Jour de deuil 2007: souvenons-nous des travailleurs et travailleuses morts ou blessés au travail



    MONTREAL, le 27 avril /CNW Telbec/ - Le samedi 28 avril 2007 sera Jour de
deuil pour la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST), pour
plusieurs partenaires qui travaillent à réduire les accidents et les maladies
reliés au travail ainsi que pour nombre de familles dans tout le pays. En
2006, au Québec, 206 travailleurs sont décédés des suites d'un accident ou
d'une maladie du travail et 122 086 travailleurs ont été blessés au travail. A
l'occasion du Jour de deuil, la CSST rend hommage à ces travailleurs et à
leurs familles, collègues et amis éprouvés. La CSST rappelle également aux
travailleurs et aux employeurs l'importance d'agir pour rendre les milieux de
travail plus sécuritaires. Car il est possible de prévenir les accidents du
travail et les maladies professionnelles! On peut ainsi éviter les
conséquences déplorables qu'ils entraînent sur les plans humain et social, en
particulier pour les victimes et leurs proches.

    Agir pour rendre les milieux de travail plus sécuritaires
    ---------------------------------------------------------

    En ce qui concerne la santé et la sécurité du travail, les employeurs et
les travailleurs ont tous des obligations et des responsabilités. C'est
lorsqu'ils travaillent ensemble et participent activement à trouver des
solutions adaptées et permanentes que les résultats sont le plus concluants!
La CSST incite donc les milieux de travail à s'informer et à prendre les
moyens nécessaires pour prévenir, voire éliminer, les dangers dans leurs
milieux.
    Les milieux de travail peuvent compter sur la CSST et ses partenaires
pour obtenir le soutien voulu sur le plan de la santé et de la sécurité du
travail. La CSST poursuit avec détermination ses actions appuyées par les
visites d'entreprises, la diffusion des rapports d'enquête et les campagnes de
sensibilisation, qui ciblent notamment les clientèles à risque comme les
travailleurs et les employeurs de la construction ou ceux qui utilisent des
machines.

    Historique du Jour de deuil
    ---------------------------

    C'est en 1984 que le Conseil du travail du Canada a rendu officiel le
Jour de deuil au Canada. Depuis, ce jour est souligné dans l'ensemble des
provinces canadiennes. La date du 28 avril a été choisie parce qu'elle
rappelle la toute première loi canadienne en matière de santé et de sécurité
du travail, adoptée par l'Assemblée législative de l'Ontario en 1914. Le Jour
de deuil est aussi un événement international qui a lieu dans plus de 70 pays
en mémoire des victimes d'accidents du travail. Soulignons que le Bureau
international du Travail (BIT) a décrété, en 2003, le 28 avril "Journée
mondiale de la Sécurité et de la Santé au travail".

    Bilan 2006 en matière de santé et de sécurité du travail
    --------------------------------------------------------
    

    - En 2006, au Québec, 206 travailleurs et travailleuses ont perdu la vie:
      113 à la suite d'un accident du travail et 93 à la suite d'une maladie
      professionnelle.

    - La CSST a déploré 122 086 cas de lésions professionnelles en 2006,
      117 545 accidents du travail et 4 541 maladies professionnelles.

    - Depuis une quinzaine d'années, le nombre de lésions a tendance à
      diminuer. En effet, l'expérience prouve que la prise en charge et le
      travail d'équipe en matière de prévention, ça porte des fruits! En
      1997, la CSST a déploré plus de 138 700 lésions contre 122 086 en 2006,
      une diminution de près de 12 %, tandis que le nombre de travailleurs a
      augmenté de plus de 16 %.

    - Parmi les secteurs d'activité qui ont fait le plus de victimes en 2006,
      on trouve le secteur de la construction (39 décès), le secteur des
      mines et carrières (32 décès) et celui du transport et de l'entreposage
      (25 décès).

    - Avec 21 décès en 2006, le métier de camionneur est celui qui accuse le
      plus grand nombre de décès pour cette année.

    - Chaque année, les machines dangereuses causent plus de 13 500 accidents
      et 17 décès. Depuis 2005, la CSST met en oeuvre son Plan d'action
sur la
      sécurité des machines afin de réduire le nombre d'accidents
      attribuables à cette cause.

    - En 2006, la CSST a déploré près de 8300 lésions professionnelles dans
      le secteur de la construction. Afin de favoriser la prise en charge de
      la santé et de la sécurité par les milieux de travail, la CSST poursuit
      depuis dix ans son Plan d'action construction.

    - En 2006, 15 % des travailleurs victimes d'une lésion professionnelle
      étaient âgés de 24 ans ou moins. En tenant compte du temps passé au
      travail, les jeunes travailleurs subissent une fois et demie plus de
      lésions professionnelles que leurs aînés. C'est pourquoi la CSST mène
      depuis 2001, avec ses partenaires, son Plan d'action jeunesse visant à
      intégrer la prévention à l'éducation avant même que les jeunes ne
      fassent leur entrée dans le monde du travail.

    - En 2006, 25 % des cas de lésions professionnelles affectaient le dos.
    
    -%SU: LBR,SAN
    -%RE: 40




Renseignements :

Renseignements: Héloise Bernier Leduc, Direction des communications -
CSST, (514) 906-3064

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.