John Baird, David Sweet et Mike Wallace livrent les mesures du gouvernement du Canada pour assainir le havre Hamilton



    HAMILTON, ON, le 9 nov. /CNW Telbec/ - L'honorable John Baird, ministre
de l'Environnement, David Sweet, député d'Ancaster-Dundas-Flamborough-Westdale
et Mike Wallace, député de Burlington, ont annoncé aujourd'hui que le
gouvernement du Canada investira 30 millions de dollars afin de nettoyer le
sédiment contaminé de Randle Reef, dans le secteur préoccupant du havre
Hamilton dans les Grands Lacs.
    "Prendre des mesures pour épurer les Grands Lacs et nos eaux canadiennes
est important pour ce gouvernement", a déclaré le ministre Baird. "Randle Reef
est une priorité. Voilà pourquoi notre gouvernement accorde les fonds
immédiatement. Notre but est que la rive du lac Hamilton retourne à une
utilisation économique et récréative productive pour notre bien et celui de
nos enfants."
    Le havre Hamilton est le site canadien le plus important et le plus
gravement contaminé des Grands Lacs. On s'attend à ce que la province
d'Ontario ainsi que ses partenaires municipaux et locaux contribuent chacun
pour un tiers des coûts restants.
    "C'est un grand jour pour Hamilton Harbour et l'environnement de cet
endroit" a déclaré M. Sweet. "Plusieurs personnes ont travaillé très fort et
je suis heureux que notre gouvernement ait reconnu les appels que le député
Wallace et moi avons lancés pour s'occuper de Randle Reef."
    Le projet prévoit la construction d'une installation de retenue des
déblais de dragage de 9,5 hectares, composée de murs en acier à double
revêtement avec un fond d'argile, dans le secteur de la plus forte
contamination, afin d'y entreposer le sédiment moins contaminé dragué des
environs. Une fois le dragage terminé, l'installation sera fermée au moyen de
remblai propre; les deux tiers du secteur deviendront un quai d'expédition et
le reste, un littoral naturalisé. On s'attend à ce que l'installation de
retenue ait une durée utile de 200 ans.
    "Il n'y a rien de plus vital pour nos collectivités et notre peuple
qu'une eau propre et saine. C'est ce que les canadiens et les canadiennes
demandent et que mes commettants méritent" a déclaré M. Wallace. "Les gens de
Hamilton méritent que leurs rivages leur reviennent. Aujourd'hui, nous prenons
un tournant décisif en restituant à ce port son plein potentiel économique et
récréationnel."
    Cet important investissement pour assainir le havre Hamilton s'inscrit
dans le Plan d'action pour l'assainissement de l'eau du gouvernement du
Canada. Récemment, le gouvernement a aussi pris des mesures pour protéger la
qualité de l'eau, y compris de nouveaux règlements rigoureux à propos du
déversement d'eaux d'égout brutes et de l'amélioration du traitement de ces
mêmes eaux dans les municipalités et les collectivités des Premières nations à
travers le Canada. Ces mesures aideront à filtrer les substances comme les
phosphates, qui peuvent mener à une production excessive d'algues bleues.

    Il est possible de consulter des fiches d'information sur le projet
d'assainissement du havre Hamilton et l'initiative globale d'épuration des
Grands Lacs à l'adresse suivante : www.ec.gc.ca

    (Also available in English)

    
                             FICHE D'INFORMATION

             LE NETTOYAGE DE RANDLE REEF DANS LE HAVRE HAMILTON,
           ELEMENT DU PLAN D'ACTION POUR L'ASSAINISSEMENT DE L'EAU
                          DU GOUVERNEMENT DU CANADA
    

    Avec un investissement de 30 millions de dollars, notre gouvernement
prend des mesures concrètes afin de nettoyer le site le plus important et le
plus gravement contaminé du côté canadien des Grands Lacs, soit le havre
Hamilton. Grâce à cet engagement, notre gouvernement relève le principal défi
environnemental auquel fait face le havre, la restauration du sédiment
contaminé à Randle Reef.
    Randle Reef est un dépôt subaquatique de 630 000 mètres cubes de goudron
de houille fortement contaminé (hydrocarbures aromatiques polycycliques) qui a
été rejeté, pendant une longue période, par des exploitations industrielles
qui ont, depuis, cessé leurs activités. Au Canada, Randle Reef se classe au
second rang, tout de suite après les étangs bitumineux du port de Sydney comme
site contaminé par le goudron de houille. On s'attend à ce que le nettoyage,
d'une durée de huit ans, commence en 2008 et s'achève d'ici 2016.
    En 2007, une étude de recherche faite par l'Université York a révélé que
les avantages nets (environnementaux, sociaux et économiques) de
l'assainissement de Randle Reef étaient estimés à 126 millions de dollars sur
une période de 25 ans. Ce projet permettrait d'accroître davantage la
compétitivité économique de la région au moyen d'installations portuaires
élargies et du réaménagement du littoral.
    La méthode sélectionnée pour le nettoyage du sédiment contaminé à Randle
Reef a été élaborée en consultation avec les intervenants, dont l'autorité
portuaire de Hamilton, le ministère de l'Environnement de l'Ontario, la ville
de Hamilton, la Hamilton Region Conservation Authority, le Bay Area
Restoration Council, Hamilton Steel (anciennement Stelco) et le public. Cette
approche de mise en dépôt contrôlé et de dépôt avec valorisation des sédiments
est la norme. Elle a été employée aux Pays-Bas et est proposée dans de
nombreux projets européens à beaucoup plus grande échelle.

    Le havre Hamilton est un enfoncement de 2 150 hectares situé à
l'extrémité ouest du lac Ontario; il est relié au lac par un canal maritime à
travers la barre de sable qui forme la baie. Plusieurs centres urbains se
trouvent dans le bassin hydrologique dont les villes de Hamilton, Ancaster,
Dundas, Flamborough, Stoney Creek et Burlington, des parties de la région de
Halton et le canton de Puslinch.
    Les secteurs préoccupants sont les régions géographiques gravement
dégradées dans le bassin des Grands Lacs. La restauration de la qualité de
l'environnement constitue une priorité en raison de son incidence sur la santé
de l'écosystème local et du bassin entier. Les gouvernements du Canada et de
l'Ontario ont récemment annoncé l'Accord Canada-Ontario de 2007 sur
l'écosystème du bassin des Grands lacs. L'Accord porte sur le nettoyage des
15 secteurs préoccupants canadiens qui restent. L'assainissement de Randle
Reef s'inscrit dans le Plan d'action pour l'assainissement de l'eau du
gouvernement du Canada dont le but est de s'assurer que tous les Canadiens et
toutes les Canadiennes aient accès à de l'eau saine et salubre.




Renseignements :

Renseignements: Eric Richer, Attaché de presse, Cabinet du ministre de
l'Environnement, (819) 997-1441; Relations avec les médias: Environnement
Canada, (819) 934-8008, 1-888-908-8008


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.