Jacques Duchesneau doit préciser ses accusations contre les médias

MONTRÉAL, le 26 sept. 2011 /CNW Telbec/ - La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) est préoccupée par les propos formulés par Jacques Duchesneau, dimanche soir lors de l'émission Tout le monde en parle.

Le directeur de l'Unité anticollusion (UAC) a dit qu'il avait été pris à partie par des journalistes, sans les nommer, depuis son arrivée à l'UAC. Il déplore que des informations erronées aient été livrées à son sujet, et que son unité soit constamment ciblée par certains reporters. Le patron de L'UAC sous-entend finalement que certains médias font le jeu du crime organisé.

Ces allégations sont graves, mais elles sont si vagues qu'elles doivent être précisées. La FPJQ invite M. Duchesneau à livrer le fond de sa pensée, lors de sa comparution en commission parlementaire demain. Ses allégations à peine détaillées sont de nature à entraîner la méfiance et la suspicion de la population à l'égard de tous les journalistes qui enquêtent courageusement sur les dérapages dans l'industrie de la construction, la collusion et la corruption alléguées dans l'octroi des contrats publics.

Les journalistes et leurs médias respectifs n'ont pas «rêvé» à ces problèmes de fond. Pendant qu'une bonne partie de la société civile réclame depuis des mois une enquête publique, les journalistes mènent leur enquête. N'eut été de leur travail inestimable, le débat de société sur ces questions fondamentales dans une démocratie n'aurait pas la vigueur qu'on lui connaît aujourd'hui.

Si M. Duchesneau a des griefs ou des doléances à adresser à des journalistes en particulier, qu'il les nomme et qu'il justifie son propos.

Par ailleurs, la FPJQ profite de cette occasion pour rappeler aux élus, titulaires de charges publiques et personnalités publiques qu'il n'est pas de bon de ton de s'en prendre aux journalistes. Cette mauvaise habitude, qui consiste à tirer sur le messager pour ne pas répondre à la question de fond, est déjà bien présente sur la scène politique municipale. Il serait malheureux qu'elle s'étende à d'autres sphères d'activité.

SOURCE FEDERATION PROFESSIONNELLE DES JOURNALISTES DU QUEBEC

Renseignements :

Brian Myles, président Fédération professionnelle des journalistes du
Québec
514 262-2860


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.