Jamie Salé, David Pelletier et les équipes féminine et masculine de hockey médaillées d'or en 2002 en tête des intronisés au Temple de la renommée olympique du Canada 2009



    Le Dr Jean Grenier recevra l'Ordre olympique

    VANCOUVER, le 22 janv. /CNW/ - En se remémorant les performances
réalisées il y a sept ans aux Jeux olympiques d'hiver à Salt Lake City, on se
souvient des deux patineurs artistiques canadiens qui avaient gagné une
médaille d'or après avoir reçu une médaille d'argent et des deux équipes
canadiennes de hockey qui ont défait le pays hôte, les Etats-Unis, permettant
ainsi au Canada d'obtenir sa première médaille d'or olympique au hockey en 50
ans. Le 26 mars, le Comité olympique canadien (COC) honorera ces athlètes et
d'autres légendes sportives à l'occasion du dîner de gala et de la cérémonie
d'intronisation au Temple de la renommée olympique du Canada 2009.
    En tête d'une liste de cinq nouveaux membres du Temple de la renommée
figurent Jamie Salé et David Pelletier, le couple de patineurs artistique
médaillé d'or en 2002 après avoir été touchés par un scandale entourant le
jugement de leur épreuve, ainsi que les équipes féminine et masculine de
hockey 2002 qui ont surmonté la pression de l'histoire pour décrocher une
médaille d'or.
    "Réaliser le rêve de notre vie de faire partie de l'équipe olympique et
de remporter une médaille d'or fut un moment spécial et gratifiant pour nous
deux", a déclaré Salé. "C'est un grand honneur de faire son entrée au Temple
de la renommée olympique du Canada, et nous nous sentons vraiment chanceux
d'avoir été nommés. C'est extraordinaire de se retrouver aux côtés d'autant
d'athlètes fantastiques qui ont travaillé si fort et qui ont dédié une partie
de leur vie à la réalisation de leurs objectifs."
    Au nombre de ceux qui feront leur entrée au Temple de la renommée
olympique du Canada 2009 figure Howard Firby, qui, pendant trois décennies, a
entraîné les meilleurs nageurs canadiens y compris la triple médaillée Elaine
Tanner. Le Dr Robert Hindmarch, qui a laissé un héritage durable au hockey
amateur d'un bout à l'autre du Canada, sera intronisé à titre de bâtisseur. La
cérémonie se tiendra à l'hôtel Westin Bayshore à partir de 17 h 30.
    L'Ordre olympique du Canada sera attribué au Dr Jean Grenier, qui est
membre de plusieurs panthéons pour son dévouement à l'égard du sport du
patinage de vitesse au Canada. Ancien président de Patinage de vitesse Canada
et membre du Comité exécutif du COC, le Dr Grenier était le chef de mission du
Canada lors des premiers Jeux d'hiver organisés au pays - Calgary 1988.
L'Ordre olympique du Canada reconnaît les personnes qui ont fait du Mouvement
olympique le travail de toute une vie et qui l'ont servi avec distinction.
    Dans le cadre de la fin de semaine du Temple de la renommée, sur le site
des prochains Jeux olympiques d'hiver de 2010, se dérouleront également un
programme de sensibilisation communautaire, un dîner-conférence, la réception
de bienvenue au congrès, l'Assemblée générale annuelle ainsi que les réunions
du Comité exécutif et du Conseil d'administration.
    Les billets pour le dîner de gala et la cérémonie d'intronisation au
Temple de la renommée olympique du Canada 2009 sont maintenant en vente et
peuvent être obtenus en communiquant avec Nishi Aubin, gestionnaire des
événements, au 416-324-4136.

    
    Le Temple de la renommée olympique du Canada rend hommage à ceux qui ont
servi la cause du Mouvement olympique avec distinction. Les personnes qui
seront intronisées en 2009 sont :

    Jamie Salé et David Pelletier : Ils ont commencé à patiner ensemble en
    1998, et en peu de temps, ils sont devenus champions du monde et
    champions olympiques. Quatrièmes aux Championnats du monde de 2000, Salé
    et Pelletier ont décroché le titre mondial en 2001 - devenant le premier
    couple au Canada à réussir cet exploit depuis 1993. Pour cela, ils ont
    été nommés athlètes canadiens de l'année et ont reçu le Trophée Lou
    Marsh. Leur performance aux Jeux olympiques d'hiver de 2002 à Salt Lake
    City est inscrite dans les annales du sport. Sur la musique de "Love
    Story", Salé et Pelletier ont exécuté un programme libre sans faute dans
    la finale et à l'issue duquel ils semblaient avoir gagné l'or. Cependant,
    leurs notes finales les ont placés derrière les Russes, et leur ont
    permis d'obtenir la médaille d'argent. Plusieurs jours plus tard, on a
    découvert qu'une juge française avait voté pour les Russes dans le cadre
    d'un échange de votes. Dans la controverse, l'Union internationale de
    patinage a annoncé que Salé et Pelletier recevraient également une
    médaille d'or et qu'ils partageraient la première marche du podium avec
    les Russes.

    L'équipe féminine canadienne de hockey 2002 : Après une médaille d'argent
    en 1998, l'équipe féminine olympique de hockey a pris sa revanche sur les
    Etats-Unis en 2002 en remportant une victoire de 3-2 qui leur a permis de
    décrocher leur première médaille d'or. Entraînée par Danièle Sauvageau
    (qui a été intronisée l'année dernière au Temple de la renommée olympique
    du Canada), Equipe Canada est d'abord revenue de l'arrière dans un match
    contre la Finlande en demi-finale. L'équipe américaine avait gagné les
    huit matchs préparatoires au tournoi olympique contre Equipe Canada
    inscrivant ainsi un score combiné de 31-13. Malgré un ratio de 13-4
    pénalités en faveur des Etats-Unis, les Canadiennes ont décroché l'or
    grâce à la force de la gardienne de but Kim St. Pierre et aux buts
    marqués par Caroline Ouellette, Jayna Hefford et la joueuse par
    excellence du tournoi Hayley Wickenheiser. Danielle Goyette et
    Wickenheiser ont toutes les deux fini en tête du tournoi en ce qui a
    trait au nombre de points marqués, avec 10 points chacune.

