Irak - Deux professionnels des médias tués, deux autres enlevés à Bagdad



    MONTREAL, le 20 mars /CNW Telbec/ - Reporters sans frontières a appris la
mort de deux journalistes irakiens pris pour cibles par des groupes armés à
Bagdad. Ces assassinats portent à 155 le nombre de professionnels des médias
tués en Irak depuis le début du conflit en mars 2003. Le 16 mars dernier,
Reporters sans frontières avait réuni 153 militants et volontaires brandissant
symboliquement les portraits de 153 journalistes français vivants, afin
d'attirer l'attention du public sur les ravages provoqués par les attaques
contre la presse en Irak. Moins d'une semaine plus tard, ce bilan s'est d'ores
et déjà alourdi.
    "Nous tenons à saluer la détermination et le courage des dizaines de
journalistes qui continuent d'exercer leur profession en dépit des attentats,
enlèvements et embuscades qui visent la presse quotidiennement. Il est urgent
que les autorités irakiennes mettent en place des structures sécuritaires et
juridiques pour combattre l'impunité qui permet la poursuite de ces attaques",
a déclaré l'organisation.
    Le corps de Hamid Al-Douleimi, 37 ans, un réalisateur de la chaîne de
télévision Al-Nahrain ("les deux rives") a été retrouvé le 19 mars 2007 à la
morgue de Bagdad. Il avait été enlevé deux jours auparavant à la sortie des
locaux de la chaîne. D'après les rapports d'autopsie, le journaliste aurait
été torturé. Deux autres employés d'Al-Nahrain avaient été tués en mai 2006
après avoir été arrêtés à un faux barrage dans la capitale irakienne.
    Dans une autre affaire, le rédacteur en chef du quotidien Al-Safir,
Hussein Al Jabouri, 63 ans, a succombé à ses blessures, le 16 mars 2007, dans
un hôpital d'Amman. Le journaliste avait été transporté en Jordanie après être
tombé dans un guet-apens, le 11 février, devant son domicile de Bagdad,
pendant lequel il avait été grièvement blessé.
    Par ailleurs, on est toujours sans nouvelles de Karim Manhal, 48 ans,
chroniqueur de Radio Dijla, enlevé le 17 mars 2007 avec son chauffeur,
Thamir Sabri, dans le quartier Al Jami'a à Bagdad. Quatre hommes armés et
masqués ont intercepté leur véhicule près des locaux de la chaîne. Ce
kidnapping n'a pas été revendiqué.

    Reporters sans frontières défend les journalistes emprisonnés et la
liberté de la presse dans le monde. L'organisation compte neuf sections
nationales (Allemagne, Autriche, Belgique, Canada, Espagne, France, Italie,
Suède et Suisse), des représentations à Bangkok, Londres, New York, Tokyo et
Washington, et plus de 120 correspondants dans le monde.




Renseignements :

Renseignements: Emily Jacquard, Responsable de la section canadienne,
Reporters sans frontières, (514) 521-4111, Cell: (514) 258-4208, Fax: (514)
521-7771, rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.