Jean Charest vend le Québec pour un plat de lentilles



    MONTREAL, le 2 mars /CNW Telbec/ - "Le comportement de Jean Charest dans
le dossier des retombées pour le Québec des achats militaires du gouvernement
Harper est scandaleux. Il abandonne l'industrie de l'aérospatiale, un secteur
économique primordial et générateur d'emplois de qualité", a déclaré le
candidat du Parti Québécois dans Rousseau, François Legault.
    Rappelant que le gouvernement conservateur a refusé d'exiger de la
compagnie Boeing des retombées économiques directes pour le Québec pour ce
contrat de 3,4 milliards $ et que ce même gouvernement a confirmé qu'il
n'exigera pas davantage de retombées au Québec pour les deux autres contrats
de 9,6 milliards $ qu'il s'apprête à signer avec Boeing et Lockeed Martin,
M. Legault a sommé Jean Charest de défendre d'abord les intérêts du Québec.
"Le Québec a besoin d'un premier ministre qui se tient debout!"
    Fort de la sortie de Mme Sue Dabrowski, directrice générale de
l'Association québécoise de l'aérospatiale, représentant 230 entreprises de ce
secteur, qui déclarait, hier, que le gouvernement fédéral a des
responsabilités face à cette industrie, le candidat du Parti Québécois a tenu
à rappeler l'importance de ce secteur pour le Québec. "C'est un secteur que
nous avons développé au prix de multiples efforts. C'est un secteur qui
représente annuellement plus de 11 milliards $ en livraison, c'est un secteur
qui crée des emplois de qualité avec des salaires moyens de 58 000 $. Mais il
semble que Jean Charest soit prêt à se taire, à laisser faire son ami Harper",
a poursuivi M. Legault.

    Le Parti Québécois est outré de voir le peu de cas que fait le
gouvernement Charest de cette question. Il rappelle, en accord avec les
commentaires de Mme Dabrowski, que des retombées économiques de cette ampleur
n'arrivent qu'aux 30 ans dans ce secteur. "Alors que le gouvernement de
M. Harper protège l'industrie automobile ontarienne, il abandonne l'industrie
de l'aéronautique québécoise. Jean Charest doit tout mettre en oeuvre pour que
le Québec obtienne sa juste part des retombées de ce contrat", a conclu
M. Legault.

    Payé et autorisé par Pierre-Luc Paquette, agent officiel du
    Parti Québécois.




Renseignements :

Renseignements: Bureau de presse du Parti Québécois, Permanence
nationale du Parti Québécois, (514) 526-0020; Sources : Direction des
communications du Parti Québécois

Profil de l'entreprise

Parti Québécois

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.