Investissement en sylviculture - Toujours rien pour améliorer les conditions de travail



    MONTREAL, le 15 mai /CNW Telbec/ - Le président du Syndicat national de
la sylviculture (SNS-CSN), Bernard Forest, se réjouit que les gouvernements
fédéral et du Québec investissent chacun 100 M$ pour des travaux sylvicoles,
mais il constate du même coup que rien n'a encore été prévu pour améliorer les
pénibles conditions de travail des ouvriers sylvicoles. En outre, ces derniers
sont toujours rémunérés à forfait.
    Le SNS-CSN revendique entre autres la création d'une société
d'aménagement qui verrait à l'avenir de la forêt québécoise et ferait en sorte
que ceux qui la régénèrent puissent jouir de conditions de travail décentes.
La moyenne d'âge des travailleurs sylvicoles est d'environ 50 ans et les
jeunes refusent d'aller en forêt en raison des conditions de travail pénibles
et des faibles revenus nets. De surcroît, ils doivent défrayer eux-mêmes le
coût de leur véhicule pour aller en forêt, de leurs déplacements et de leurs
outils de travail.




Renseignements :

Renseignements: Benoit Aubry, Service des communications de la CSN,
(514) 704-3297 (cellulaire)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.