    L'équipe canadienne masculine de hockey 2002 : Mise sur pied par Wayne
    Gretzky et menée par le gardien de but étoile Martin Brodeur, Equipe
    Canada a défait les Etats-Unis pour obtenir sa première médaille d'or
    depuis 1952. Dix millions de personnes ont regardé le match sur CBC, soit
    le plus important auditoire pour un programme télévisé canadien à ce
    jour. Dans ce match décisif, les Canadiens Joe Sakic et Jarome Iginla ont
    inscrit chacun deux buts dans le filet du gardien américain Mike Richter,
    qui avait contré l'offensive canadienne six ans plus tôt à la Coupe du
    monde de hockey. Le match de la médaille d'or était le cinquième match
    auquel participait Brodeur au tournoi olympique, et il n'a perdu aucun de
    ses matchs. Il n'a alloué qu'une moyenne de 1,80 but par rencontre en
    arrêtant 100 tirs sur 109. Au cours du tournoi, Sakic a inscrit sept
    points tandis que Mario Lemieux et Steve Yzerman en ont marqué six
    chacun.

    Howard Firby (entraîneur, natation) : Firby a appliqué l'étude de la
    cinétique et de l'anatomie à l'équipe de natation du Canada, pour
    laquelle il a été l'un des meilleurs entraîneurs. Firby a contribué à la
    fondation du club de natation Canadian Dolphin Swim Club en 1956, club
    qui a dominé la natation dans les années 1960. Aux Jeux olympiques de
    1960 à Rome, la plupart des membres de l'équipe féminine de natation
    venaient du Dolphin Swim Club. Entraîneur-chef de l'équipe olympique de
    natation de 1964, Firby fut également l'entraîneur de plusieurs des
    grands nageurs canadiens comme la triple médaillée olympique Elaine
    Tanner et Mary Stewart, qui a établi deux records du monde en nage
    papillon en 1962. Auteur du livre "Howard Firby on Swimming" (1975), il
    est membre du Panthéon des sports canadiens et du Temple de la renommée
    international de la natation. Il est décédé en 1991 à Vancouver.

    Dr Robert Hindmarch (bâtisseur, hockey) : En 1964, le Dr Hindmarch était
    directeur général et entraîneur adjoint de l'équipe olympique canadienne
    de hockey qui était alors composée de joueurs amateurs qui fréquentaient
    l'Université de la Colombie-Britannique (UBC). Le Dr Hindmarch, qui a été
    vice-président de l'Association olympique canadienne, est membre à vie du
    COC. Il a également été le chef de mission du Canada aux Jeux olympiques
    d'hiver de 1984 à Sarajevo. Il entretient depuis longtemps des liens avec
    l'UBC, où il a été entraîneur de l'équipe de hockey pour 11 des 12
    saisons gagnantes dans les années 1960 et 1970. Il a fait une
    contribution importante au hockey au Canada, en travaillant avec
    plusieurs des associations amateurs de hockey au pays et en publiant
    plusieurs traités sur les techniques d'entraînement.

    Dr Jean Grenier (patinage de vitesse, Ordre olympique du Canada) : Membre
    du Temple de la renommée olympique du Canada et du Panthéon des sports
    canadiens, le Dr Grenier était le chef de mission du Canada lors des Jeux
    olympiques d'hiver de 1988 à Calgary et le chef de mission adjoint quatre
    ans plus tôt. Le Dr Grenier a été un administrateur dévoué pour le
    patinage de vitesse. Il a fondé la Fédération québécoise de patinage de
    vitesse en 1970, ensuite il est devenu membre du Comité exécutif de
    l'Association canadienne de patinage de vitesse en 1972 et son président
    en 1976. Il a fait sa plus grande contribution au patinage de vitesse sur
    courte piste, pour lequel il a mis sur pied un comité technique à l'Union
    internationale de patinage au sein duquel pareil comité était jusqu'alors
    inexistant. Les 20 années consacrées par le Dr Grenier au patinage de
    vitesse courte piste se sont soldées par l'ajout de ce sport comme
    discipline en démonstration aux Jeux de Calgary et comme sport olympique
    en 1992. Le Comité international olympique lui a décerné l'Ordre
    olympique en 1998.
    

    Le Comité olympique canadien est un organisme national, privé, sans but
lucratif, voué à l'excellence sportive. Il est responsable de la participation
du Canada au Mouvement olympique, y compris de la participation du Canada aux
Jeux olympiques et aux Jeux panaméricains. Par ailleurs, le COC gère tout un
éventail de programmes culturels et éducatifs visant à faire la promotion du
Mouvement olympique au Canada. Pour de plus amples renseignements, veuillez
visiter le site Web du COC au www.olympic.ca.




Renseignements :

Renseignements: Steve Keogh, Directeur, Communications, Comité olympique
canadien, Tél.: (416) 324-4146, Cell.: (416) 806-3949, Courriel:
skeogh@olympic.ca; Isabelle Hodge, Gestionnaire, relations médias, Comité
olympique canadien, Tél.: (416) 324-4122, Cell.: (416) 806-4342, Courriel:
ihodge@olympic.ca

Profil de l'entreprise

Comité olympique canadien

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.