Irak/Etats-Unis - L'armée américaine porte plainte contre le photographe Bilal Hussein après 19 mois de détention : Reporters sans frontières demande de la transparence



    MONTREAL, le 20 nov. /CNW Telbec/ - Le département américain de la
Défense a annoncé, le 19 novembre 2007, avoir formellement déposé plainte
auprès d'une cour irakienne contre Bilal Hussein, photographe de l'agence
Associated Press (AP), détenu depuis le 12 avril 2006. Reporters sans
frontières demande aux autorités américaines de faire preuve de transparence
dans cette affaire.
    "Il aura fallu plus d'un an et demi à l'armée américaine pour engager une
procédure judiciaire contre ce journaliste sans pour autant en divulguer la
teneur. Le flou juridique entretenu autour de cette affaire est à la fois
inacceptable et inquiétant. Les avocats de Bilal Hussein devront se présenter
devant le juge sans pouvoir préparer la défense de leur client, étant donné
que les autorités américaines refusent de divulguer à l'avance les preuves
qu'elles affirment détenir", a déclaré l'organisation.
    Les charges exactes retenues contre Bilal Hussein n'ont jamais été
révélées au cours de ces dix-neuf mois de détention. Cependant l'armée a
laissé entendre à plusieurs reprises que le photographe d'AP était soupçonné
d'entretenir des liens "inappropriés" avec des insurgés au vu des photos que
ces derniers le laissaient prendre. Les avocats de l'agence de presse
américaine ont mené une enquête en Irak par leurs propres moyens. Et selon
l'un d'entre eux, "aucun élément ne permet de conclure que Bilal Hussein
menait d'autres activités que celles liées à un journaliste dans une zone de
guerre".
    Selon Geoff Morrell, porte-parole du département américain de la Défense,
l'armée américaine détiendrait des "preuves irréfutables et convaincantes que
Bilal Hussein est une menace pour la sécurité et la stabilité en Irak". La
justice irakienne devra se prononcer sur la recevabilité de la plainte déposée
par les Etats-Unis. Une première audience devrait avoir lieu le 28 novembre
2007.
    Le président de l'agence AP, Tom Curley, a demandé la libération de Bilal
Hussein. "Si nous gardons l'espoir qu'une solution sera rapidement trouvée
pour mettre un terme à la longue détention de Bilal Hussein, nous craignons
que ses droits au regard de la loi continuent d'être ignorés", a-t-il affirmé.
    Bilal Hussein, 36 ans, a été arrêté, le 12 avril 2006, par des soldats
américains dans la ville de Ramadi (110 km à l'ouest de Bagdad), qui avaient
investi son domicile pour y établir un poste d'observation temporaire. Il est
détenu à la prison de Camp Cropper (près de l'aéroport de Bagdad).




Renseignements :

Renseignements: Emily Jacquard, Directrice générale, Reporters sans
frontières Canada, (514) 521-4111, Cell: (514) 258-4208, Telec.: (514)
521-7771, rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.