JO Pékin 2008 - Reporters sans frontières déplore la présence de Sarkozy à la cérémonie d'ouverture des J.O.



    MONTREAL, le 9 juill. /CNW Telbec/ - "Nicolas Sarkozy vient donc de
confirmer à son homologue chinois qu'il sera présent dans le stade olympique
de Pékin le 8 août. Cette décision contredit les promesses énoncées par le
président français qui avait clairement conditionné sa présence à la reprise
d'un vrai dialogue entre les autorités chinoises et le dalai-lama. Les
rencontres qui ont lieu à Pékin récemment n'ont débouché sur rien et les
officiels chinois continuent de dénoncer la clique du dalai-lama. Par
ailleurs, Nicolas Sarkozy fait fi des oppositions au sein de l'Union
européenne et du Parlement européen sur sa présence à la cérémonie
d'ouverture", a affirmé Reporters sans frontières.
    De l'aveu même de l'un des négociateurs tibétains, il n'est "pas possible
de conduire des négociations avant les JO, car le gouvernement est obsédé par
les Jeux." Le gouvernement tibétain en exil soupçonne Pékin d'avoir repris les
négociations uniquement pour servir la cause des JO.
    "C'est également un coup de poignard dans le dos des dissidents chinois.
Ceux qui sont emprisonnés n'auront donc pas pu compter sur la France pour
obtenir une libération anticipée. Ceux qui sont chaque jour encore plus
surveillés ou harcelés, vont devoir se passer du soutien de Nicolas Sarkozy
qui avait pourtant eu des mots forts en leur faveur il y a deux an seulement",
a ajouté l'organisation.
    Dans son livre Témoignage, publié en juillet 2006, Nicolas Sarkozy
écrivait : "Je n'adhère pas à cette realpolitik qui voudrait qu'au nom
d'intérêts économiques supérieurs, on devrait oublier les principes. Au
premier rang de ceux-ci se trouve le respect des droits de l'homme. (...) Ce
ne serait pas manquer de respect à cet empire qu'est la Chine que d'interroger
les Chinois sur le sort des prisonniers politiques. (...) Se taire, c'est être
complice". Où sont aujourd'hui les convictions du président Nicolas Sarkozy ?
    Quelle place ont aujourd'hui dans les préoccupations du président
français les dissidents Hu Jia ou Huang Qi, récemment arrêtés en Chine ?
Certes, des avocats chinois défenseurs des droits de l'homme sont
régulièrement invités en France, mais quand ils sont emprisonnés, personne
n'ose oser le ton avec les autorités chinoises.
    Depuis le 1er janvier 2008, 25 journalistes, blogueurs et cyberdissidents
chinois ont été arrêtés ou condamnés à des peines de prison.
    "Il nous reste encore un mois avant le début des Jeux olympiques de 2008.
C'est maintenant que la mobilisation doit être massive en faveur d'une
amélioration de la situation de la liberté d'expression en Chine. Nous
appelons d'ores et déjà à des rassemblements de protestation devant les
ambassades de Chine dans le monde, le 8 août prochain pendant la cérémonie
d'ouverture des Jeux", a conclu Reporters sans frontières.




Renseignements :

Renseignements: Katherine Borlongan, Directrice générale de Reporters
sans frontière Canada, (514) 521-4111, cell: (514) 258-4188,
rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.