IPM parvient à un accord jalon avec Pfizer pour développer un médicament antirétroviral approuvé par la FDA sous forme de microbicide vaginal



    SILVER SPRING, Maryland, le 30 janv. /CNW/ - Dans le but de développer le
pipeline des outils de prévention du VIH en cours de développement,
l'International Partnership for Microbicides (IPM) annonce que Pfizer Inc.
(Pfizer) a accepté de donner à IPM une licence libre de toute redevance pour
le maraviroc, son traitement VIH récemment approuvé, en tant que microbicide
dans la prévention des infections par le VIH. Le maraviroc, vendu sous la
marque Selzentry(TM)/Celsentri(R), est un médicament d'une nouvelle classe
d'antirétroviraux connus sous le nom d'antagonistes du CCR5, qui fonctionnent
pour empêcher l'infection par le VIH en empêchant le virus de pénétrer dans
les cellules cibles.
    Cet accord marque la deuxième fois seulement qu'une société
pharmaceutique accorde une licence pour un traitement VIH déjà approuvé afin
que celui-ci soit développé en tant que microbicide. Les chercheurs espèrent
que les données d'innocuité et d'efficacité du maraviroc en tant que thérapie
accélèreront son développement en tant que microbicide.
    "Cet accord ajoute un nouveau composé prometteur dans le pipeline de
l'IPM, ce qui va nous permettre d'explorer de nouvelles manières d'empêcher
l'infection par le VIH", a expliqué Dr Zeda Rosenberg, chef de la direction de
l'International Partnership for Microbicides. "Pfizer et les autres
partenaires industriels de l'IPM méritent d'être reconnus pour leur statut de
leader dans l'effort mondial visant à protéger les femmes contre le VIH."
    Les microbicides sont des produits sous forme de gels et de films qui
peuvent être appliqués par voie vaginale pour empêcher la transmission
sexuelle du VIH. L'IPM développe également d'autres méthodes d'administration
telles que les anneaux vaginaux à longue durée qui libèrent le médicament
progressivement.
    "Pfizer est fier de contribuer à l'effort visant à développer un
microbicide sécuritaire et efficace avec la possibilité de donner aux femmes
du monde entier de nouveaux moyens de se protéger contre le VIH", a déclaré le
vice-président de Pfizer, Dr Jack Watters. "En raison du mécanisme d'action du
maraviroc qui bloque la pénétration du VIH dans les cellules CD4, la
possibilité de son utilisation dans un microbicide est très intéressante. Non
seulement nous développons de nouveaux médicaments destinés à combattre le
sida, mais nous nous engageons également à chercher de nouvelles manières dont
nos médicaments peuvent être utilisés pour ralentir, voire arrêter cette
épidémie."
    Dans le cadre de cet accord, l'IPM devrait travailler pour développer le
maraviroc en tant que microbicide vaginal, avec le droit de développer,
fabriquer et distribuer le microbicide dans les pays émergents. Pfizer a
accordé ces droits à l'IPM sans redevance.
    "Les femmes vivant dans les pays émergents sont particulièrement
vulnérables au VIH et ont urgemment besoin de nouveaux moyens pour se
protéger", a indiqué Dr Tachi Yamada, président du programme Global Health de
la Fondation Bill & Melinda Gates. "Le fait que Pfizer offre l'un de ses
nouveaux médicaments les plus importants au bénéfice des plus pauvres est la
preuve d'un engagement spécial. J'espère que leur exemple montrera le chemin à
d'autres compagnies et que celles-ci envisageront la manière dont elles
peuvent également s'attaquer à des défis de santé mondiaux."
    A l'heure actuelle, cinq des plus importantes compagnies pharmaceutiques
ont conclu des partenariats avec l'IPM. En mars 2004, l'IPM a signé un accord
avec la filiale de Johnson & Johnson, Tibotec Pharmaceuticals Ltd. afin de
développer la dapivirine, l'inhibiteur non nucléosidique de transcriptase
inverse de la compagnie, en tant que microbicide. En octobre 2005, l'IPM a
également conclu des accords avec Merck & Co. et Bristol-Myers Squibb afin de
développer des composés antagonistes du CCR5 et inhibiteurs de pénétration en
début de développement et, en décembre 2006, l'IPM est parvenu à un accord
avec Gilead Sciences pour développer le ténofovir (PMPA), un inhibiteur
nucléosidique de transcriptase inverse.
    Le VIH/sida se classe parmi les maladies les plus dévastatrices au monde
car il s'est répandu rapidement et affecte principalement des populations
jeunes dans leurs années les plus productives. Les femmes, en particulier
celles vivant dans les pays émergents, supportent un fardeau croissant de
l'épidémie à la fois en tant que soignantes pour les malades et également en
raison du risque plus élevé d'infection due à de plus grandes vulnérabilités
physiologiques, économiques et sociales. Selon l'ONU, en Afrique
subsaharienne, près de 61 % des adultes atteints du VIH sont des femmes. Dans
nombre de pays africains, les femmes et les jeunes filles âgées de 15 à 24 ans
sont trois fois plus susceptibles d'être infectées par le VIH que leurs
compatriotes masculins.

    A propos de l'IPM : L'International Partnership for Microbicides a été
créé en 2002 afin d'accélérer la découverte, le développement et la
disponibilité des microbicides pour prévenir la transmission du VIH chez les
femmes. En filtrant les composés, concevant des formulations optimales,
établissant les capacités de fabrication, développant les sites d'essai et
menant des études cliniques, l'IPM se consacre à améliorer l'efficacité de
tous les efforts pour développer et administrer des microbicides sécuritaires
et efficaces dans les plus brefs délais. http://www.ipm-microbicides.org

    A propos de Pfizer : Fondée en 1849, Pfizer est la plus grande société
pharmaceutique mondiale orientée sur la recherche qui envisage de nouvelles
approches pour améliorer la santé. Pfizer découvre, développe, fabrique et
fournit des médicaments de prescription de qualité, sécuritaires et efficaces
pour traiter et prévenir les maladies chez les humains et les animaux. Pfizer
collabore également avec des communautés soignantes, les gouvernements et les
communautés locales du monde entier pour améliorer l'accès à ses médicaments
et fournir des soins de santé de meilleure qualité et un meilleur support de
système de santé. http://www.pfizer.com

    

SOURCE International Partnership for Microbicides Site Internet : http://www.ipm-microbicides.org http://www.pfizer.com/

Renseignements :

Renseignements: PERSONNE-RESSOURCE: Steve Taravella d'IPM,
staravella@ipm-microbicides.org, (301) 608-2221; ou Shreya Jani de Pfizer,
shreya.jani@pfizer.com, (212) 733-4889

Profil de l'entreprise

INTERNATIONAL PARTNERSHIP FOR MICROBICIDES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.