Irak - Le journaliste britannique de CBS toujours aux mains de ses ravisseurs, son interprète irakien libéré



    MONTREAL, le 14 fév. /CNW Telbec/ - Reporters sans frontières se réjouit
de la libération, le 13 février 2008, de l'interprète irakien de la chaîne de
télévision américaine CBS kidnappé à Bassorah (590 km au sud de Bagdad) deux
jours plus tôt. Selon plusieurs sources irakiennes, les ravisseurs seraient
disposés à libérer rapidement le journaliste britannique qu'il accompagnait.
    "La mobilisation doit se poursuivre tant que le correspondant britannique
de la chaîne ne sera pas libéré à son tour par les ravisseurs. Nous espérons
que les interventions du mouvement chiite de Moqtada Sadr porteront rapidement
leur fruit afin que le journaliste retrouve sa famille sain et sauf", a
déclaré l'organisation.
    Selon Walid Al-Khouzaii, membre du bureau du mouvement de Moqtada Sadr à
Bassorah, le correspondant britannique de la chaîne de télévision américaine
CBS, dont l'identité n'a pas été rendue publique, devrait bientôt être libéré.
Son interprète irakien a été relâché le 13 février 2008. Des représentants du
mouvement sadriste, très influent dans le sud du pays, ont établi un contact
avec les ravisseurs pour les convaincre de mettre fin aux prises d'otages.
    "Nous devons protéger les journalistes parce qu'ils sont des témoins
majeurs de ce qui se passe dans le pays. Les groupes armés responsables des
exactions contre les professionnels des médias sont principalement motivés par
l'appât du gain, même si certains d'entre eux tentent de justifier leur action
par des raisons politiques ou religieuses", a affirmé Walid Al-Khouzaii à
Reporters sans frontières.
    En 2007, 25 journalistes et collaborateurs des médias ont été kidnappés
dans le pays et depuis le début du conflit en 2003, 208 ont trouvé la mort
dans l'exercice de leur fonction.
    En août 2004, un journaliste de l'hebdomadaire britannique
Sunday Telegraph, James Brandon, avait été libéré suite à l'intervention de
Cheikh Akram al-Kaabi, un proche collaborateur de Moqtada Sadr.
    Dans une autre affaire, le corps criblé de balles du journaliste
indépendant Haidar Mijwit Hamdane, 27 ans, a été retrouvé le 12 février 2008
dans le centre de Bagdad. Il avait disparu deux jours plus tôt en sortant des
locaux de l'Association des jeunes journalistes irakiens.

    Reporters sans frontières a publié, le 13 février, le rapport annuel 2008
de la liberté de la presse dans le monde. Consulter le chapitre Irak
(http://www.rsf.org/article.php3?id_article=25301)




Renseignements :

Renseignements: Katherine Borlongan, Directrice générale, Reporters sans
frontières, (514) 521-4111, Cell: (514) 258-4208, Télécopieur: (514) 521-7771,
rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.