JO Pékin 2008 - "Monsieur Sarkozy, n'auriez-vous pas déjà décidé d'aller à Pékin le 8 août au mépris de vos engagements pris envers les Français ?"



    MONTREAL, le 30 juin /CNW Telbec/ - Plusieurs informations laissent à
penser que Nicolas Sarkozy aurait déjà décidé de se rendre à Pékin le 8 août
2008 pour assister à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques. Malgré sa
promesse de consulter ses partenaires européens sur le sujet et de se décider
selon l'avancée du dialogue entre la Chine et le dalai-lama, le président
français semble avoir fait son choix en catimini.
    "Sur quelle base avez-vous décidé de vous rendre à Pékin ? Sur les
avancées du dialogue entre la Chine et les représentants du dalai-lama ? Il
est au point mort et le récent passage de la flamme olympique à Lhassa a été
marqué par une nouvelle déclaration de guerre des officiels chinois à
l'encontre des Tibétains qui soutiennent le dalai-lama. Sur une amélioration
des droits de l'homme en Chine ? Les arrestations s'accélèrent et les
autorités de Pékin n'ont procédé à aucune des libérations demandées par les
Européens", s'est interrogée Reporters sans frontières.
    "Monsieur le Président, vous n'auriez pas osé trahir votre promesse
d'assister à la cérémonie d'ouverture dans le seul cas où les autorités
chinoises respecteraient leurs engagements ? Ou avez-vous succombé aux
manifestations anti-françaises orchestrées par les autorités chinoises? Cela
donnerait une image bien triste de la France, soumise au chantage d'un Etat
qui continue à mépriser le droit de tous à manifester leurs opinions", a
affirmé l'organisation, ajoutant : "Alors que vous assumez à partir de demain
la présidence de l'Union européenne, vous ne pouvez pas non plus ignorer que
le Parlement européen a adopté, le 10 avril 2008, une résolution qui vous
demande de ne pas participer à cette cérémonie si les autorités chinoises
n'acceptent pas de reprendre un dialogue réel avec les représentants du
dalai-lama."
    Interrogé à plusieurs reprises sur le sujet, Nicolas Sarkozy a clairement
énoncé que sa participation à la cérémonie d'ouverture était conditionnée à la
reprise du dialogue entre Pékin et les négociateurs tibétains. Une rencontre a
certes eu lieu, mais depuis mai, le processus est gelé et quand, tout
récemment, les Etats-Unis et l'Union européenne ont demandé ensemble
l'ouverture d'une concertation sincère sur le Tibet, le gouvernement de Pékin
a rejeté cet appel, le qualifiant d'ingérence dans les affaires intérieures de
la Chine. Le pouvoir chinois refuse également que les journalistes étrangers
accèdent librement au Tibet alors que des campagnes massives d'arrestations et
de rééducation y ont cours.
    Des informations indiquent que Nicolas Sarkozy pourrait annoncer à son
homologue chinois, Hu Jintao, sa présence à la cérémonie d'ouverture des JO de
Pékin, lors d'une rencontre prévue en marge du sommet du G8 qui se tiendra les
8 et 9 juillet au Japon. Plusieurs officiels français, notamment l'ambassadeur
de France en Chine, ont affirmé devant des journalistes que le président
français serait bel et bien à Pékin le 8 août.
    Cette décision semble avoir été prise alors que certains Etats de l'Union
européenne, notamment la Pologne, la République tchèque, l'Estonie et
l'Autriche, se sont déclarés en faveur du boycott de la cérémonie d'ouverture.
    Reporters sans frontières a remis à l'Elysée une pétition signée par
6 500 internautes qui demandent au chef de l'Etat français de ne pas aller à
Pékin le 8 août. Par ailleurs, 53 députés européens ont signé un appel de
l'organisation en ce sens.
    Une centaine de journalistes, cyberdissidents, blogueurs et internautes
sont emprisonnés en Chine, à moins d'un mois et demi des Jeux olympiques. Les
autorités de Pékin n'ont pas respecté les promesses qu'elles avaient faites en
2001, concernant le respect des droits de l'homme, lorsque la ville avait été
choisie pour organiser les olympiades de 2008.




Renseignements :

Renseignements: Katherine Borlongan, Directrice générale, Reporters sans
frontières Canada, (514) 521-4111, rsfcanada@rsf.org, www.rsfcanada.org

Profil de l'entreprise

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.