernier, la campagne promotionnelle a été accueillie avec
enthousiasme, et le slogan "Participez! Cette journée vous appartient!" a été
entendu. La journée affiche aussi ses couleurs avec des oriflammes suspendus
aux réverbères dans les rues de Montréal et pour la première fois à Québec.
"Nous sommes très satisfaits des résultats" de déclarer monsieur Laurent
McCutcheon, président de la Fondation Emergence.
    "Des gains importants ont été obtenus dans la lutte contre l'homophobie
dans notre société. Le Québec a d'ailleurs été un protagoniste de première
heure dans ce domaine. Nous constatons néanmoins, que la vigilance et les
efforts doivent rester de mise afin que les Québécoises et les Québécois de
toutes origines puissent tendre à l'égalité sociale", a déclaré Mme Yolande
James, ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles.

    Les communautés culturelles

    Intitulée L'homosexualité n'a pas de frontières, la campagne de l'année
2009 vise à sensibiliser l'ensemble de la population, et particulièrement les
communautés culturelles de toutes origines, aux réalités homosexuelles et à
celles de la diversité sexuelle. L'homosexualité étant un fait universel, on
ne saurait lui imposer de frontières, ce qui a inspiré le concept de cette
campagne avec des affiches et des dépliants. Le contenu du dépliant, qui a été
rédigé à l'intention des communautés culturelles, fait état de la situation de
l'homosexualité à travers le monde, s'intéresse aux difficultés d'adaptation
des nouveaux arrivants dans leur société d'accueil et porte une attention
particulière aux relations entre les parents et les enfants.
    Tous les organismes inscrits dans le répertoire des organismes
ethnoculturels du Québec (publié par le ministère de l'Immigration et des
Communautés culturelles) ont reçu une lettre personnalisée les invitant à
participer à la campagne et à en faire la promotion dans leur milieu. Un
dépliant, en français et en anglais, ainsi qu'un formulaire de participation
étaient joints à l'envoi. Hélas, très peu ont répondu à l'invitation alors
qu'un taux de participation de 10 % était souhaité pour la première année.
    Selon le président de la Fondation Emergence, "sans doute que, pour
nombre de ces organisations, c'était la première fois qu'elles recevaient une
communication relative à l'orientation sexuelle. Ce n'est pas un échec pour
autant. Le but de l'exercice consistait à informer les organisations vouées au
bien-être des communautés culturelles et, en ce sens, c'est un succès. Par
ailleurs, les personnes issues des communautés culturelles ont, au même titre
que l'ensemble de la population, été exposée à la campagne de lutte contre
l'homophobie".

    Sondage

    Un sondage sur la perception de l'homosexualité chez les personnes issues
des communautés culturelles de première et deuxième génération a été mené par
Léger Marketing. Pour le président de la Fondation Emergence, "au regard de
l'homosexualité, les enfants adhèrent davantage aux valeurs d'égalité de la
société québécoise que leurs parents. Dans le contexte où plusieurs de ces
parents sont issus de pays où l'homosexualité est réprimée, il faut se réjouir
du fait que les jeunes délaissent certaines valeurs et épousent celles de la
société d'accueil". Les résultats complets du sondage sont disponibles sur le
site Internet www.homophobie.org.

    Prix Lutte contre l'homophobie

    La Fondation Emergence a décerné le Prix Lutte contre l'homophobie 2009 à
monsieur Dany Turcotte, animateur à la télévision et humoriste, lors d'une
cérémonie au siège social de la Banque Nationale, à Montréal, lundi dernier.
En dévoilant publiquement son orientation sexuelle, le "fou du roi" de
l'émission Tout le monde en parle a suscité le respect de toute la population
du Québec. Il a réussi à dédramatiser l'homosexualité et à démontrer que l'on
peut être homosexuel, connu publiquement, réussir sa carrière et gagner
l'estime de tous et toutes, jeunes et moins jeunes. Aux parents d'enfants
homosexuels, il aura donné l'espoir et démontré que l'orientation sexuelle ne
compromet pas leur avenir.

    Participation

    Près de 500 groupes ont commandé du matériel promotionnel et plus de 200
d'entre eux ont informé la Fondation Emergence de leur intention de participer
activement à la campagne. Toutes ces initiatives sont le fruit d'une variété
d'organisations, et leur retombée s'étend bien au-delà du milieu LGBT, même si
ce dernier représente toujours un partenariat de premier plan. Les grands
acteurs de la société civile et des organismes de tous les milieux se sont
joints aussi à cette campagne, tant au Québec que dans les autres provinces
canadiennes. De même, des organisations provenant de pays comme l'Albanie,
l'Allemagne, l'Australie, la Belgique, les Etats-Unis, la France, l'Italie et
le Royaume-Uni ont commandé le matériel promotionnel auprès de la Fondation
Emergence. On trouvera la liste de ces initiatives, toutes plus originales les
unes que les autres, sur le site Internet www.homophobie.org, section
"Activités".

    Motions

    Chaque année, l'Assemblée nationale du Québec adopte une motion de
soutien à la Journée internationale contre l'homophobie. Le vice-premier
ministre de l'Ontario, monsieur George Smitherman, fera une déclaration en ce
sens à l'Assemblée législative de sa province. Des villes et des municipalités
adoptent également de telles motions un peu partout au pays; mentionnons la
motion d'appui de la Ville de Québec et la levée du drapeau arc-en-ciel par la
ville de Gatineau.

    Partenaires

    La tenue d'un tel événement n'aurait pas été possible sans la
contribution de 42 partenaires. La Fondation Emergence remercie ces
organisations qui ont soutenu financièrement la campagne ou qui ont participé
d'une autre manière (voir la liste sur www.homophobie.org). Le président de la
Fondation Emergence tient à souligner que "madame Yolande James, ministre de
l'immigration et des Communautés culturelles, a été la première à croire à
cette campagne et à donner son appui financie sans lequel la campagne aurait
été compromise".

    Quelques activités ce week-end

    Mentionnons quelques activités à avoir lieu durant le week-end des 16 et
17 mai : marche à Québec organisée par GLBT Québec / Lutte à l'homophobie,
rassemblement à Montréal organisé par le GRIS-Montréal, marche à Gatineau
organisée par Projet Jeunesse Idem. Voir section "Activités" sur le site
www.homophobie.org.

    Bilan de la campagne en chiffres

    - 300 000 dépliants imprimés
    - 55 000 affiches imprimées
    - 1670 organisations culturelles contactées
    - 1 500 000 visiteurs sur le portail Internet
    - 42 partenaires
    - 447 groupes participants
    - 60 oriflammes dans les rues de Montréal
    - 20 oriflammes à Québec

    Thématique 2010

    Tout en poursuivant le travail de sensibilisation amorcé auprès des
communautés culturelles, la Fondation Emergence annonce que la campagne 2010
sera destinée au monde du sport. "Plus que dans tous autres milieux, le monde
du sport a la réputation d'être peu ouvert aux réalités homosexuelles. Nous
entendons le sensibiliser aux conséquences de l'homophobie et, déjà, nous
invitons tous les acteurs de ce milieu à soutenir les efforts de la fondation"
de conclure monsieur McCutcheon.




Renseignements :

Renseignements: Richard Rancourt, directeur des communications,
Fondation Emergence, (514) 866-6788, cell.: (514) 836-2050; Laurent
McCutcheon, président, (514) 522-7614

Profil de l'entreprise

Fondation Émergence

Renseignements sur cet organisme

JOURNEE INTERNATIONALE CONTRE L'HOMOPHOBIE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.