Investissements dans le secteur des services préhospitaliers d'urgence - UN NOUVEAU PROGRAMME D'ETUDES EN SOINS PREHOSPITALIERS D'URGENCE OFFERT PAR LE CEGEP DE L'OUTAOUAIS ET 650 000 $ POUR LE CENTRE DE COMMUNICATION SANTE



    GATINEAU, QC, le 14 janv. /CNW Telbec/ - Le ministre responsable de la
région de l'Outaouais et député de Chapleau, monsieur Benoît Pelletier, a
annoncé aujourd'hui la création du programme d'études collégiales Soins
préhospitaliers d'urgence qui sera offert par le Cégep de l'Outaouais dès
septembre 2008. Lors de cette même rencontre, le ministre a également confirmé
l'octroi à l'Outaouais d'un montant de 650 000 $ pour pourvoir au
fonctionnement du nouveau centre de communication santé de la région. Pour
l'occasion, monsieur Pelletier était accompagné de la députée de Gatineau et
adjointe parlementaire à la ministre de l'Education, du Loisir et du Sport et
ministre de la Famille, madame Stéphanie Vallée, du député de Hull, monsieur
Roch Cholette, de la députée de Pontiac, madame Charlotte L'Ecuyer et du
député de Papineau, monsieur Norman MacMillan.

    Le nouveau programme d'études

    Le nouveau programme d'études pourra être implanté au Cégep de
l'Outaouais grâce à une aide financière de 420 000 $, octroyée en vertu du
Plan triennal d'immobilisations du ministère de l'Education, du Loisir et du
Sport. "Cette annonce est une excellente nouvelle pour la région. Je suis fier
que mon gouvernement tienne parole et, qu'une fois de plus, il agisse
concrètement pour offrir dans plusieurs régions du Québec une formation de
qualité adaptée aux besoins du milieu. Ainsi, nous mettons tout en oeuvre pour
offrir aux élèves du collégial une formation de qualité, arrimée aux besoins
de la collectivité", a déclaré monsieur Pelletier.
    Depuis 2005, le gouvernement du Québec travaille à améliorer la
qualification du personnel des soins préhospitaliers d'urgence. Pour ce faire,
le ministère de l'Education, du Loisir et du Sport, le ministère de la Santé
et des Services sociaux et les cégeps concernés ont élaboré un nouveau
programme d'études permettant de répondre aux besoins de formation des futurs
techniciens ambulanciers.
    Actuellement, les cégeps d'Ahuntsic, de Sainte-Foy et John Abbott, ainsi
que le Campus Notre-Dame-de-Foy offrent le programme Soins préhospitaliers
d'urgence. Après analyse des besoins de formation, la ministre de l'Education,
du Loisir et du Sport et ministre de la Famille, madame Michelle Courchesne, a
décidé de majorer le nombre de places disponibles dans ce programme, afin de
le rendre accessible sur l'ensemble du territoire québécois. Notamment, les
cégeps de l'Abitibi-Témiscamingue, de Rivière-du-Loup, de Chicoutimi et de
l'Outaouais ont aussi été autorisés à offrir le programme dès septembre 2008.
    "L'implantation de ce programme d'études au Cégep de l'Outaouais est en
lien direct avec deux grandes priorités de notre gouvernement soit, la santé
et l'éducation. Grâce à la concertation des cégeps et de notre gouvernement,
le réseau des soins préhospitaliers d'urgence de la région et de tout le
Québec profitera d'une nouvelle main-d'oeuvre hautement qualifiée", a fait
valoir la députée Stéphanie Vallée.

    650 000 $ pour le Centre de communication santé

    Le ministre Pelletier est heureux d'annoncer également qu'une somme
supplémentaire de 650 000 $ est accordée de façon récurrente à la région de
l'Outaouais; montant qui est nécessaire au fonctionnement du centre de
communication santé mis sur pied par l'Agence de la santé et des services
sociaux de l'Outaouais au cours de l'été 2007, en partenariat avec la
Coopérative des paramédics de l'Outaouais. "Les centres de communication santé
du Québec sont responsables du traitement des appels urgents en matière de
santé, ainsi que de la répartition des ressources ambulancières et des
premiers répondants. Il s'agit en quelque sorte du centre névralgique et du
maillon central du continuum de soins préhospitaliers", a-t-il ajouté.
    Le député de Hull, monsieur Roch Cholette, a rappelé le rôle majeur joué
par la Coopérative des paramédics de l'Outaouais, responsable des services
ambulanciers dans toute la région. "Le Centre de communication santé pourra
traiter dans les meilleures conditions possibles quelque 34 000 appels par
année. Avec les nouveaux investissements, le budget annuel total du Centre
passe sera dorénavant à plus de 1,5 million de dollars, ce qui lui permettra
de bien jouer son rôle de maillon central du continuum de soins
préhospitaliers. Non seulement sera-t-il en mesure de coordonner efficacement
les transports ambulanciers, mais il pourra aussi répartir les équipes de
premiers répondants, dans le respect de la chaîne d'interventions
préhospitalières au Québec", a-t-il déclaré.
    Le président-directeur général par intérim de l'Agence, Dr Guy
Morissette, s'est réjoui de ces deux investissements significatifs. "Le Centre
de communication nous permettra d'améliorer la qualité des services
préhospitaliers. Le nouveau programme de formation facilitera quant à lui le
recrutement de nouveaux paramédics. On sait qu'une personne formée en
Outaouais à beaucoup plus de chance de choisir notre région pour y
travailler", a insisté Dr Morissette.
    "Au cours des dernières années, notre gouvernement a posé des gestes
importants de valorisation de la profession des techniciens ambulanciers.
Notre bilan est positif : nous avons procédé à l'instauration d'un diplôme
d'études collégiales en soins préhospitaliers d'urgence, à l'implantation du
programme de cinq médicaments administrés par les techniciens ambulanciers, à
l'amélioration des horaires de travail et à l'allègement de la charge de
travail. Nous sommes convaincus que l'annonce d'aujourd'hui contribuera elle
aussi à l'amélioration des temps de réponse et à une meilleure organisation
des services dans la région de l'Outaouais", a finalement conclu monsieur
Pelletier, appuyé par ses collègues Charlotte L'Ecuyer et Norman MacMillan.
    -%SU: SAN,SOC
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Jean-Pascal Bernier, Attaché de presse, Cabinet de la
ministre de l'Education, du Loisir et du Sport et ministre de la Famille,
(418) 644-0664; Isabelle Merizzi, Attachée de presse, Cabinet du ministre de
la Santé et des Services sociaux, (418) 266-7171; Véronique Milot, Attachée de
presse régionale, Cabinet du ministre responsable de la région de l'Outaouais
et député de Chapleau, (819) 246-4558; Martin St-Louis, Responsable des
communications, Agence de la santé et des services sociaux de l'Outaouais,
(819) 776-7650; Françoise Lafrenière, Attachée politique, Bureau de la députée
de Gatineau, Stéphanie Vallée, (819) 568-3356; Maryse Gaudreault, Attachée
politique, Bureau du député de Hull, Roch Cholette, (819) 772-3000

Profil de l'entreprise

CABINET DU MINISTRE DE LA SANTE ET DES SERVICES SOCIAUX, PRESIDENT DU COMITE DES PRIORITES, MINISTRE RESPONSABLE DE LA REGION DE LA CAPITALE-NATIONALE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.