Isabelle Morin, solidaire de Jérémie Duval et de sa famille, ressortissants français résidents de Lachine, menacés de déportation

MONTRÉAL, le 11 févr. 2015 /CNW Telbec/ - Une conférence de presse s'est tenue ce matin au complexe Guy-Favreau à laquelle étaient présents Isabelle Morin, députée fédérale de NDG--Lachine, Michel Bourbeau, président de la Corporation des carrossiers professionnels du Québec, Gilles-André Rail, propriétaire du garage Fix Auto Lachine ainsi que Jérémie Duval et sa conjointe Claire Jacquier.

Jérémie Duval, résident de Lachine d'origine française, s'est vu refuser sa demande de résidence permanente et interdire de séjourner sur le territoire canadien. L'ambassade du Canada à Paris lui aurait indiqué par courrier que ce refus était motivé par des raisons de sécurité. Monsieur Duval a commis un délit de conduite en état d'ébriété en août 2010 en France. Ce délit a été pardonné par le tribunal correctionnel de Bonneville qui a effacé son casier judiciaire. « Aux yeux de la justice française, M. Duval n'a plus d'antécédent criminel, mais ici, on lui interdit de séjourner sur le territoire. C'est un non-sens! », a commenté la députée NPD de Notre-Dame-de-Grâce--Lachine, Isabelle Morin.

M. Duval est venu au Canada accompagné de sa femme, dans le cadre d'un programme d'immigration pour la main d'œuvre qualifiée. Ils se sont parfaitement intégrés à notre communauté. Leur enfant est né en sol canadien. M. Duval est compagnon carrossier, une qualification rare au Québec. Son employeur actuel, l'entreprise Fix Auto Lachine,  cherche à faire venir un deuxième employé car un seul ne suffit pas à satisfaire la demande. La déportation de M. Duval aurait donc un coût économique considérable pour l'entreprise. « Cette situation aura des répercussions malheureuses pour M. Duval et sa famille, mais elle pénalisera aussi son employeur et le Québec, en les privant sans raison valable d'un ouvrier qualifié dont ils ont grand besoin. Les conservateurs prônent l'immigration des personnes qualifiées au Canada mais en réalité, ils font tout le contraire! » a commenté Isabelle Morin.

La députée a également souligné qu'il était impossible pour le couple de faire appel de cette décision puisqu'ils n'ont toujours pas reçu de notification officielle de l'Agence des services frontaliers. « Des cas comme celui de M. Duval démontrent que la politique d'immigration des conservateurs n'a pas de sens. Ils s'appliquent à refermer chaque jour un peu plus les portes de notre pays sans la moindre considération pour les situations particulières », a conclu Madame Morin.

La députée de Notre-Dame-de-Grâce--Lachine a appelé au cours de la conférence de presse, le ministre de la Sécurité publique Blaney, à mettre une pause sur tout processus d'extradition, dans les plus brefs délais, afin que les autorités canadiennes puissent réviser le cas de M. Duval.

 

SOURCE Assistant de circonscription Notre-Dame-de-Grâce-Lachine

Bas de vignette : "Isabelle Morin, députée fédérale de NDG--Lachine, en compagnie de Jérémie Duval et de sa conjointe, Claire Jacquier, ressortissants français résidents de Lachine et menacés de déportation (Groupe CNW/Assistant de circonscription Notre-Dame-de-Grâce-Lachine)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150211_C5836_PHOTO_FR_12032.jpg

Renseignements : Niall Clapham-Ricardo, Assistant de circonscription, (514) 639-8071, isabelle.morin.c1b@parl.gc.ca

Profil de l'entreprise

Assistant de circonscription Notre-Dame-de-Grâce-Lachine

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.