Je cours, j'écrase! : écraser pour de bon et se mettre en forme

MONTRÉAL, le 19 mars 2017 /CNW Telbec/ - Six mois après la fin des programmes d'entraînement Je cours, j'écrase!, 40 pour cent des participants interrogés ont affirmé avoir cessé de fumer et 43 pour cent ont dit continuer la pratique de la course à pied, trois fois par semaine en moyenne.

Je cours, j'écrase! est un programme unique qui associe l'expertise en cessation tabagique de la Société canadienne du cancer (SCC) aux cliniques d'entraînement pour apprendre à courir ou marcher 5 kilomètres de la chaîne de magasins du Coin des Coureurs partout au Canada. Le programme financé en partie par l'Agence de la santé publique du Canada aide les fumeurs à réduire graduellement la consommation de tabac et à surmonter les symptômes de sevrage et les envies de fumer tout en devenant plus actif.

L'inscription pour la session du printemps est en cours jusqu'au 5 mai à jecoursjecrase.com.

L'an dernier, 1000 participants (près de 200 au Québec) se sont inscrits à l'ensemble des volets du programme Je cours, j'écrase! -- soit le programme d'entraînement en ligne, le programme d'entraînement en magasin et le volet gratuit « à ma façon ». En 2017, le programme sera offert dans 50 boutiques Coin des Coureurs (cinq au Québec : à Montréal [2], Boucherville, Brossard et Québec).

Données provenant des résultats du sondage1 :                                    

  • 40 pour cent des participants ont affirmé avoir cessé de fumer.
  • 43 pour cent continue de courir, trois fois par semaine en moyenne.
  • 91 pour cent ont réduit leur consommation de tabac.
  • 97 pour cent ont amélioré leur niveau d'activité physique.
  • Le taux de confiance des participants en leur capacité à cesser de fumer est passé de 67 pour cent, au début du programme, à 80 pour cent, à la fin de la troisième semaine.

Citations :
Annik Léveillé, chargée du projet Je cours, j'écrase! à la Société canadienne du cancer : « Bien que l'abandon du tabac soit le principal objectif du programme Je cours, j'écrase!, l'activité physique régulière est un élément essentiel pour réduire le risque de maladies chroniques comme le cancer. Nous sommes fiers d'offrir ce programme au Canada. »

Emmanuelle Connelly a participé au programme l'an dernier. Elle fumait depuis plus de 30 ans. « Je n'avais jamais fait beaucoup d'exercice, et l'idée de devoir courir en public était quelque chose qui m'intimidait. L'intégration de la méthode proposée par le programme Je cours, j'écrase! pour aider à cesser de fumer et à faire de l'exercice s'est faite à petits pas et, en fin de compte, j'ai arrêté de fumer et je continue à courir. »

Fabien Govini, instructeur au Coin des Coureurs : « Je suis moi-même un ancien fumeur. C'est fantastique de pouvoir initier les gens au bonheur de courir et de  les amener à se libérer du tabac. J'ai très hâte d'encadrer un groupe de fumeurs ce printemps avec l'aide de la camaraderie et du soutien de la communauté du Coins des Coureurs! »

Dr François Croteau, généraliste spécialisé en médecine sportive : « Arrêter de fumer est le plus beau cadeau à vie que vous puissiez vous offrir. En commençant un programme d'exercice, vous augmenterez de beaucoup la valeur de ce cadeau. Plusieurs études confirment que l'activité physique est l'antidote parfait aux symptômes de sevrage. Elle diminue le stress, les humeurs négatives ainsi que les risques de prise de poids et de rechute. »


Tabagisme au Québec :

  • Au Québec, près de 20 pour cent de la population âgée de 12 ans et plus fume (soit près de 1,4 million de Québécois -- 5,4 millions de Canadiens ou 18,1 pour cent)

Cancer et tabac : les faits

  • Cesser de fumer diminue le risque de développer au moins 18 types de cancer, dont ceux du poumon, de la gorge, de la bouche, de l'estomac, du pancréas et du rein.
  • Environ 30 pour cent des décès par cancer au Québec (environ 26 pour cent au Canada), sont imputables à eux seuls, au cancer du poumon.
  • Environ 85 pour cent des cas de cancer du poumon au Canada sont causés par le tabagisme, et les fumeurs raccourcissent leur vie de huit à dix ans.
  • En 2016, on estime qu'environ 8600 Québécois (28 400 Canadiens) recevront un diagnostic de cancer du poumon et qu'environ 6500 Québécois (20 800 Canadiens) mourront de ce type de cancer.
  • Le cancer du poumon tue deux fois plus de Québécoises que le cancer du sein et quatre fois plus de Québécois que le cancer de la prostate.

Grâce à nos partenaires en arrêt tabagique NICODERMMD et NICORETTEMD, tous les participants admissibles recevront des bons donnant droit à une réduction à l'achat d'un produit de remplacement de la nicotine pour les aider à cesser de fumer.

_______________________________

  1. Je cours, j'écrase! fait l'objet d'une étude menée par des chercheurs de l'Université de la Colombie-Britannique, pour son potentiel à titre de programme de prévention des maladies chroniques. Les résultats sont basés sur les réponses obtenues des participants sondés l'an dernier, six mois après avoir complété le programme.

 

SOURCE Société canadienne du cancer (Division du Québec)

Renseignements : André Beaulieu, porte-parole et conseiller principal, Communication, Société canadienne du cancer, abeaulieu@quebec.cancer.ca - 514 217-8327


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.