Jeudi 3 mai 2007 - 17e Journée internationale de la liberté de la presse



    

    ------------------------------------------------------------------------
         23 journalistes et 5 collaborateurs des médias ont été tués
                         depuis le début de l'année

           124 journalistes, 4 collaborateurs et 65 cyberdissidents
                 sont actuellement emprisonnés dans le monde

      13 journalistes sont actuellement retenus en otages dans le monde
    ------------------------------------------------------------------------
             Chiffres actualisés quotidiennement sur www.rsf.org

    MONTREAL, le 26 avril/CNW Telbec/ - La 17e Journée internationale de la
liberté de la presse sera l'occasion, pour Reporters sans frontières de
présenter :

    - La nouvelle liste des prédateurs de la liberté de la presse en 2007

    Reporters sans frontières rend publique la liste des 34 "prédateurs de la
liberté de la presse" : ces hommes et ces femmes qui s'en prennent directement
aux journalistes ou qui ordonnent à leurs subordonnés de le faire. La plupart
sont des responsables politiques de haut niveau, mais ils peuvent également
être des chefs de milice, de groupes armés ou encore de cartels de la drogue.
    En 2007, le président du Laos, Choummaly Sayasone, et celui de
l'Azerbaidjan, Ilham Aliev, ont fait leur entrée dans cette liste des plus
grands ennemis de la liberté de la presse, ainsi que les cartels de la drogue
mexicains, responsables de l'assassinat de plusieurs journalistes. En
revanche, le roi du Népal et le chef des maoistes népalais en ont été retirés,
après la signature d'un cessez-le-feu dans le pays et le retour au calme. (la
liste et les portraits des prédateurs de la liberté de la presse sont
disponibles sur www.rsf.org).
    Pour la première fois, Reporters sans frontières propose également de
survoler virtuellement les résidences de ces prédateurs. L'organisation a
localisé sur Google Earth les palais présidentiels, lieux de travail ou
domiciles personnels de la plupart des prédateurs de la liberté de la presse.
Cliquez ici :
http://bbs.keyhole.com/ubb/showflat.php/Cat/0/Number/874561/an/0/page/0#874561

    - Le dispositif de sécurité proposé aux journalistes qui souhaitent se
rendre dans une zone de conflit
    Chaque année, plusieurs dizaines de journalistes sont victimes des
conflits qu'ils couvrent. Pour tenter de remédier à cette situation, Reporters
sans frontières propose de mettre à la disposition des journalistes des outils
juridiques et didactiques (Guide pratique, Charte sur la sécurité, stages de
formation, etc.), mais aussi du matériel de sécurité :
    - prêt de gilets pare-balles, prêt de casques de protection, prêt de
balises de détresse personnelle , remise de trousses de premiers secours.
    - l'organisation propose également une assurance spéciale pour les
journalistes indépendants et a mis en place une hotline réservée aux
professionnels des médias en difficulté : SOS Presse, joignable 24h/24 au (33)
1 47 77 74 14.

    - Le site Internet www.rsf.org désormais en six langues (anglais, arabe,
chinois, espagnol, français et persan)
    Le site www.rsf.org se dote d'une nouvelle version en chinois. A presque
un an des Jeux olympiques de Pékin 2008, Reporters sans frontières souhaite
délivrer des informations à la population chinoise sur la situation de la
liberté de la presse. Avec 31 journalistes et 51 cyberdissidents détenus, la
Chine est la plus grande prison du monde pour les défenseurs de la liberté
d'expression.
    La version en arabe du site www.rsf.org se dote également de nouvelles
rubriques et propose un contenu plus riche. Le Moyen-Orient est la région du
monde la plus meurtrière pour les journalistes, en raison du conflit en Irak.

    - Le bureau de Reporters sans frontières dans Second life
    Reporters sans frontières est la première organisation internationale de
défense des droits de l'homme à ouvrir un bureau dans Second life. Les
visiteurs peuvent y trouver des informations relatives à l'organisation et à
la situation de la liberté de la presse dans le monde ainsi que les dernières
campagnes de sensibilisation. lls peuvent également découvrir, dès le 3 mai,
les portraits des 34 prédateurs de la liberté de la presse dans le monde.
    Pour trouver le bureau de l'organisation, il suffit de taper "Reporters
sans frontières" dans le moteur de recherche Second life.

    - Le nouvel album de photographies : "100 photos du Festival de Cannes
pour la liberté de la presse" sera disponible dès le 3 mai. 13$ En vente
partout, au profit de Reporters sans frontières. Réalisé grâce au soutien du
Festival international du film et des photographes qui ont immortalisé
l'événement, il rassemble plus de 100 images du Festival de Cannes depuis
1946.
    




Renseignements :

Renseignements: Emily Jacquard, Responsable de la section canadienne,
Reporters sans frontières, (514) 521-4111, Cell: (514) 258-4208, Fax: (514)
521-7771, rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.